Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
31 partages 5 Commentaires

La technologie sans fil est-elle une bonne ou une mauvaise chose ?

Avec l'avènement des smartphones, nous avons vu fleurir le monde merveilleux de la technologie sans fil. A cause du besoin croissant de communication et, dans un rapport cause-conséquence évident, de l'augmentation de données transférées, nous avons développé différents types de technologies sans fil afin de pouvoir les utiliser facilement et rapidement. Est-ce que ces technologies sont une bonne ou une mauvaise chose ? Découvrez la réponse dans l'article ci-dessous.

La technologie sans fil s'étend sur plusieurs secteurs. Dans tous les cas, il s'agit de connecter votre appareil à un autre, que ce soit un serveur ou un smartphone/une tablette, afin de permettre l'envoi de données de l'un à l'autre. Nous utilisons essentiellement un des trois types de connexions suivantes :

1. Technologies pour connecter l'utilisateur à son opérateur

Il s'agit là essentiellement de la technologie utilisée pour consommer votre forfait data. Nous avons donc des réseaux très peu utilisés tels que la 2G, le réseau 3G et le 4G étant les plus populaires.

2. Technologies pour connecter l'utilisateur à sa connexion privée

Il s'agit de la connexion vers votre réseau privé (ou professionnel), c'est à dire qui passe par un appareil tel qu'un modem ou un routeur vous permettant d'accéder à Internet. Le wifi est la technologie sans fil utilisée pour connecter votre ordinateur portable, votre smartphone ou votre tablette sur votre connexion privée.

3. Technologies pour connecter (au minimum) deux appareils

Le Bluetooth vous permet non seulement de connecter vos smartphones/tablettes entre eux, mais également d'utiliser certains accessoires. Vous pouvez ainsi brancher un clavier ou une souris en Bluetooth sur votre ordinateur, ou encore brancher un casque ou des écouteurs Bluetooth sur votre smartphone ou votre tablette.

1. Inconvénients mineurs

Avant de rentrer dans les détails, intéressons-nous tout d'abord aux petits tracas (et aux grands coups de stress) que peuvent nous apporter ces connexions, et particulièrement le Bluetooth. La plupart de ceux qui ont utilisé un clavier ou une souris Bluetooth savent que cela peut être très énervant : la connexion entre les deux appareils peut se perdre pendant une seconde, les piles tombent toujours à plat au moment où il ne faut pas…

festa
Vous pouvez connecter Spotify sur votre hauts-parleurs Bluetooth. © Sony

L'inconvénient le plus récurrent, c'est d'ailleurs la faible autonomie des accessoires lorsqu'il n'est pas possible d'y mettre une pile. Par exemple, les écouteurs Bluetooth ont une batterie d'environ 5h ou 6h, ce qui est quand-même peu pour ceux qui passent beaucoup de temps à l'extérieur.

Nous pouvons maintenant sortir du domaine du Bluetooth et nous diriger vers celui de la 3G/4G. En France, nous avons de la chance car les forfaits data sont particulièrement volumineux. Dans la plupart des autres pays, 3 Go / mois vaut déjà son pesant d'or. Qu'y a-t-il de plus énervant que de basculer en débit réduit parce que l'on a atteint le seuil de data autorisé ? La balle est dans le camp de l'utilisateur, me direz-vous, car c'est à lui de surveiller son débit. C'est vrai, mais qui ne s'est jamais retrouvé dans cette situation ?

Ces problèmes sont mineurs mais peuvent devenir énervants à la longue.

2. Sécurité : possibilité de décrypter les données

Comme nous l'avons expliqué plus haut, lorsque vous êtes connecté vous envoyez et recevez des données. Vous pouvez bien vous l'imaginer : il existe des petits curieux qui ont envie de savoir quelles données vous envoyez et, s'ils sont bons (ou plutôt mauvais, tout dépend de la manière dont on voit les choses), ils arrivent à intercepter vos données.

Restez toujours vigilants lorsque vous utilisez des réseaux publics

Vous n'êtes pas sans savoir qu'il est possible d'analyser des connexions wifi afin de trouver le mot de passe qui permettra de se connecter sur le routeur. Heureusement, il existe aujourd'hui de bons moyens de se protéger contre ce genre de choses, par exemple en paramétrant votre routeur pour refuser systématiquement les adresses MAC autres que celles déjà validées. Mais que faire à l'échelle des connexions publiques ? Il faut tout simplement faire attention et éviter d'effectuer toute opération qui pourrait avoir une influence négative sur votre sécurité, nous pensons bien entendu en première ligne aux opérations bancaires.

3. Ondes

Les technologies sans fil étant relativement nouvelles, il nous faudrait davantage de temps pour voir quelles conséquences elles auraient sur notre santé. Il s'agit là d'un des plus grands sujets de polémiques en lien avec les hautes technologies, de très nombreuses études ont été effectuées, certaines se contredisent, il est assez compliqué de distinguer le vrai du faux.

youtube red nouveautes fonctionnalites disponibilites hors connexion lecture en arriere plan image 00
Les ondes pourraient bien être nocives pour la santé. © YouTube

De quoi sommes-nous certains ?

Les appareils utilisant des technologies sans fil diffusent des ondes. En parallèle, de plus en plus de personnes ne tolèrent pas les ondes électromagnétiques, ou tout au moins ont des problèmes avec elles. Des études ont montré les effets de cette technologie sur le court terme : utiliser un téléphone sans kit mains-libres, c'est à dire directement près de son oreille/de sa tête, a un effet thermique. Autrement dit, lorsque le téléphone est en activité et prêt de la tête, il aura tendance à chauffer notre cerveau.

Les ondes émises par le smartphone sont mesurées grâce à l'indice DAS. Chaque smartphone a un DAS qui lui est propre, certains ont un DAS faible (ce qui veut dire que peu d'ondes sont diffusées), d'autres ont un DAS élevé et sont donc à éviter si vous tenez à éviter les problèmes. Un décret léglislatif a été mis en place afin de limiter le DAS à une valeur maximum de 2W/Kg entre la tête et le tronc, et il oblige d'ailleurs les fabricants à indiquer la valeur DAS de tous leurs téléphones.

Qu'est-ce que l'on aimerait savoir ?

La question la plus importante est la suivante : est-ce qu'il y a un rapport cause à effet entre les ondes et les maladies ? Bien que ça ne soit pas prouvé, il est probable qu'un lien existe entre les ondes et le cancer. Nous pouvons bien sûr nous dire que l'utilisation d'un kit mains-libres règle ce problème puisqu'il se tient loin de l'oreille, et donc de la tête/du cerveau. Mais si vous avez votre téléphone dans la poche avant de votre sweat, est-ce que les ondes ne seraient pas nocives pour votre ventre ? Nous n'avons malheureusement pas de réponse concrète à la question, tout au moins pas pour le moment. Des études se penchent sur ces problèmes, nous verrons bien quel en est le verdict lorsque nous aurons davantage de résultats.

Les ondes peuvent-elles causer des maladies graves ?

Une autre question intéressante serait de connaître l'effet des multiples ondes ambiantes. Si vous habitez un immeuble, il est probable que vos voisins disposent d'une connexion WiFi, et dans ce cas vous êtes tous submergés par les ondes des appareils et des connexions des uns et des autres. Est-ce que toutes ces ondes jouent un rôle sur votre santé ? Probablement. Dans quelles proportions ? Mystère.

Que pouvons-nous faire contre ça ?

Sans s'alarmer, nous pouvons prendre quelques bonnes habitudes qui ne nous coûteront rien. Ne pas s'endormir avec le smartphone à côté de notre tête est la première chose à faire. Limiter l'exposition aux ondes ne peut pas faire de mal mais n'est pas toujours possible. Cependant, si vous n'utilisez pas votre appareil et n'avez pas besoin de rester connecté, vous pouvez toujours désactiver votre wifi ou votre data.

Pour répondre à la question, nous pouvons donc dire que les avantages de la technologie sans fil sont indéniables, mais que leurs conséquences (et surtout le 3e point) ne doivent pas être prises à la légère.

Quel est votre avis sur le sujet ? Pensez-vous que les technologies sans fil puissent représenter un danger ?

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Cédric depuis 10 mois Lien du commentaire

    Le principal étant de bien gérer la batterie et la couverture du sans fil, si on arrive à marier les deux, oui c'est une bonne chose !

  • Marc-73 depuis 10 mois Lien du commentaire

    Salut.
    De toute manière, on ne peut pas faire marche arrière, le monde ne peut pas se passer d'onde électromagnétique, sinon tous s'arrêterais, l'homme avance technologiquement mais ne peut plus reculer si cette technologie est néfaste pour sa santé. C'est comme avec un clapet anti-retour, nous n'avons pas la possibilité d'une marche arrière.
    Reste à espérer que ces fameuses ondes électromagnétiques ne soit pas trop néfastes pour l'humanité.
    J'ai l'impression que nous vivons dans un immense micro onde qui réchauffe notre vielle terre, et nous avec, puisque nous y vivons dessus.
    Bonne journée ! Malgré tout !

  • Mbaba Mc depuis 10 mois Lien du commentaire

    C'est vrai que c'est chiant les personnes qui se connecte sur ma UE BOOM !

  • Mike depuis 10 mois Lien du commentaire

    C'est bien résumé sur les questions récurrentes.
    Toutefois comme évoqué aucune étude n'a encore permis de faire le lien entre les maladies sérieuses (cancer) et l'exposition Aux ondes.
    Toutefois il faudra au moins une génération complète d'usagers pour pouvoir en tirer les premières conclusions sérieuses et il faudra vérifier les études des organismes publics indépendants et non les organismes délégués par les opérateurs eux même.

    • Marc Aubert depuis une semaine Lien du commentaire

      Pourquoi les "études" se contredisent ? Tu le dis toi-même. C'est "fait pour" comme on dit. Pareil pour les additifs alimentaires, médicaments et autres cigarettes ou alcools.
      Les seuls effets "étudiés" sont l'échauffement par agitation moléculaire de l'eau contenue dans les cellules. On va dire que c'est ... vraiment très peu de chose, terriblement insuffisant.
      Les ondes électro-magnétiques sont ionisantes. En physique, on le sait de manière sure depuis fort longtemps et ce d'autant plus que la fréquence et puissance sont élevées.
      J'ai passé mon service militaire dans l'une des deux bases (principales) radar militaires françaises. L'antenne principale, un monstre, émettait 1 MW (ça donnait pour couvrir l'Europe ! ) autour du 1GHz. Pas un végétal (nada) en vie à plusieurs centaines de mètres de rayon autour, pas besoin de désherbant ! A env. 3km, nous (le personnel) étions confinés dans du béton, ce n'était pas pour les bombes ... Alors, les "études" ...

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris