Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Knowledge Graph : Google améliore encore son algorythme de recherche

Imaginez. Vous avez très rapidement besoin d'une info basique. Mais très rapidement. Comme lorsque vous étiez en train de tricher en jouant à Tout le Monde Veut Prendre Sa Place ou Question pour un champion en ligne. Sauf qu'il faut un certain temps pour taper votre question, puis trouver l'information. Et bien Google pourrait avoir trouvé votre solution. Le Knowledge Graph.

Ce nouvel algorythme vous proposera automatiquement un premier aperçu de réponse globale en plus de son index de sites et d'images. Dans une colonne à droite vous trouverez donc ce condensé pertinent qui peut-être vous suffira pour les plus basiques de vos recherches. Ainsi pour Marie Curie vous avez en un clic les principaux points biographiques ainsi que ses apports. Ce Knowledge Graph se base sur les recherches antérieures des internautes pour fournir le contenu le plus optimal et recense non seulement des objets mais aussi surtout les relations qui les lient, pour proposer ce que vous n'aviez pas encore commencé à chercher (Irène Joliot-Curie par exemple).

« Le Knowledge Graph nous aide à comprendre les relations entre les choses. Marie Curie est une personne au sein du Knowledge Graph, elle a eu deux enfants, dont l'un a également reçu le prix Nobel, ainsi qu'un mari, Pierre Curie, qui a brigué un troisième prix Nobel pour la famille. Tous ces éléments sont liés dans notre graph. Ce n'est pas qu'un simple catalogue d'objets, il sait aussi modeler toutes ces relations internes. C'est l'intelligence entre ces différents éléments qui joue un rôle clé », explique Amit Singhal, vice président en charge de l'ingénierie Google.

Ce Knowledge Graph est actuellement en déploiement sur le Google anglais, il arrivera progressivement sur les autres versions et sur les appareils mobiles.

Bien entendu les gagnants sont ici à la fois les internautes (et tricheurs dans les quiz de culture G) mais surtout Google, qui peut garder les internautes sur sa page au lieu d'uniquement les introduire vers d'autres ! 

Source : clubic

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris