Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 22 partages 2 Commentaires

La moitié des parents sont sur Facebook pour espionner leurs enfants

Êtes vous amis avec vos parents sur Facebook ? Ce n'est pas forcément une bonne idée. Entre les photos de chats, celles de adolescence boutonneuse sur votre Timeline ou les commentaires mal placés ce n'est pas forcément une bonne idée. D'autant qu'une seule chose motive vos parents : vous espionner. C'est en tout cas ce qu'a montré une étude américaine.

Des parents intrusifs

Réalisée par Etude Database Online, cette étude montre tout d'abord que les mères américaines sont de plus en plus nombreuses : de 1 sur 2 en 2010, ce sont désormais 72% d'entre elles qui sont inscrites sur le réseau social. Et parmi elles, 92% sont amis avec leurs enfants. Et cette amitié ne cache pas qu'un affichage du lien familial formel et un désintérêt au contraire.

43% des parents amis avec leurs enfants avouent suivre leurs publications tous les jours, 31% le font 4 à 5 fois par semaine, 14% de temps en temps et seul 1% disent ne pas s'y intéresser. Ce qu'ils vérifient ? 41% se penchent sur les statuts, 39% ce que leurs amis publient et 29% vérifient les photos où leurs enfants sont tagués.


(zero-sociaux)

Mais comme je l'évoquais en introduction, les parents ne font pas que surveiller. Ils prennent parfois part à la vie virtuelle de leurs enfants en postant un message par-ci, par-là. Selon l'étdue, un enfant sur trois explique avoir déjà été gêné par un commentaire posté par ses vieux et 30% voudraient les retirer de leur liste d'amis (s'ils en avaient le droit/possibilité).

Et ne parlons pas des jeunes parents qui postent toutes les photos de leurs enfants ou leur créent un compte facebook alors qu'ils n'ont pas encore l'âge de lire, encore moins de contrôler leur e-reputation !

Ce que cela cache

Est-ce bien ? Disons que cela dépend de l'âge des enfants. Facebook a ouvert son réseau social à un âge minimal de 13 ans. Mais dans la réalité, c'est difficile de vérifier cela. Les parents qui veulent donc laisser à leur enfant la liberté de vagabonder sur Facebook, ont peut-être raison de vérifier ce que leur progéniture fait sur ce réseau social, qui est, comme chacun sait, la jungle surtout quand on est enfant.

D'autres solutions ?

Pour éviter aux parents d'espionner leurs enfants, ce qui en soit n'est jamais bien ni pour la confiance du parent à l'enfant, ni la confiance de l'enfant envers ses parents, la solution est une initiation obligatoire des enfants à Internet et aux dangers qu'il y a. Certains collèges expérimentent déjà cette solution.
Pour les plus vieux, éviter d'accepter vos parents en amis ! Ou gérez vos paramètres de confidentialité pour ne pas les laisser accéder à l'ensemble de votre profil !

Et vous, avez vous vos Parents sur Facebook ou vos enfants ? Quel est votre avis sur la question ?

source image : http://mashable.com/2013/02/16/facebook-

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Oui je pense aussi. À mon avis, rien n'est mieux que de lui expliquer ce qu'il peut faire et ce qu'il ferait mieux de ne pas poster ou dire sur Facebook.
    Mais quand on voit les profils des adolescents de nos jours, on a parfois envie de secouer les parents !

  •   8

    avec tout ce qu'on voit, je peux comprendre que les parents soient inquiet, mais je ne trouve pas ca correct.autan demander directement a son goss de jeter un oeil avec lui . après c'est sur que certain goss qui on 14 ans et qui on un compte facebook merite detre surment un peu pister.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris