Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Le monde de la téléphonie est un monde cruel. Une jungle dans laquelle les fabricants espèrent tous survivrent, au détriment de leurs concurrents. Le rapport de force se déroule d'une part entre les systèmes d'exploitation ennemis : la guerre des brevets qui dure depuis très longtemps, voit s'opposer Apple à Google, Samsung, Motorola, HTC etc. Le principe : déposer le plus de brevets possibles pour ensuite tenter d'empêcher la commercialisation de tous les autres terminaux. Mais même au sein du monde Android la lutte est féroce. Samsung en est le vainqueur incontesté et il vient une nouvelle fois de le prouver, en dévoilant ses futurs bénéfices. Une victoire qui se fait au détriment du dauphin, HTC. 

Pour Samsung c'est carton plein. L'entreprise sud-coréenne devrait atteindre un nouveau record de bénéfice pour le deuxième trimestre 2012 avec 6700 milliards de wons (4,75 milliards d’euros). C'est une augmentation de 79% par rapport aux chiffres des ventes de l’année dernière, mais c'est aussi +14,5% par rapport au dernier record qui avait été atteint au premier trimestre. 
Ces records sont en grande partie à relier au dernier né de la gamme Galaxy. Le Samsung Galaxy S III est fait pour les humains et visiblement ceux-ci l’ont bien compris. 19 millions d’exemplaires se sont écoulés depuis son lancement le 3 mai dernier. Ce sont 70% des ventes de la téléphonie mobile. Ce qui veut dire qu'il ne reste donc plus que 30% à partager entre tous les autres constructeurs ! 

Et dans le monde Android, le grand perdant est le principal concurrent de Samsung, le taiwannais HTC. Le deuxième fabricant de smartphone au monde connaît une nouvelle période difficile. Avec 200 millions d’euros, son bénéfice est en effet en baisse de 57,8% par rapport à l’année précédente.
En cause la concurrrence du Galaxy S III mais également des incidents isolés comme le retard pris dans la livraison de ses produits aux Etats-Unis en raison d’une inspection poussée par les douanes, ou encore la pénurie de puces Snapdragon. Le PDG d'HTC a cependant émis l'espoir que les ventes repartent grâce à leur partenariat avec Microsoft et leurs futurs terminaux basés sur Windows 8. 

 

Source image : htc-dev.net

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris