Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Huawei Ascend D1 Qad XL : Décolle comme une fusée

La semaine dernière, j'ai pu essayer le nouveau téléphone quad-core de Huawei, le Ascend D1 Quad XL. Pas suffisamment de temps pour en faire un réel hands-on, mais pour parfait pour un benchmark. Et les résultats sont plus que corrects : voyez par vous même.

Huawei avait invité un petit cercle de personnes à dîner, dans lequel j'ai pu rencontrer d'autres collègues tech, connaître le manager d'Huawei et essayer quelques appareils.

Quadcore vif comme l'éclair

À table, j'ai pu donc jouer un petit peu avec l'Ascend D1 Quad XL. Et ma conclusion est claire : Le jeu en vaut la chandelle. Les puces quadcore KV32 font tourner le système Android (4.0.4) comme jamais, rendant l'interface au moins aussi sensible et fluide que sur mon Galaxy S 3. J'ai également pu le faire passer un benchmark d'AnTuTu : les résultats sont ci-dessous.

10 951 points est un résultat plus qu'acceptable, mon Galaxy S3 en récolte 11 860 points, tout juste un peu plus. Et ce n'est pas tout : le processeur quad-core de la D1 a été réduit hier à 1,2 gigahertz. Commme me l'assurait un directeur de produit, c'est le but assumé d'Huawei que de lancer ce smartphone en octobre avec un processeur cadencé à 1,4 GHz. Entre temps le logiciel sera encore amélioré. Nous pouvons donc conclure que, avec un firmware qui n'est pas final et un processeur pour le moment sous-cadencé, les benchmarks sont vraiment impressionnants et le seront encore plus par la suite !
La stratégie du constructeur chinois de développer son propre processeur à ahute performance plutôt que d'acheter un Texas Instruments (TI) ou un Qualcomm semble donc porter ses fruits.

Ce que j'ai moins aimé c'était le dos et le poids. Le plastique texturé donne un côté un peu cheap à mon goût et avec ses 150 grammes, l'appareil donne l'impression d'une petite brique. En comparaison, le Galaxy S 3 pèse 133 grammes et 20 grammes sur le marché des smartphones, c'est une énorme différence. Je ne veux pas trop insister sur ce point car ici c'est surtout une affaire de goût personnel. Il y a, après tout, beaucoup de gens qui aiment avoir un téléphone pesant dans la main et trouve l'inverse cheap.

Nouvelle interface : Interface utilisateur Emotion

Je ne suis pas fan des interfaces ajoutées par les constructeurs tels que Sense ou Touchwiz, sur mon Galaxy S 3 j'ai un élégant CM9 Nightly. J'étais donc peu enthousiaste à l'annonce d'Huawei d'une nouvelle interface spéciale. Mais j'ai pu essayer l'interface utilisateur Emotion sur l'Ascend P1 et j'ai été agréablement surpris. Pas par l'esthétique (le pur Android est toujours préférable), mais par la vitesse. J'ai utilisé de nombreux appareils et interfaces, mais aucune n'a réagit aussi doucement et fluidement que celle-ci.

Lien vers la vidéo

Au cas où vous possédez un Ascend P1 et qu'il vous intéresse : Un représentant d'Huawei m'a expliqué que l'interface utilisateur Emotion sera d'abord publiée en version beta pour le P1. Parce qu'elle s'enracine profondément dans le système, un nouveau firmware est nécessaire pour l'installation de celle-ci. Huawei prévoit de la sortir "bientôt" pui attendre le rapport des testeurs beta, avant que le firmware officiel pour le P1 avec l'UI Emotion ne paraisse. L'Ascend D1 Quad XL sera également livré avec Android nu.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris