Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Pourquoi le gouvernement chinois bloque les imports de Nexus 7

En seulement quelques mois, la Nexus 7 de Google s’est imposée comme l’une des meilleures tablettes Android sur le marché, avec des spécificités techniques impressionnantes, une étiquette allégée et une expérience Android pure. Toutes les raisons étaient réunies pour que le succès soit également au rendez-vous en Chine, si seulement le gouvernement n’avait pas pour d’obscures raisons décidé de bloquer les importations de Nexus 7 sur le territoire. Obscures les raisons ? Pas tellement.

En 2010, une petite dispute éclatait entre Google et la Chine. Après avoir affirmé que le gouvernement était impliqué dans des histoires de cyber attaques pas jolies-jolies contre ses utilisateurs et que la Chine censurait effrontément certaines pages de recherches, Google décidait de rediriger ses services à Hong Kong et de renommer sa page Google.com.hk. Affront suprême pour la Chine, qui n’a peut être toujours pas digéré l’affaire.

Selon Digitimes, des sources industrielles à Taïwan ont déclaré :

L’attitude négative du gouvernement chinois est interprété comme une réponse au retrait de Google du marché en mars 2010. Il est très difficile pour la Nexus 7 d’entrer sur le marché chinois, même à travers le réseau marketing de Asustek.

Mais pourquoi la Chine adopterait cette position ? Revanche ? Profit ? Puet-être les deux ? Si la Nexus 7 ne parvient pas à pénétrer le marché, les constructeurs de tablettes locales n’auraient ainsi pas à se battre contre le produit hautement compétitif de Google, ce qui occasionnerait plus de ventes pour les produits locaux. Cela pourrait également être perçu comme un rappel que le gouvernement n’a pas oublié l’affront de Google et qu’il peut très bien se passer des services du géant de l’Internet.

Même sans le marché chinois, les experts prévoient que la Nexus 7 s’écoulera à 3.5 millions d’exemplaires d’ici à la fin de l’année. Et même si ces chiffres sont impressionnants, on se demande quels records la tablette pourrait atteindre si le pays ayant le plus grand nombre d’utilisateurs en ligne conssentait à commercialiser la Nexus 7.

Source : Digitimes

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris