Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Samsung, LG, Google : La folie des assistant vocaux

Il faut rendre à César ce qui appartient à César et dans ce cas à Apple. Siri avait été la révolution de l'iPhone 4S. Bien que moquée, raillée et tournée en dérision (surtout à cause des publicités kitsch à la Apple), la fameuse assistante vocale personnelle pour smartphone est finalement devenue une référence... notamment depuis qu'Android essaye de faire pareil. Le Samsung Galaxy S 3 a donné le ton en développant une S-Voice aux résultats mitigés (nous vous préparons un test vidéo), mais Samsung n'est pas le seul constructeur Android à se lancer.

"Peux-tu dire à ma femme que je la quitte ?" "Fais moi penser à racheter du PQ". Auparavant parler dans la rue avec son smartphone c'était au mieux ridicule, au pire pathologique. Personnellement je n'ai toujours pas digéré le kit main libre et continue à observer les gens d'un air perplexe lorsqu'ils sont au téléphone sans téléphone. Désormais, avec la révolution des assistants vocaux il ne faudra plus s'étonner de voir des personnes discuter tranquillement avec leur téléphone.

S Voice : une voix sans issue ?

Samsung était tout fier de nous présenter son propre assistant personnel vocal, le premier qu'un constructeur Android appose sur un de ses modèles -Auparavant il y avait évidemment déjà des développeurs qui s'étaient inspirés de Siri pour faire des applications assistant perso.

Mais la S-Voice a beaucoup déçu : moins bien que Siri et souvent déficiente (pour ne pas dire complètement à côté de la plaque), celle-ci donnait l'impression que Samsung voulait simplement avoir un assistant personnel... pour avoir un assistant personnel (on vous en parlera plus dans le test très spécial que nous préparons). En tout cas Samsung a montré qu'il était possible pour un constructeur de créer son propre Siri et a donc ouvert la porte aux autres.

LG encore en Corée

LG a sauté dans le grand bain et apporte également sa propre assistante répondant au doux nom de Quick Voice. Celle-ci n'est pour le moment destinée qu'à la Corée du Sud, même si on imagine que si l'entreprise l'a développé c'est pour la vendre à tous et en différentes langues.

Quick Voice remplira les tâches habituelles d'appeler un correspondant, envoyer un email, ajouter un rendez-vous, obtenir la météo, chercher un plan etc etc et elle sera compatible avec 11 applications natives d'Android. La QuickVoice sera implantée sur les Optimus Vu et Optimus LTE II via la mise à jour Android 4.0 Ice Cream Sandwich.

Majelly Bean ? 

Et pendant ce temps Google continue à peaufiner l'assistant dont nous vous avions déjà parlé : Majel. Cet assistant est en fait une évolution et amélioration de l'application Voice Actions qui permettait déjà les tâches les plus basiques.
Selon les rumeurs, celui-ci pourrait être présenté lors de l'I/O, donc cette semaine. Peut-être même serait-il installé directement sur la tablette Nexus 7 et intégré à Jelly Bean Android 4.1 ?

Décidemment donc les assistants personnels vocaux sont en passe de s'institutionnaliser sur tous nos smartphones. Mais sont-ils vraiment utiles ? Ou plutôt amusants et gadgets ? Si vous aviez le choix, les porteriez vous sur vos appareils ? Le débat est ouvert.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris