Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 partages 4 Commentaires

Lenovo Yoga Book : de l'inutile à l'agréable

Mon collègue Shu était assez perplexe sur l'appellation de cet appareil : s'agit-il d'une tablette, d'un ordinateur portable ou d'un bloc-note numérique ? Puisqu'il est impossible de regrouper tout son potentiel sous un seul terme, nous en avons conclu que c'est tout cela à la fois. A vrai dire, c'est un peu le problème : cet appareil a tout pour lui mais pourtant n'arrive pas à être vraiment intéressant.

Par curiosité, j'ai passé quelques semaines avec le Yoga Book. Je trouvais le concept de tablette/ordinateur hybride intéressant et voulais approfondir mes connaissances sur le sujet, et maintenant que c'est chose faite j'en suis parvenu à une conclusion : vouloir faire plusieurs choses à la fois n'est pas une bonne chose. Tout au moins, dans ce domaine et à cette époque.

Dans la pratique, le concept marche puisque c'est la base même des smartphones : permettre de faire plein de choses différentes à partir d'un même appareil (tchatter, surfer, regarder des vidéos, jouer, etc). Pourtant quelque chose cloche avec ce Yoga Book qui est si prometteur.

Quelque chose cloche avec ce Yoga Book qui est si prometteur

De l'effet wow à la déception

Au début, il fait un gros effet. Après avoir lu le test de Shu, j'étais très emballé et à la vue des commentaires, je n'étais pas le seul. Un clavier sans touches, une sorte de tablette graphique intégrée, de l'Android, une alternative (légère) à un ordinateur portable... Il a tout pour plaire, et le pire dans tout ça c'est qu'aujourd'hui encore tous ces points restent très intéressants mais il faut y mettre quelques bémols.

Le clavier sans touches est un concept intéressant que Lenovo a plutôt bien su mettre en pratique. Il est même possible de faire des Ctrl C, Ctrl V, des Alt Tab et autres combinaisons de touches après une petite période d'adaptation, mais aussi amusant que cela puisse être il y a malgré tout quelques inconvénients que nous verrons plus loin. La tablette graphique est elle-aussi plutôt réussie et permet de passer un bon moment, les dessinateurs en herbe apprécieront probablement beaucoup cette fonction. La batterie est également correcte et bénéficie en plus d'un système de rechargement rapide.

Le design ? Plutôt réussi. Bien sûr, on pourrait chipoter un petit peu et reprocher les larges bordures d'écran à une époque où le borderless semble vouloir s'imposer, mais ce n'est pas vraiment dérangeant. Alors, qu'est-ce qui cloche avec ce Yoga Book ?

AndroidPIT Lenovo Yoga Book 0086
Un clavier sans touches, voilà quelque chose d'original. © AndroidPIT

Les inconvénients gâchent tout

Utile ou inutile ?

Le problème majeur de cette tablette, c'est qu'on joue avec et on passe à autre chose. Par exemple, tout le potentiel graphique est très amusant pendant plusieurs jours, mais lorsque l'on n'est pas un véritable fan (de dessin, en l'occurence), on se lasse. C'est quand-même bête d'être lassé de la caractéristique principale de la tablette...

Avoir un clavier d'un côté, un écran tactile de l'autre est une bonne idée en théorie mais en pratique ça ne fait pas véritablement de différence. Je m'imagine difficilement prendre des notes avec le Yoga Book : certes l'appareil est bien plus léger qu'un ordinateur portable mais le "clavier" est petit et ne réagit pas aux touches, pas idéal pour l'écriture rapide. Par exemple, pour moi qui écris sans regarder le clavier, je suis fortement ralenti sur un petit clavier sans touches de ce type. Certes on peut probablement s'y habituer à la longue mais l'utilisation est quand-même vite frustrante.

En bref, le côté "tablette" est plutôt réussi, le côté "ordinateur" l'est moins et le côté "dessin" sera pour beaucoup inutile.

AndroidPIT Lenovo Yoga Book 0156
Cette fonctionnalité est très amusante... pendant un moment. © AndroidPIT

Interface logicielle jamais à la pointe

Le problème de cette tablette, c'est qu'elle fonctionne sous Android Marshmallow. Certes, ce n'est pas dramatique en soi puisque nous pouvons très bien nous contenter de cette version pour une utilisation "simple" de l'appareil. Il faut cependant prendre en compte le problème de fragmentation d'Android : certains fabricants (coucou Samsung) rechignent à proposer des mises à jour vers les appareils les moins populaires car l'effort n'est (selon eux) pas mérité, quoi qu'en pensent les utilisateurs. En d'autres termes, Nougat arrivera sur votre Yoga Book bien longtemps après sa sortie, et rien n'est dit pour Android O.

Autrement dit, vous aurez le même problème que vous pouvez trouver sur un smartphone : votre système ne sera pas souvent véritablement à jour. Ceci dit, si vous prévoyez d'acheter une nouvelle tablette tous les ans ou tous les deux ans, cela ne sera peut-être pas un problème pour vous. Même si vous n'avez pas forcément besoin de la dernière version du système d'exploitation, le simple concept d'acheter un appareil qui ne peut pas fonctionner sur la dernière version est assez frustrant (c'est d'ailleurs une des raisons qui m'a poussé à abandonner Windows il y a quelques années). 

Opinion by Benoit Pepicq
Il est inadmissible de la part d'un fabricant ne pas assurer le suivi des mises à jour
Qu'en pensez-vous ?
50
50
65 votants

Rapport prix/usage non attractif

La tablette avec Android coûte 499 euros. D'un certain point de vue, elle mérite son prix : on y trouve de bons composants, le concept est original et elle permet une technologie intéressante (retranscrire des dessins sur papier sur l'écran). En pratique, est-ce vraiment nécessaire d'investir autant dans un appareil qui, si vous êtes comme moi, vous lassera au bout de quelques jours ? Dans une perspective purement financière, autant prendre une tablette normale et y brancher un clavier OTG, sacrifiant le côté graphique. Après, dans une perspective plus technologique (et peut-être même progressiste ?) le Yoga Book prend plus son sens. 

Pour conclure, je dirais donc que ce Yoga Book est pour moi un appareil original et réussi, qui s'adresse à un public très précis et qui risque d'attirer bon nombre de curieux. Combien d'entre eux apprécieront encore l'appareil après 1 ou 2 mois d'utilisation ? Ceci est une autre question à laquelle certains parmi vous pourront peut-être répondre en commentaire. Peut-être que le marché n'est tout simplement pas mûr pour cette technologie, nous verrons avec le temps si ce genre d'appareils devient populaire à l'avenir.

Faites-vous partie du public ciblé par Lenovo avec cette tablette ?

 

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • De même essayée , et adoptée pour quelques jours , puis retourné sur ma PixelC , pour mon usage je croyais séduisant , mais effectivement pas assez tablette , pas assez ardoise . . .

  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Je préfère les Chromebook.

  • "Peut-être que le marché n'est pas mûr pour cette technologie", j'aurais envie de retourner la phrase à ma façon :
    - Peut-être que la technologie utilisée n'est pas encore mûre pour (satisfaire) le marché. C'est un peu moins diplomatique mais je ne suis pas journaliste non plus et donc je peux me lâcher...

    • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

      "De l'inutile à l'agréable" est assez explicite pour quelqu'un qui ne peut pas "se lâcher".

3 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris