Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
6 min de lecture 17 partages 4 Commentaires

Prise en main du YotaPhone

Le YotaPhone vient d'être présenté ce jour même, voici notre première prise en main ainsi que les impressions données par l'appareil. En quelques mots : je suis convaincu.

yota yotaphone pressebild 07
Le YotaPhone, smartphone le plus innovant de l'année ? / © Yota

Le PDG de Yota, Vlad Martynov, a mené la présentation de cet ovni dans le monde du smartphone tout en simplicité et a tenu un discours plein de bon sens : le YotaPhone a un deuxième écran, et cette innovation va bien plus loin que le simple gadget. Nous reviendrons sur les détails techniques et les points de test classiques dans un test, prochainement. Aujourd'hui, je vais mettre l'accent sur les possibilités offertes par le deuxième écran E-Ink, comme sur les kindles (liseuses), donc. 

Design

Yota tente de donner une image plutôt "cool" de l'entreprise, et c'est plutôt réussi. Le smartphone quant à lui est très sobre, ses lignes sont angulaires, c'est une question de goût mais dans le style, c'est une réussite. La partie arrière est légèrement courbée - ce qui fait du YotaPhone le premier smartphone à écran incurvé effectivement disponible en Europe - la forme générale de l'appareil est globalement élégante et réussie. Il est certes un peu épais : 9,9 mm dans le bas, et la finition mat ne plaira pas à certains probablement. La prise en main est très agréable. La finition et la qualité de fabrication de tous les modèles que j'ai pu voir et tester sont exemplaires. 

yotaphone test 5
Une présentation du YotaPhone qui se rapproche de l'idée générale du smartphone : simple mais innovante. / © Yota - AndroidPIT

L'écran arrière, E-Ink

Mes smartphones m'ont toujours frustré sur un point : les notifications. Je suis constamment en train d'allumer mon écran pour vérifier si j'ai reçu des messages Facebook, d'email ou autre notifications Instagram. La LED de notification ? Elle est sur le devant du smartphone, et je pose toujours mon smartphone face écran, car mon écran de verrouillage ne regarde que moi. En plus, dans 90% des cas, la LED m'indique l'arrivée d'un beau spam. 

yotaphone test 7
L'écran arrière est une vraie liseuse : Yota promet 50 heures de lecture comfortable. / © Yota - AndroidPIT

Le second écran vous permet tout simplement d'afficher vos notifications Facebook ou Twitter, et de savoir si vous devez ou non prendre votre smartphone en main. Pour mon utilisation et pour celle de beaucoup d'utilisateurs, c'est je crois une excellente nouvelle. On peut également décider d'afficher les news (sport ou autres), à certaines heures, le matin par exemple. 

D'après le PDG, "60 nouvelles utilisations du smartphones" sont possibles. Je ne les ai pas comptées, mais c'est certain que le fait de ne pas avoir à allumer l'écran de mon mobile 20 ou 30 fois par heure me fera économiser beaucoup de batterie, par exemple. 

La technologie d'écran E-Ink a une particularité : même sans batterie, l'affichage reste. Ce qui fait de ce "papier électronique" un outil bien pratique pour afficher des plans ou des codes QR, ou même des adresses et numéros de téléphone lorsque l'on est à court de batterie. Ce détail est plus anecdotique que les notifications, mais il mérite d'être cité. 

Les possibilités sont en effet très nombreuses : apprentissage des langues, personnalisation, productivité, lecture, et j'en passe. 

yotaphone test 6
L'écran E-Ink est très peu batterivore : il continuera à afficher vos notifications même en batterie faible. / © Yota - AndroidPIT

YotaPhone, le kindle

Et oui, car c'est bien le point essentiel : l'écran E-Ink, emprunté aux liseuses comme celles de la série des Kobo par exemple, ont plusieurs avantages. Ils sont tout indiqués pour des lectures d'ebooks prolongées car : 

- ils ne fatiguent pas les yeux (c'est virtuellement comme du papier imprimé)

- leur consommation est bien plus faible que celle des écrans LCD.

Dans les faits : on peut lire un ebook confortablement, et pendant longtemps (Yota annonce entre 50 et 85 heures d'autonomie en lecture sur l'écran E-Ink). Il faut avouer que la prise en main demande un certain temps d'adaptation, notamment car les surfaces des deux parties tactiles (l'une en bas de l'écran E-Ink, l'autre étant l'écran tactile classique) sont différentes et cela est quelque peu déstabilisant au départ. 

L'intégration de l'écran de liseuse à un smartphone permet de poster des citations ou des suggestions de lecture directement sur Facebook par exemple, ou encore d'ouvrir un dictionnaire en quelques mouvements. C'est un peu le meilleur des deux mondes : le confort de la liseuse et les fonctionnalités offertes par un smartphone actuel. 

Yota Apps

yotaphone screenshot 4
Les applications Yota incluent InternetHub, entièrement personnalisable. / © Yota - AndroidPIT

Les applications Yota permettent une interaction avec l'écran arrière, qui ne fait pas qu'afficher des copies d'écran. L'application de liseuse, Bookmate, intègre les options classiques des kindles, TeachMe permet d'apprendre les langues de manière ludique et efficace, et Wallpaper, Organiser et InternetHub permettent de choisir quel contenu on souhaite afficher (notifications, news, agenda, Facebook, Twitter, etc.). 

D'autres applications viendront probablement étoffer l'offre Yota, et permettront de faire des choses auxquelles on ne pense pas encore. 

yotaphone test 4
Vous prenez une photo de vos amis ? Votre YotaPhone leur dit de sourire ! / © Yota - AndroidPIT

Le nombre d'utilisations amusantes est virtuellement illimité. Yota a intégré un mode "Emotions" par exemple, qui permet d'afficher une illustration sur l'écran arrière lors de la réception d'un message, selon le contenu de celui-ci. On pourrait en citer d'autres, mais ma favorite est l'aperçu de la photo qui apparaît au sujet de la photo, juste après avoir pris un cliché. 

yotaphone test 1
Après avoir pris une photo, celle-ci s'affiche du côté de l'écran E-Ink. / © Yota - AndroidPIT

Détails techniques

Le Yotaphone est un bon milieu de gamme. Son écran tactile n'offre pas une résolution comme celles des Samsung Galaxy S4, LG G2 et autres One, mais elle est bien suffisante pour une utilisation quotidienne. Sa batterie de 1800 mAh, un peu faible sur le papier, demande à être testée en profondeur. Le seul détail qui peut en effrayer certains, c'est le processeur dual-core, et non quad-core. Pour moi, c'est un faux problème, très peu de gens jouent à des jeux très gourmands longtemps, ou regardent des vidéos en HD sur leur mobile, et pour tous les autres, les caractéristiques techniques du YotaPhone seront bien suffisantes. 

Pour l'anecdote, le responsable commercial de Yota a répondu à une question en lançant une petite pique à ses concurrents : que ceux qui considèrent l'écran E-Ink comme un gadget regardent du côté des smartphones waterproofs ou des détecteurs d'empreintes. 

Par ailleurs, les performances du YotaPhone ne sont pas en dessous de celles du Nexus 5 par exemple, mais qui reste certes moins cher. Parlons de son prix : 499 euros prix constructeur. La marque est en pourparler avec des distributeurs. Le terminal sera disponible courant Décembre en Allemagne, France, Espagne et Autriche ainsi qu'en Russie et au Moyen-Orient. Plus de ving pays viendront s'ajouter à la liste "dans les prochains mois". Selon le PDG de la marque, les mises à jour Android sont bien prévues, mais il ne nous a pas communiqué de dates pour l'instant. 

Caractéristiques techniques

  YotaPhone
Système Android 4.2.2
Écran Avant : LCD, 4,3 pouces, HD (720 x 1.080 pixels); Arrière : E-Ink, EPD, 4,3 pouces, 360 x 640 pixels
Processeur Dual Core, 1,7 GHz
RAM 2 Go
Mémoire interne 32 Go
Appareil photo 13 MP, Flash LED ; 1 MP (avant)
Connectivité 4G/LTE, WiFi a/b/g/n, Bluetooth 4.0
Batterie 1.800 mAh
Capteurs Accéléromètre, boussole, gyroscope, capteur de proximité, radio FM
Dimensions 133,6 x 67 x 9,99 mm
Poids 146 g
Couleurs Noir / Blanc
Prix 499 € (prix constructeur)

En bref, vous l'aurez compris : je suis très entousiaste et le double écran m'a convaincu. Je ne m'achèterai pas une liseuse, mais un smartphone qui fait aussi liseuse. 

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Je suis d'accord les hics avec la batterie sont assez frustrants et font parfois réfléchir à l'utilisation minimale du smartphone (cad téléphoner) pour le garder éveillé.

    Une solution que j'ai trouvé, en attendant son remplacement, a été d'acheter un pack batterie 9000 MAH. Il n'est pas beaucoup plus gros que le smartphone, le cable de la connectique étant court on ne se retrouve pas avec un embroglio de fil.
    - 1er test j'ai pu rechargé totalement (de 10% à 100%) mon Galaxy Ace et ma Galaxy Note 8".
    Seul bémols
    - sa charge est un peu longue suivant le moyen que l'on choisi (par l'USB du PC, par le chargeur du téléphone, par celui de la tablette)
    - son prix 70€.
    Perso la balance pesait plus lourde coté bénéfice que
    coté dépense.
    Pub involontaire achat chez LDLC

    • Merci de ton retour, je pense que tu as fait un bon choix.
      En ce qui concerne les chargeurs portatifs pour moi c'est clair : tout dépend de la qualité de celui-ci- J'en ai un petit, il est inefficace, je perds moins de temps à chercher une prise quelque part qu'à l'utiliser. Donc vraiment à réserver pour d'éventuels voyages en avion ou autres endroits où on ne peut vraiment pas brancher son smartphone.

  • Oui, c'est honnêtement le point sur le papier qui peut en fâcher certains. J'attends de pouvoir tester.

  • gros bémol !!! la batterie ... 1800mAh je trouve ça assez limite. mais j'attends les tests avant de dire n'importe quoi. là suis sur s2(1650mAh )en vrai suis trop frustré à devoir toujours avoir mon chargeur. y'a t-il un smartphone qui tienne vraiment là journée en utilisation "normale"?!

17 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris