Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 16 partages 1 commentaire

Nokia et Android : ce n'est pas impossible

Nokia Android

Le président de Nokia, Stephen Elop, interviewé par El Pais, a volontairement ou invonlotairement laissé échappé une déclaration d'importance. Un partenariat avec Android n’était plus catégoriquement exclu. Le démenti farouche qui s’en est ensuivi prouve seulement que la déclaration avait du poids. Il y a un plan B qui s’appelle Android et la question est seulement de savoir quand.

Au milieu de cet interview fleuve publié par El Pais dimanche avec le président de Nokia, un passage est particulièrement intéressant :

Dans la guerre actuelle des écosystèmes, nous nous battons avec Windows Phone. Mais je pense toujours : et après ? Quels rôles jouent HTML5, Android… L’HTML 5 pourrait complètement minimiser des plateformes comme Android, Windows ou d’autres mais c’est trop tôt pour le savoir. Aujourd’hui nous sommes engagés auprès de Microsoft et satisfaits, mais un changement est possible.

Alors que cette déclaration commençait à faire du bruit sur la Toile, Nokia a décidé d’envoyer un démenti, accusant un problème de traduction. L’interview a été menée en anglais et traduite en espagnol ce qui aurait pu impliquer des contre-sens ou des petites inexactitudes. La traduction correcte aurait du être selon Nokia :

Alors, ce que je pense c’est que dans la guerre actuelle des écosystèmes, nous nous battons avec Windows Phone. C’est ce que nous faisons. Maintenant, nous nous demandons toujours, comment cela va-t-il évoluer ? Et après ? Quel rôle jouera l’HTML5 ? Quel rôle jouera Android ou d’autres dans le future ? Nous regardons vers l’avenir mais en matière de ce que nous apportons au marché, et ce sur quoi nous nous concentrons, nous nous concentrons sur Windows Phone.

Entre les deux versions ce qui saute aux yeux est la disparition des derniers mots cités par El Pais : « un changement est possible ». Elop nie maintenant les avoir prononcé. Bien entendu il pourrait s’agir d’une erreur, mais que tout un groupe de mot ait disparu semble peu relever d’une erreur de traduction.
Il faut y ajouter fait que les journalistes ont coutume de faire relire leurs interviews avant parution par les interviewés. Cela m’étonnerait fort que Nokia n’ait pas saisi cette opportunité et ait autorisé El Pais à publier sans relecture.
Mais quoiqu’il en soit, les deux versions ne diffèrent pas tant que cela. Android n’est pas exclu. Voici le message d’Elop. A la question « Allez-vous dans les prochaines années sortir un smartphone Android », il aurait simplement pu répondre « Non ».

Personnellement j’espère fortement que ce soit le cas, en tant que vieille Fan de Nokia et j’espère que cela pourra se faire dans peu de temps. Mais tout dépend des résultats que Nokia obtiendra avec ses Windows Phone.

Et vous qu'en pensez-vous ? Aimeriez vous avoir un Nokia Android ?

16 partages

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris