Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Comme soupçonné hier, l'accord tout blanc, tout propre, de non attaque réciproque entre HTC et Apple n'était pas aussi blanc et aussi propre. HTC devrait réuménerer Apple à hauteur de 200 millions de dollars $ pour l'année à venir.

L'accord avait été signé, il porterait sur 10 ans, 10 ans pendant lesquels ni HTC, ni Apple ne porterait plainte l'un contre l'autre pour un quelconque litige portant sur un brevet. Conséquence : les deux enteprises partageraient leurs technologies pendant 10 ans sans rechigner.
Mais la question que l'on posait hier était : Pourquoi ? Quel intérêt pour Apple ? Quel intérêt pour HTC ? Y avait-il un accord financier derrière cette soudaine décision ? Rien ne l'indiquait... jusqu'à aujourd'hui !

En fait au lieu d'un contrat équilibré entre deux parties, on dirait qu'un des deux partis a été contraint de signer et qu'il y a un gagnant dans l'histoire. Selon l'analyste Shaw Wu relayé par Cnet, HTC aurait en fait acheté le droit d'utiliser les technologies d'Apple à hauteur de 6 et 8 euros pour chaque smartphone lancé sur le marché. Si l'on en croît les analyses, la firme taiwannaise devrait vendre 30 à 35 millions de smartphones en 2013, Apple devrait donc recevoir entre 180 et 280 millions de dollars pour cette année. Pas mal ! 

Certes ce n'est pas la première fois qu'un constructeur "loue" le droit d'utiliser ses technologies à d'autres. Microsoft notamment est coutumier du fait avec la plupart des constructeurs Android. Seulement le problème ici, c'est qu'en acceptant cet accord, HTC reconnaît dans l'absolu que les technologies appartiennent à Apple et qu'Apple a le droit de les revendiquer en propriétaire. Juste pour la théorie et dire à Apple qu'il n'a pas le droit de revendiquer tout et n'importe quoi, se battre aurait été apprécié.

Mais on peut légitimement croire qu'HTC gagne plus ou plutôt perd moins à payer Apple 200 millions de dollars par an, qu'à mener des procès tambour battant. Ou que les taiwannais espère gagner plus avec l'utilisation de ces technologies pour remonter la pente.
C'est que la paix a un coût !

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris