Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 3 partages Pas de commentaire

Répartition Android : Google refait ses calculs

Comme vous le savez peut-être, tous les mois Google publie un graphique qui estime les parts des versions Android dans le monde. Y a-t-il plus d'Ice Cream Sandwich, Gingerbread est-elle toujours la version la plus répandue ? Pour le savoir, Google se basait sur les appareils qui se connectent aux serveurs Google. Il a décidé de revoir sa copie et surprise Jelly Bean est soudain ultra répandue.

google zahlen

Si l'on regarde le nouveau graph que Google a publié, on a l'impression qu'un cataclysme s'est produit entre le mois de mars et le mois d'avril. Ainsi Jelly Bean 4.1 s'accroît de manière impressionnante passant de 15 à 23% des téléphones Android. Gingerbread baisse de manière décisive, passant de 44 à 39%, de même que Froyo qui perd 3,5%.

L'explication vient du fait que Google a changé sa méthode de calcul : au lieu de prendre les appareils qui se connectent sur tous les serveurs Google, il ne considère plus que les connexions au Google Play Store. C'est assez futé puisque finalement ces données sur la répartition sont censées cibler en premier lieu les développeurs d'applications, qui ont besoin de savoir pour quelles versions Android ils peuvent/doivent développer.

Est-ce la vraie raison ou Google se fait-il mousser ? Toujours est-il que la principale critique adressée à Android qu'est sa fragmentation, est en passe de reculer à la vue de ces nouveaux graphiques.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
3 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris