Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Alors que le procès Samsung - Apple début aujourd'hui pour le deuxième round, on a souvent tendance à oublier qu'au sein d'Android aussi, la lutte fait rage. Et Samsung vient de remporter une nouvelle victoire au détriment du taiwannais HTC. Et pour une victoire c'est une victoire : HTC vient d'annoncer son retrait du territoire sud-coréen, où visiblement Samsung règne en maître.

Peu de temps après avoir annoncé son départ du Brésil, c'est donc cette fois en Corée du Sud qu'HTC connaît de grandes difficultés. L'entreprise a toujours du se battre durement pour tenir ses positions dans l'antre du lion. Mais si l'on relie cette fuite hors du Brésil, aux bénéfices en baisse et à la vente de la moitié des actions -récemment rachetées : tous les signes concordent pour une entreprise en difficulté.
Certes HTC souligne que ces décisions sont normales étant donné les chiffres et contribueront à la bonne santé de l'entreprise. Il est vrai que HTC ne possède que 2% des parts de marché au Brésil et en Corée du Sud. Mais alors pourquoi cela reste-t-il un problème ?

Tout d'abord parce que le Brésil est considéré comme l'un des plus grands marchés à venir : HTC se prive ainsi d'une population jeune, qui continue de grossir et dont le pouvoir d'achat augmente. D'autre part le retrait de Corée du Sud est un aveu d'échec directement adressé à Samsung. Un forfait. Peu importe le sens de cette démarche d'un point de vue financier, la valeur symbolique d'une telle décision ne peut être sous-estimée. Mais que peut alors faire HTC ? Comment sortir de cette spirale infernale ?

Comment HTC peut-il sortir la tête de l'eau ?

La solution n'est pas facile et à mes yeux HTC devrait continuer sur sa lancée de la série One. Continuer de produire et de vendre des smartphones haut de gamme à un prix modéré. La dernière étape, peut-être celle qui manque, est-celle de la modernisation de l'interface HTC Sense. Trop chargée et trop ludique, elle gâche trop d'autres possibilités, comme les nouveautés apportées par les nouvelles version du système d'exploitation Google, à l'instar Jelly Bean.

Une autre solution pourrait être de viser directement l'immense marché Chinois, juste de l'autre côté du détroit de Taiwan. Certes, de outre-mer se trouvent aussi les natifs Huawei et ZTE, en plus de Samsung et d'Apple, mais la tentative vaut le coup. En cas de réussite, et si HTC parvenait à consolider ses positions, l'entreprise pourrait alors se tourner vers l'Europe et les Amériques. Pour ma part, je souhaiterai vraiment qu'HTC s'en sorte, histoire de faire jouer la concurrence et que Samsung ne devienne pas le Apple d'Android.

Pensez-vous et souhaitez-vous qu'HTC ait encore une chance de se sortir du marasme ? Ou est-ce normal que l'entreprise disparaisse, si Samsung a mieux joué ?

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Je fais partie du même club. J'espère juste qu'ils vont trouver un moyen de se réimplanter sur le marché !

  • Cnl 31 juil. 2012 Lien du commentaire

    Moi je possede htc desire et un Samsung tabl.
    Je trouve htc plus solide et les application plus rapide que samsung.

  • Non. ils sont tres bien! ! j ai eu 2 htc.. / Kaiser et le HD2...ce sont de tres bons apareils.....tres solides. au bout de 4 ans ils fonctionnent encore malgres un usage vraiment intensif.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris