Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
5 min de lecture 3 partages 2 Commentaires

Les Awards du pire : les Nanars technologiques 2012

La semaine passée nous avons remis des awards aux smartphones et tablettes sortis en 2012 qui nous paraissaient avoir marqué d'une manière ou d'une autre l'année technologie. Mais toujours de manière positive. Sauf que l'année n'a pas été marquée que par des exploits, mais a vu également de gros fails avoir lieu. Pour cette raison, nous avons également décidé de remettre des Awards du pire ou Nanars de l'année 2012 !

Plans d'Apple pour l'application

Probablement un des plus grands fails de l'année 2012. Apple avait annoncé en fanfare qu'ils abandonnaient Google Maps, dont ils n'avaient absolument pas besoin, étant donné qu'ils avaient tout à fait les capacités pour développer leur propre système de cartographie ! Pré-installé sur iOS 6, Plans -puisque c'et ainsi qu'il s'appelle- est donc testé pour la première fois sur le tout nouvel iPhone 5. Et là surprise ...

Les utilisateurs découvrent un système cartographique complètement raté, et c'est de pire en pire. Entre les musées situés dans la Tamise londonienne; les erreurs de pays, les gares centrales introuvables, les images 3D complètement buguées, c'est probablement le plus gros fail de l'année 2012.

Les opérateurs mobiles pour l'ensemble de leur carrière

On a beaucoup parlé des opérateurs de téléphonie mobile cette année. Tout a commencé avec une histoire un peu scandaleuse : l'arrivée de Freemobile. Le réseau de Xavier Niel fait péter les tarifs en descendant son minimum à 2 euros et proposant un forfait tout compris à 20 euros. Et là surprise, on voit que c'était possible avec les trois opérateurs historiques qui s'alignent naturellement sur les tarifs de Freemobile et qu'on se faisait donc arnaquer depuis des années. Merci les gars.

On regrette aussi l'absence totale de réactivité sur les mises à jour Android. Non seulement les fabricants sont lents à les proposer pour nos terminaux, mais en plus nos opérateurs agissent comme des filtres en les ralentissant encore plus. Au point qu'il en devient -ô combien plus avantageux, d'opter pour un téléphone nu !

Enfin, on finira par regretter la lenteur de l'installation du réseau 4G alors que nos voisins européens -et encore pire américains- sont bien plus avancés. Nous vivons en Allemagne où la technologie LTE est beaucoup plus déployée et où si elle n'est pas encore parfaite, nous pouvons déjà la tester. Avec Bouygues qui vient seulement d'annoncer un futur déploiement en 2013, on est loin de la pointe en la matière !

Alors messieurs les opérateurs, pour l'ensemble de votre carrière cette année, voici un magnifique Bouuuuh !

Google et LG pour le lancement du Nexus 4

 

Google préparait un nouveau téléphone Nexus depuis un certain temps tout de même. Les fans d'Android glosaient sur le sujet depuis plus d'un an, tous nos yeux et nos oreilles attendaient les annonces. Et lorsque Google et LG ont présenté leur smartphone Nexus 4 à prix ultra faible, l'enthousiasme était à son comble. Rien d'étonnant donc à ce que la demande soit forte pour ce produit ! Sauf pour Google et LG apparemment...

Car lancé en grande pompes avec suspense sur le Google Play Store simultanément dans six pays du monde, les services sont rapidement débordés. Explosion du serveur, et vidage des stocks : en quelques heures (ou quelques minutes selon les zones) il ne reste plus rien. Et Google et LG de nous jouer la surprise. Une histoire qui nous semble tellement étrange, qu'on en vient à échaffauder les théories les plus alambiquées. Car comment comprendre que Google et LG n'aient pas prévu cet engouement alors qu'ils proposent pour la première fois un smartphone aussi bien équipé et aussi peu cher, doublé d'un système Android pur ? 

Motorola pour nous avoir fait rêvé d'un smartphone sans bords

Ah ça, on peut dire qu'on était enthousiastes ! Tout d'abord Google nous rachète Motorola. Une manière -se dit-on- de s'impliquer encore plus dans l'opposition à Apple. Le prochain Motorola sera un Google ! Et là Motorola nous dévoile un calendrier de plusieurs sorties d'appareils avec des spots de pubs très vendeurs. On rêve alors d'un smartphone sans bord, un pur écran, une technologie inédite. Bon, la première présentation ne nous dévoile pas ce que l'on espérait : le RAZR HD est bien mais pas révolutionnaire.

Mais Motorola en a encore sous le manteau et prévoit une seconde conférence, à Londres, en partenariat avec Intel. Une nouvelle fois on rêve grâce à un spot de pub, d'un téléphone incroyable et d'une "smartphone-révolution" comme ils l'annoncent eux-même.

Au final on se retrouve avec deux bons smartphones, le RAZR i et le RAZR HD, mais toujours aucun téléphone phare. Pour nos espoirs déçus, un Nanar pour Motorola !

Les guerres de brevet pour nous pourrir la vie et les news

On s'en est plaint toute l'année et régulièrement. J'ai même écrit une supplique. Ca n'en finissait jamais, ça revenait toujours sur le devant de la scène. Apple, Samsung, Motorola, HTC, Windows, tout le monde participait au même jeu de cours de récré. Les procès pleuvaient et pleuvaient sur tout et n'importe quoi, dans tous les pays du monde. Les brevets étaient déposés par centaines, sur des choses aussi stupides qu'une forme rectangulaire. Le système de brevets était vicié, le droit d'auteur annulé par une telle utilisation. Car personne ne voulait vraiment protéger son bien, les entreprises voulaient simplement se mettre des batons dans les roues, empêcher l'autre d'avancer. Et au lieu d'investir dans l'innovation, les entreprises investissaient dans les avocats et les procès.

Et on finit l'année en beauté avec Apple et Google qui s'entendent sur un rachat de Kodak ? Décidemment le monde des alliances et de s guerres stratégiques du monde technologiaue est fou,fou, fou. J'espère de tout coeur que 2013 verra une solution à ce problème !

Et vous qui auriez-vous placé dans les Nanars de 2012 ? Êtes-vous d'accords avec les nôtres ?

 

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris