Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 19 partages 17 Commentaires

FitBit, Samsung Gear Fit2, Apple Watch et maintenant McDonald's !

Mis à jour : McDonald's arrête en urgence sa campagne à cause de fitness trackers dangereux

La célèbre chaine de fast food McDonald's aurait-elle marre des reproches qu'on lui fait sur la diététique ? C'est ce que l'on peut penser lorsqu'on découvre la nouvelle campagne de la firme américaine. Au Canada et aux Etats-Unis, la franchise offre dans chacun de ses Happy Meal, son menu pour les enfants, un fitness tracker. Le but ? Les inciter à se bouger et à faire des activités physiques. Mise à jour : McDonald's stoppe en urgence sa campagne. Plus de détails ci-dessous.

Surligner les derniers changements

McDonald's stoppe sa campagne en urgence !

Voilà une opération qui fait un gros flop. L'enseigne de restaurant a en effet décidé de stopper son opération marketing en raison d'un défaut des fitness trackers. De nombreux clients se sont plaints de l'apparition de rougeurs et d'irritations liés au fitness tracker. Toutes les vidéos publicitaires ont également été supprimés des réseaux sociaux. Un des porte-paroles de McDonald's, Terri Hickey, a rappelé que "rien n'était plus important que la santé de nos clients et nous menons des recherches sur ce problème.

L'information originale :

Il semble que les reponsables de McDonald's soient fans de technologie. Ce n'est en effet pas la première fois que la chaîne de restaurants réalise une opération de promotions avec un produit high-tech. Souvenez-vous, en Suède, au début de l'année, MdDonald's avait revu l'emballage de ses Happy Meal pour pouvoir les transformer en casque de réalité virtuelle.

Cette fois-ci, le géant américain a décidé d'offir aux enfants achetant ses repas un traqueur d'activité baptisé  "Step It!". Ce fitness tracker remplace donc le traditionnel jouet présent dans les boîtes des Happy Meal. L'objectif est de pousser ses jeunes clients à se bouger et à avoir une activité physique soutenue. On est loin d'être au niveau d'une Samsung Gear Fit2 ou d'une Apple Watch puisque l'appareil ne permet que de compter les pas mais c'est un début.

Quant la qualité de celui-ci, nos confrères de Mashable qui ont pu le tester affirment que le bracelet fonctionne et que même si ce dernier est loin d'être parfait, il a le mérite d'ecourager à plus d'activité.

Si l'initiative est louable, il faut tout de même rappeler le paradoxe avec McDonald's. Pour rappel, il y a en effet 539 calories dans un Happy Meal, ce qui signifie qu'un enfant de 8 ans aurait à marcher en moyenne pendant 300 minutes pour le brûler.

Et la France ?

La France n'est pour le moment pas concernée par l'opération. Ces fitness trackers made in McDonald's seront en effet proposés dans les restaurants aux Etats-Unis et au Canada. Mais en cas de succès, il ne serait pas étonnant que ces bracelets connectés arrivent dans l'héxagone. Après tout, la France est l'un des marchés les plus intéressants pour la firme américaine. 

Que pensez-vous de l'initiative de McDonald's ? Pensez-vous que d'autres marques vont proposer la même chose ?

17 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Big Mac... Big Flop...

    C'est curieux chez certains entrepreneurs ce besoin de créer des productions en double : un produit, puis un autre destiné à en optimiser les effets, ou bien au contraire, comme ici, un produit, puis un autre pour corriger les effets néfastes et nocifs du premier. La maladie et le remède, en quelque sorte. Côté vendeur, c'est tout bénéfice, on gagne sur les deux tableaux. Côté client, on est floué (il existe un autre mot, qui rime avec braisé) sur toute la ligne. Appelons ça cynisme économique (pléonasme?), arnaque de haut vol, noir de fumée ou, pour les plus terre-à-terre d'entre nous, "foutage de gueule", c'est l'exacte illustration du libéralisme contemporain dans toute sa splendeur : course au profit et mépris du client...

    Cela dit, deux bonnes nouvelles :
    Primo, sur un prétexte dont la technologie n'est pas évidente, le projet est suspendu. Alléluia!
    Secundo, le porte-parole de MacDo nous annonce que "rien n'est plus important que la santé de nos clients et nous menons des recherches sur ce problème". Chouette, ils vont sans doute remplacer leurs analystes économiques par des nutritionnistes dignes de ce nom. Alléluia! (bis)

    C'est curieux chez MacDonald ce besoin de faire des phrases... si peu crédibles.

  • Tout excès comporte des risques. Qui dit que c'est à cause des trackers (allergie aux ondes?) et pas une mauvaise utilisation ou un mauvais régime?
    Plutôt que de stopper la campagne, ils auraient communiquer sur le problème et réaliser une campagne de test sur un échantillon de volontaires parmi leurs clients.

    • Pierre Vitré
      • Admin
      • Staff
      depuis 5 mois Lien du commentaire

      Je pense qu'outre-atlantique le risque de procès est trop important pour laisser en vente des fitness trackers défectueux même si cela ne concerne que quelques modèles.

  • Ca s'appelle un effet boomerang, à force de se f... de la g... des clients les supercheries deviennent tellement énormes que cela ne passe plus.
    Alors bientôt un menu végane chez McDo ?

  • Rideau depuis 5 mois Lien du commentaire

    Grâce au traqueur d'activité que nous proposons avec nos menus, nos clients pourront maintenant consulter leur activité sportive pour savoir combien de pas ils ont fait. Comme ça nos gros clients ne culpabiliseront plus de manger des hamburgers à 600 calories chez nous et viendront encore plus s'engraisser !

  • Wakfu depuis 5 mois Lien du commentaire

    Ah ah! Alors ça c'est marrant!

  • A quand le bracelet contre la bêtise? (j'ai un autre mot en tête, mais le respect de mes lecteurs m'empêche de m'exprimer plus précisément)

    Cela dit c'est le principe même du marketing : faire vendre n'importe quoi à n'importe qui par n'importe quel moyen et surtout en lui faisant croire qu'il en a besoin et que ça lui rend service

  • Benoit Pepicq
    • Staff
    depuis 5 mois Lien du commentaire

    Perfide (mais très intelligente) campagne marketing. Qu'est-ce que McDonald essaye de nous communiquer ?

    - La réputation de McDonald est infondée : si vous faites du sport vous n'aurez aucun problème d'obésité. C'est pour ça qu'on nous encourage à en faire en nous proposant un fitness tracker (dont la batterie sera vidée avant d'avoir fait disparaître toutes les calories gagnées avec le menu)

    - McDonald s'intéresse à notre santé : cette entreprise est connue à l'échelle planétaire pour la qualité exemplaire de sa nourriture et les effets positifs qu'elle peut avoir sur notre santé. Etrange que son altruisme et sa bonne volonté ne nous aient pas sautés aux yeux.

    - McDonald n'a aucune responsabilité sur quoi que ce soit : la balle est dans votre camp. Si vous êtes libres de manger chez eux, vous êtes tout aussi libres de faire du sport. Personne ne vous force à manger gras, c'est vous qui décidez de le faire. Bon, on les pousse à la consommation en leur proposant des gadgets high-tech, mais c'est un détail.

    • Mais n'y-a-t'il que McDo pour nous prodiguer de bons conseils aussi désintéressés ... car il est notre ami ! J'ai comme une réminiscence d'une autre personne morale au-dessus de tout soupçon, car ainsi va le monde ... d'une servitude volontaire à une autre. Après Corneille, La Boétie.

      • Benoit Pepicq
        • Staff
        depuis 5 mois Lien du commentaire

        Rassurez-vous, Google et Facebook sont aussi là pour nous sauver. Mais afin de nous rendre service et financer leurs méthodes pour sauver le monde, ils ont besoin de nos données privées.

      • Sans oublier l'ami Blaise (Pascal) découvrant l'univers de Pokemon GO : "Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie". Sidéral, non?

      • Mais, il n'effraie pas celui qui récupère à peu de frais nos données personnelles, décidément je m'attaque toujours au même, sidérant ...

      • Benoit Pepicq
        • Staff
        depuis 5 mois Lien du commentaire

        Puisque nous en sommes aux citations de Pascal, je trouve celle-ci bien adaptée à la situation, à Pokémon GO à bien d'autres choses encore : "les hommes sont si nécessairement fous que ce serait être fou par un autre tour de folie de n'être pas fou". Ceci explique pourquoi les phénomènes les plus absurdes paraissent être des idées extraordinaires, dans le domaine de la technologie comme ailleurs.

      • Avec Google et Facebook, on risque moins le mauvais cholestérol !

      • ils peuvent prendre tout ce qu'ils veulent, tout est faux !!

      • Chez Quick, ils vendent des salades !
        Libre à vous de choisir ce qui vous plaît.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris