Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
54 partages 19 Commentaires

Pourquoi les smartphones viennent-ils tous d'Asie ?

Google a racheté la start-up Android qui avait créé le célèbre système d'exploitation. C'est en fait le seul aspect du téléphone qui ne soit pas asiatique, car les constructeurs eux viennent tous d'Asie. Vous êtes-vous demandé pourquoi ? Nous aussi.

Une vague asiatique a déferlé sur le marché des smartphones et a tout englouti sur son passage, y compris le français Alcatel qui n'a pas réussi à rester indépendant. La plupart des fabricants viennent donc d'Asie, et une majeure partie d'entre eux viennent de l'Empire du Milieu.

Pourquoi n'y a-t-il pas de smartphones américains (autres qu'Apple) ? Ou made-in Europe ? Il y a de nombreuses raisons.

Coût de la main d'oeuvre

Pour créer (et vendre) un produit, il faut des capitaux. Ces derniers sont investis en production et autres techniques de vente/marketing afin de pouvoir commercialiser le téléphone sur un marché. Plus le marché est gros, plus il faudra créer et vendre de téléphones. Imaginez maintenant un marché immense : 1,3 milliards d'habitants, bon nombre d'entre eux étant des clients potentiels. Autrement dit, il est possible de vendre beaucoup. Parallèlement, dans ce même marché, les coûts de production sont relativement bas. Voyez-vous où je veux en venir ? Donc imaginez maintenant que ces constructeurs exportent au-delà de leur marché, en maintenant un faible coût de production mais en vendant sur des marchés où ils peuvent monter leurs prix.

La Chine est un immense marché de plus d'un milliard de personnes

Vous me direz, c'est le cas de la Chine mais pas des autres. Les (rares) autres, c'est à dire LG et Samsung, fonctionnent pourtant sur le même système et ont d'ailleurs des filiales en Chine. Par contre, la compétition étant beaucoup plus forte dans l'Empire du Milieu, ils ont du mal à obtenir des parts de marché déjà fortement disputés.

Ce point ne répond pas totalement à la question, car de nombreuses entreprises non asiatiques pourraient se délocaliser en Chine afin de limiter les coûts de production. A grande échelle, les coûts de transport ne seraient pas si importants que ça (il s'agit de smartphones et non de voitures).

AndroidPIT China
La plupart des constructeurs de téléphones Android sont chinois. © ANDROIDPIT

Stratégie dans les prix

Nous l'avons vu dans de nombreux tests, la tendance chinoise est de proposer des téléphones aux caractéristiques frôlant le haut-de-gamme, et ce à des prix de milieu-de-gamme. Pourquoi ? Parce qu'ils ont envie d'être gentils ? Non, parce qu'ils essayent de s'approprier le marché et ceci est une technique comme une autre pour y arriver. Quant à Samsung et LG, ils continuent à proposer du haut-de-gamme sans pour autant faire de grandes innovations.

Est-ce que cette méthode marche ? A première vue nous pourrions dire oui mais il est encore un peu tout pour le dire. Ce qui est sûr c'est que des téléphones au matériel haut-de-gamme et prix milieu-de-gamme, à l'instar du Honor 7, sont rapidement devenus populaires. Cependant, casser les prix de cette façon est une méthode assez dangereuse sur différentes perspectives. Si, pour une raison ou une autre (par exemple des problèmes financiers?) une de ces entreprises doit augmenter les coûts, elle se mettra bon nombre de clients à dos qui n'hésitera pas à se tourner vers la concurrence.

Cependant, le haut-de-gamme pur et dur n'est pas sujet aux réductions de prix. Le meilleur matériel fait mordre la poussière à ces milieux de gamme se permettant de flirter avec eux. Ainsi, le Galaxy S6 Edge+ ne se laisse pas impressionner par le Honor 7, par exemple.

Avantages locaux

Nos amis asiatiques sont plus laxistes que nous sur le plan juridique et économique. Il faut savoir qu'avec les smartphones, il arrive très fréquemment que des copyrights/brevets soient bafoués. Plusieurs solutions sont possibles : ou les entreprises passent leurs temps à se payer des dommages et intérêts, ou ils cherchent une alternative.

AndroidPIT Galaxy S6 edge plus and other android smartphones
Les prix des smartphones présentent de grosses différences en Europe et en Asie. © AndroidPIT

C'est ainsi qu'est utilisé le concept de « cross-licensing agreement », alternative intéressante qui permet à une entreprise d'utiliser un brevet d'une entreprise si cette dernière s'est permise d'utiliser le sien. Cet échange de bon procédé permet d'économiser beaucoup d'argent et de temps, notamment dans les tribunaux. Sur un plan économique, cela permet d'augmenter la compétitivité entre les entreprises (qui peuvent se permettre d'être compétitives) et ferme quelque peu le marché aux nouveaux venus qui risquent d'avoir du mal à se faire leur place aujourd'hui.

Les prix parfois réduits des téléphones asiatiques sont très souvent réhaussés lors de leur arrivée en Occident, particulièrement aux USA. Les opérateurs téléphoniques rajoutent généralement une marge sur le prix, dépendant de l'abonnement choisi. En Europe, l'achat de smartphone sans carte SIM commence à être populaire donc nous sommes moins affectés par ce problème, mais aux Etats-Unis la situation est différente, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles le marché américain rebute parfois les fabricants.

Sortir des sentiers battus

Alors que l'Occident a tendance à utiliser des méthodes de commercialisation classiques, les entreprises asiatiques n'hésitent pas à copier (nous l'avons vu maintes fois sur leurs smartphones hybrides de Samsung/Apple) et à innover.

Le PDG de Xiaomi, par exemple, a annoncé qu'il pourrait maintenir une période de renouvellement relativement longue, environ 18 mois au lieu de 6 mois chez bon nombre d'autres fabricants. Pourquoi ? Plusieurs raisons, mais la principale est que le prix des composants risque fort de descendre, ce qui représente évidemment une possibilité de bénéfices chez Xiaomi.  

L'avenir des smartphones est-il asiatique ?

Il est impossible de répondre à cette question avec 100 % de certitude, mais à première vue je dirais oui. Cependant, géographiquement parlant nous risquons de partir d'un autre côté de l'Asie : l'Inde a le potentiel de devenir un bon compétiteur.

Le marché indien est également très large et, surtout, est différent. Selon un analyste local, l'Inde pourrait représenter « la nouvelle Chine pour les smartphones ». L'avenir nous apportera les réponses.

A votre avis, comment va évoluer la compétition sur le marché des smartphones ? Samsung vont-ils garder leur place de leader ?

19 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Dire que les grands leader du moment comme Samsung et iPhone, vont rester dans leur place de "leader" c'est pas gagner d'avance puisque la concurrence sur le marché mobile est vraiment très très rude. Si l'on ne cite que les smartphones chinois qui offrent des produits de très bonnes qualités (Huawei P9, XiaoMi, Oppo, Vivo...). Personnellement, je penses que la compétition sur le marché du smartphone va évoluer dans ce sens : vers une compétition de smartphone chinois.

  • Parlez de l'origine des fabricants entraîne une ambigüité qu'il faut faut résoudre.
    L'origine de la fabrication n'est pas forcément la même que celle de la conception. Nous expliquer les conditions particulières qui favorisent la fabrication en Chine est intéressante et révèle l' "avantage pays" qui en découle.
    Maintenant que les principaux concepteurs et fabricants chinois prennent la mesure au niveau mondial peut amener des changements de stratégie chez eux.
    Il ne m'apparaît pas impossible qu'opportunément un (ou plusieurs) grand fabricant chinois s'associe avec un indien pour bénéficier de coûts de fabrication avantageux et d'un marché local en plein boom économique. Les ingénieurs et développeurs indiens étant très réputés, la puissance économique chinoise dans ce secteur aurait avantage a "partagé" les avantages à l'extérieur de la Chine au moins pour le bas et le milieu de gamme.
    Aujourd'hui, le développement des ventes est répartie sur tous les continents y compris l'Afrique. Donc, un recentrage en Inde aurait une certaine logique, d'autant que le marché indien continue à progresser plus régulièrement que le marché chinois.
    En fonction de ses faits, je croirai que oui la fabrication et la conception des smartphones restera sur le continent asiatique mais un rééquilibrage par rapport à l'Inde me semble probable et même proche.

    • L'inde sait produire des smartphones à moins de 4 euros.
      Couplés à l'offre freebasics de facebook, ils peuvent conquérir tous les marchés émergents et faire effondrer l'économie du smartphone tel que nous le connaissons.
      Certes, on s'attend, dans un avenir pas si lointain, à voir les acheteurs de flasgship à 600-800 euros passer à l'acte pour des produits à 100-200-300 euros au max sans dégrader leur expérience utilisateur.
      Mais il y aura très certainement un coeur de marché à moins de 150 euros, avec des prix tirés vers le bas.

      Apple lorgne sur le marché indien. Mais n'est-il pas déjà trop tard pour lui?
      http://www.zdnet.fr/actualites/smartphones-mais-pourquoi-le-marche-indien-fait-il-tant-rever-apple-39841130.htm

    • >En fonction de ses faits, je croirai que oui la fabrication et la conception des smartphones restera sur le continent asiatique mais un rééquilibrage par rapport à l'Inde me semble probable et même proche.

      spéculation.
      Il faudra voir la stratégie de Samsung et Apple qui bataillent ferme sur les brevets, face aux constructeurs chinois aux dents longues. (Huaweï ?)

    • Xiaomi a déjà un pied en Inde depuis 2014.
      Il s'est associé au taïwanais Foxconn pour produire le Redmi2 Prime.

    • Joycee depuis 3 mois Lien du commentaire

      Chinois, indien, européen ou américain. peu importe le lieu de fabrication de nos smartphones.
      Ce qui compte, c'est la qualité du matériel et le respect du cahier des charges établi par les commanditaires.
      ça fait bien longtemps que nous, occidentaux, délocalisons la production en Asie, établissons des partenariats avec des sociétés en Chine. ça ne changera pas, on ira toujours vers les pays à bas coût de main d'oeuvre et où nous contrôlons encore le processus de fabrication.
      Il faut juste s'assurer de ne pas le laisser exclusivement aux mains des chinois.
      De toutes façon, le marché du smartphone a déjà amorcé son déclin, tout comme le PC.
      Tous ces groupes vont donc chercher des relais de croissance plus rémunérateur.

  • Wakfu depuis 3 mois Lien du commentaire

    Et j'ai une meilleure question: pourquoi androidpit fait des mises à jour d'articles? C'est bien beau I'écologie c'est un peu nul de se retrouver avec un truc ancien.

    • Sur cet article-là, cela a un intérêt car les fabricants et concepteurs chinois sont en train de revoir leur stratégie de développement, par contre pour la majorité des autres articles, effectivement, c'est souvent agaçant.

  • Wakfu depuis 3 mois Lien du commentaire

    Archos est un fabricant francais independant dont vous devriez parler.

  • L'Inde entrera assurément dans l'économie de marché des smartphones. Mais le savoir faire chinois est difficilement égalable comme l'a reconnu récemment Tim Cook, DG d'Apple. De fait, l'Inde construira des smartphones chinois, et OnePlus fait partie des premiers constructeurs à s'implanter en Inde et à envisager d'y fabriquer ses appareils.

    • Pourquoi n'y a-t-il pas de smartphones américains (autres qu'Apple) ?
      Cette phrase m'a bien fait sourire.
      Vu que l'iPhone est fabriqué en Asie, je ne dirai pas qu'il est américain.

      • Benoit Pepicq
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        L'idée est bien sûr l'origine de la maison mère et non l'origine de leur production

      • Il n'est nullement question de l'origine de la maison mère mais bel est bien de "smartphones américains".

        Avant de commenter il faudrait lire l'article.

      • Rideau depuis 3 mois Lien du commentaire

        "Avant de commenter il faudrait lire l'article."

        Il l'a tellement bien lu qu'il l'a même écrit...

      • J'ai fait ton mail.

      • Il aurait donc fallut le relire.

      • on se pose trop de questions. Non?
        On sait que tous les smartphones sont bridés... au moins géographiquement !!!
        Oui bien sûr, les raisons sont essentiellement économiques. ça coûte moins cher à produire que chez nous dans les mega-usines asiatiques, avec une main d'oeuvre hyper disciplinée et compétente, rapide à former.
        Et aussi, par ce qu'on a des intérêts à développer des industries chez eux.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris