Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 10 partages 1 commentaire

Sony Xperia Tablet Z officialisée : vaut-elle le coup ?

Sony Xperia Tablet Z

La présentation officielle n'aura pas trop tardé. Les premières fuites apparaissaient à peine la semaine dernière, que la tablette Sony Xperia Z vient d'être confirmée par l'entreprise japonaise. Peut-on en dire autant de bien que son confrère smartphone du même nom ? Notre réponse.
 

Le Xperia Z avait enchanté les foules lors du CES, qu'en est-il de sa déclinaison tablette ? Les spécifications techniques n'étant pas encore toutes connues, le bilan est mitigé.

Les bons points :

  • La taille : 10.1 pouces, c'est le retour aux vraies tablettes. Je ne peux que m'en réjouir : j'aime quand les produits ne deviennent pas tous des hybrides, se confondant entre smartphone, tablette et phablette. Si 7 pouces c'est bien pour certains, 10.1 c'est clairement un parti pris pour une tablette à utilisation spécifique, parfaite notamment pour jouer ou regarder des vidéos.
  • La finesse : la tablette ne fait que 6,9 mm d'épaisseur et ça c'est cool a priori. En comparaison la Nexus 10 de Google et Samsung fait 9 mm. Cela veut également dire qu'elle sera moins lourde.
  • La performance théorique : un processeur quadcore cadencé à 1,5 GHz couplé à 2 GB de RAM a promet de bonnes performances. Je demande tout de même à voir le résultat effectif.
  • L'espace de stockage : pour une grande diagonale d'écran, on veut jouer, on veut regarder des films. Conséquence : la mémoire extensible est indispensable. Sony n'a pas fait d'erreur ici en proposant un modèle à 32 GB et la possibilité d'y insérer une carte SD. Ouf !
  • Connectée : NFC et LTE, deux fonctionnalités désormais essentielles pour exister sur le marché des appareils mobiles. Pas de faux pas ici non plus.
  • Résistante : Comme son cousin smartphone, la tablette Xperia Z sera résistante à l'eau et à la poussière. Appeler une tablette du même nom qu'un smartphone demande un minimum de cohérence, il était donc essentiel de garder ces caractéristiques bien utiles en outre.

Sony Xperia Tablet Z

Les moins bien :

  • Android 4.1 : pour une sortie au printemps, 4.1 sera un peu datée. On est déjà au 4.2 et qui sait ce qui arrivera encore entre-temps. Si Key Lime Pie est présenté lors du Google i/o, la tablette Sony Xperia Z sera vraiment hors jeu.
  • La résolution d'écran : 1920 x 1200 pixels sur 10.1 pouces, soit une densité en pixel par pouce d'environ 224. Vous vous étonnerez peut-être de me voir placer une telle résolution dans les moins bien, mais le fait est qu'en comparaison à ce qui se fait désormais, ce n'est pas le mieux. La Nexus 10 possède par exemple avec sa résolution de 2560 x 1600, une densité en pixels de 300 ppi. Les nouveaux smartphones Full HD pointent à 400 ppi minimum. De fait 224 ppi, c'est bien mais pas top !

Sony Xperia Tablet Z

Les points d'interrogation

  • La batterie potentielle : 6000 mAh selon certaines sources japonaises. Génial si c'est vrai, déception si ce n'est pas le cas.
  • L'appareil photo : Sony revient aux commencements en équipant sa tablette d'un capteur frontal de 2.2 MP (utile pour les chat vidéo) certes, mais également d'un appareil photo de 8 MP à l'arrière. Y-a-t-il encore des gens qui prennent des photos avec une tablette 10.1 pouces ? Franchement je n'en connais pas !
  • Le prix : Comme d'habitude tout est là. Pour être vraiment compétitive au-delà de ses quelques faiblesses, la Sony Xperia Z devra ne pas être trop coûteuse !

Selon Sony la tablette sera lancée au printemps au Japon en noir et en blanc, on devrait cependant en savoir plus au MWC.

La question est : aura-t-elle le même insuccès que sa consoeur la Sony Xperia S ? Que pensez-vous de cette tablette?

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Je ne suis pas d'accord sur deux points de ton jugement.

    L'écran : Il est certes en dessous des deux références, Nexus 10 et iPad 4, mais d'un autre côté, ces écrans là, il faut beaucoup de patate pour les animer avec fluidité. Le processeur le plus puissant sur le marché Android, c'est l'Exynos série 5 de la Nexus 10, et il peine à assurer une parfaite fluidité en toutes circonstances en comparaison à un iPad 4. Il est limite, pas insuffisant, mais limite. Or le S4 Pro est en dessous. Je ne vois aucun intérêt à mettre un écran de qualité supérieure à la Full HD si ça doit dégrader le confort d'utilisation en terme de fluidité. A mon sens, Sony a eu raison de ne pas aller au delà.

    La batterie : là, je ne vois pas de raison de se réjouir de façon excessive. 6000 mAh, c'est pas mal. MAIS l'iPad 4 a une batterie qui fait presque le double. Même si le processeur et l'écran demandent moins que ceux d'un iPad 4, l'autonomie a toutes les chances de se retrouver derrière. On va encore avoir droit à des comparaisons avec la référence de fait qui vont aller dans le sens de critiques pour l'autonomie faiblarde des tablettes Android, qu'un iPad c'est donc encore et toujours plus mieux, etc.... Alors si Sony a implémenté son Stamina Mode comme sur le Xperia Z, je veux bien, mais j'attends de voir le miracle avant de dire bravo. Et si miracle il n'y a pas, je ferai le même reproche à Sony qu'à Apple avec ses derniers produits : le design, c'est bien, mais quand ça va à l'encontre des caractéristiques utiles voire nécessaires à un bon produit, ça devient de la connerie en branche. Ils auraient pu faire une tablette un ou deux mm plus épais pour mettre une batterie plus musclée, personne ne leur aurait reproché. Alors que faire plus fin en rognant sur l'autonomie, ça, c'est stupide.

10 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris