Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 partages 13 Commentaires

Pourquoi la décision de repousser le Galaxy S8 est sage pour Samsung

C'est officiel. Samsung a confirmé hier que nous ne verrions pas le Galaxy S8 lors du Mobile World Congress de Barcelone à la fin du mois de février. Le fabricant sud-coréen met ainsi fin à une tradition qui avait débuté avec le Galaxy S5. Il faudra donc patienter vraisemblablement jusqu'en avril pour connaitre le (ou les) successeur(s) des Galaxy S7 et S7 edge. Un mal pour un bien si on analyse plus en détails la décision de Samsung.

Samsung ne veut pas prendre de risques

C'est un secret de polichinelle. Le scandale du Galaxy Note7 a quelque peu écorné l'image de Samsung. Le fabricant numéro 1 mondial a perdu de sa superbe avec sa dernière phablette. Ceux qui ont un smartphone Samsung ont certainement dû avoir droit aux quolibets de leurs amis ou des membres de leur famille. Le problème est d'autant plus regrettable que la marque avait pourtant réussi avec le Note7 à construire certainement le meilleur téléphone de son histoire. C'était avant le problème des batteries qui explosent bien entendu.

Hier, à l'occasion de sa conférence de presse visant à expliquer les résultats de ses investigations, Samsung a voulu jouer la transparence et a confirmé l'origine du problème. Les premières batteries (avant le remplacement) avaient un défaut de fabrication sur le coin droit, arrondi à tel point qu'il pouvait se produire un court-circuit à cause de la déviation des électrodes. Les secondes batteries (celles des modèles de remplacement) avaient elles-aussi un défaut de fabrication qui concernait cette fois la couche de protection. Cette dernière étant défectueuse (ou même absente, comme c'est le cas sur certains modèles), cela entraînait un court-circuit.

Galaxy Note7 What We Discovered Infographic Main 1
Les causes du drame de Samsung. © SAMSUNG

Comme l'expliquait Benoit hier dans son article, ces résultats ne font que renforcer la question que nous nous posons depuis le début : comment cela a-t-il pu échapper au service qualité ? Des milliers de batteries ont un défaut de fabrication et personne ne s'en est rendu compte ?

Samsung a mis en place une nouvelle procédure de vérification en 8 étapes.

Repousser la décision d'officialisation du Galaxy Note7 apparaît donc sage si cela permet à Samsung de renforcer ses contrôles qualité. De telles erreurs sur le Galaxy S8 seront impardonnables. En cas de nouvel incident, le fabricant numéro 1 mondial, déjà confronté à des problèmes de succession et de corruption dans son pays, pourrait avoir dû mal à encaisser un second revers. C'est pourquoi Samsung a expliqué avoir appris de ses erreurs et a mis en place une nouvelle procédure de vérification en 8 étapes. 

Une sorte de déjà-vu

Même si ses concurrents vont tenter de profiter de l'absence de cette annonce pour marquer le coup, ce ne sera pas la première fois que Samsung délaisse quelque peu le plus grand salon mobile au monde. Cette décision de ne pas dévoiler son flagship lors du MWC n'est en effet pas une nouveauté. Jusqu'au Galaxy S5, Samsung avait pris pour habitude de dévoiler son nouveau Galaxy S lors d'un événement dédié. Pour la présentation de ses nouveaux modèles Note d'ailleurs, Samsung a également toujours procédé de la sorte.

AndroidPIT Samsung Galaxy S3 11
Samsung avait présenté son Galaxy S3 lors d'un événement dédié en mai 2013. © ANDROIDPIT

En décidant de lancer lui-même en avril prochain son Galaxy S8, Samsung revient à ses débuts. Son ombre planera pendant tout le MWC. L'attente grandira et les utilisateurs seront encore plus curieux de découvrir la nouveauté. Mieux, Samsung pourra profiter d'un mois de plus par rapport à ses rivaux pour peaufiner les derniers détails de son smartphone.

Un temps nécessaire pour préparer sa campagne de communication

En plus de nouveaux tests techniques, il y a fort à parier que ce gain de temps soit utilisé par Samsung pour préparer la campagne marketing qui devrait précéder et suivre l'officialisation du Galaxy S8. Il se murmure ainsi que la firme aurait pris cette décision afin de pouvoir travailler avec des agences externes pour développer des plans de communication afin de récupérer la confiance des consommateurs.

Opinion by Pierre Vitré
Samsung ne doit pas rater le contrôle qualité de son Galaxy S8
Qu'en pensez-vous ?
50
50
115 votants

Lorsqu'on voit le nombre de publicités impressionnantes déjà déployées par la marque tout au long de l'année, on peut imaginer que le lancement du S8 sera une occasion parfaite pour Samsung. Attendez-vous ainsi à de nombreux spots publicitaires sur tous les supports.

Comment justifiez-vous la décision de Samsung ?

4 partages

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Vince depuis 6 mois Lien du commentaire

    En effet, il est préférable d'attendre si la marque n'est pas prête. Peut-être faire des millions d'essais de chargement de la batterie avant de laisser le nouveau téléphone à ses clients

  • COLAB depuis 6 mois Lien du commentaire

    Samsung est une Cie responsable et le prouve c'est tout à leur honneur !

  • 1ère partie "Samsung ne veut pas prendre de risques" - 4ème paragraphe :
    "Repousser la décision d'officialisation du Galaxy Note7 apparaît donc sage si cela permet à Samsung de renforcer ses contrôles qualité."

    Ne serait ce pas plutôt l'officialisation du Galaxy S 8 ?

  • Tiguan depuis 6 mois Lien du commentaire

    Il est quelque peu bizarre le sondage : "Samsung ne doit pas rater le contrôle qualité de son Galaxy S8" .

    Si si bien sûr il doit le rater c'est préférable . ;-)

  • Samsung joue le contre-pied parfait par rapport à la sortie du Note7, plutôt que de devancer ses concurrents comme l'iPhone 7 il décide de sursoir la sortie de ses nouveaux flagships.
    Certes, cela fait bien plus sérieux mais rien ne garantit qu'un nouveau fiasco ne puisse encore se produire.
    Sous l'apparence du choix, c'est la solution opposée qu'il choisit pour rassurer à la fois ses clients et ses actionnaires. Mais c'est un trompe-l’œil destiné à nous convaincre qu'il garde la main alors qu'il n'a pas d'autre choix que de faire l'inverse de sa précédente décision désastreuse.
    Pour autant, s'il réussit cette sortie il regagnera en partie en confiance l'accumulation de bévues qu'il a commis en 2016.

    • Je ne pense pas vraiment que toute la décision soit basé que sur la communication. Ce temps est simplement nécessaire pour effectuer le plus de test et de vérification possible.
      Ils font des téléphones depuis très longtemps sans problème de ce genre. Ils ont pris un grand risque ça n'a pas payé ils reviennent surement aux sources.

      • Qui a dit qu'il n'y a que de la com' dans l'attitude de Samsung ? Pas moi.
        Mais une solution technique ne peut suffire à effacer les incertitudes bien compréhensibles engendrées par ce fiasco pyrotechnique et jouer la montre rentre dans le plan de Samsung pour aider à faire oublier le passé déplorable de l'épisode Note7.
        Alors affirmer que cela sera suffisant est une autre histoire...

    • Il y a aussi un point à prendre un compte. Un contrôlé qualité plus pousser fait baisser en productivités les usines qui assemblent actuellement le S8. Et comme les ambitions sont grande pour Samsung, lancer un produit sans stock serait un véritable fiasco.

      Donc la jouet la carte de la " prudence" les arranges aussi , car ils ne seraient pas en mesure de le sortir avant.

      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        C'est pire, en cuisine par exemple, ce mettre à hésiter lorsqu'on réalise un plat qu'on a déjà fait et refait tant de fois ( ici un smartphone) c'est le signe d'une perte de confiance totale en soi.

  • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

    "Les premières batteries (avant le remplacement) avaient un défaut de fabrication sur le coin droit, arrondi à tel point qu'il pouvait se produire un court-circuit à cause de la déviation des électrodes. Les secondes batteries (celles des modèles de remplacement) avaient elles-aussi un défaut de fabrication qui concernait cette fois la couche de protection. Cette dernière étant défectueuse."
    C'est à peine croyable ? Samsung a deux mains gauches ou bien il n'y a plus personne qui sache fabriquer des batteries ?

    • C'est symptomatique de la panique ressentie chez Samsung à ce moment là ... ils ont tout fait dans la précipitation ce qui a finalement aggravé la situation déjà calamiteuse. Panique et précipitation généralement ça ne peut conduire qu'à des mauvais résultats. Mais pour être honnête je pense que ce genre de connerie pourrait arriver à d'autres fabricants.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris