Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 min de lecture 17 partages 1 commentaire

Quatre décennies de téléphones mobiles. Et maintenant ?

Cela fait exactement 40 ans que le premier appel téléphonique mobile a eu lieu. Vu la tête de Martin Cooper ci-dessus, il ne devait pas vraiment s'attendre à ce que cela fonctionne. Et pourtant le marché a évolué à pas de géants depuis ce moment. On peut légitimement se demander : à quoi ressemblera le monde de la téléphonie mobile dans 40 ans !?

MartinCooper
Martin Cooper, le premier homme à avoir parlé dans un téléphone mobile / © Rico Shen / CC

Martin Cooper, ingénieur chez Motorola, au téléphone sous le regard des piétons, des constructeurs et des journalistes, a changé le cours de l'histoire des télécommunications mondiales.  Le 3 avril 1973 il appelle depuis le centre de New-York grâce à un appareil sans fil. Ce Motorola Dyna TAC était le premier appareil téléphonique mobile.

Ce premier appareil fonctionnait grâce à une antenne spéciale postée sur le toit d'un bâtiment à proximité, il pesait près d'un kilo, mesurant 9 pouces avec une batterie permettant 35 minutes de conversation. En outre, il fallait 10 heures pour la recharger. C'est seulement en 1983, que l'équipe de Cooper a été en mesure de diviser le poids du téléphone en deux pour le vendre à 4000 $ à l'époque, ce qui était pour la période un montant exorbitant.

Si cet appel a marqué l'histoire c'est en partie grâce à la technologie, mais également à cause d'une certaine ironie. Martin Cooper a en effet appelé Joel Engel, qui était alors son principal concurrent, l'un des dirigeants des laboratoires Bell d'AT & T, qui, comme lui, était en train de travailler à l'élaboration d'un téléphone portable.

Voici Cooper qui explique lui même, non sans fierté, le changement provoqué par son appel dans ce reportage "Comment nous avons inventé le monde", de Discovery Channel.

Lien vers la vidéo

Constante évolution

L'humanité a vécu quatre décennies de téléphones mobiles et ce qui frappe, c'est que la rapidité d'évolution est exponentielle. Après 30 années de téléphones "frigos", il n'a fallu que 10 ans pour mettre au point des ultra-légers.

Mike Short, représentant de l'Institut de l'ingénieurie et technologie l'explique ainsi au journal britannique The Guardian, que les 10 années suivant ce premier appel ont été chaotiques et expériementales, mais que le début du consolidement de la place du téléphone portable dans la société ne s'est fait qu'en 1993.

«Entre 1993 et ​​2003, l'ère du numérique a vraiment commencé», résume-t-il. Et c'est là que le consumérisme et la mondialisation, en particulier dans le domaine technologique, ont décollés.

Durant les 10 dernières années, le principal objectif des télécommunications a été la recherche sur le 3G ou LTE. En outre, l'industrie du téléphone mobile a quitté le monde fermé des télécommunications pour piocher du savoir dans d'autres domaines, l'audiovisuel ou la photographie par exemple. Autrement dit, le téléphone mobile n'est plus un appareil qui nous permet juste d'appeler, mais nous sert de lecteur de musique, de plans, de console de jeu voire même de télévision.

Selon Mike Short, les deux faits les plus marquants de l'évolution du téléphone mobile ont été le nombre d'appareils vendus et la capacité à accéder à Internet avec ces derniers. Là où autrefois il s'agissait uniquement de la voix, c'est désormais la transmission des données qui prime comme objectif.

Qu'attendre du futur des smartphones ?

Des téléphones moins chers ? Avec plus de mémoire ? Ou moins de mémoire interne mais une meilleure connexion avec les services de stockage en ligne (cloud) ? Des téléphones plus rapides, ou plus grands ou encore plus confortables ? Ou alors des smartphones qui accédent plus rapidement à Internet, dans la voie du LTE ?

Mike Short n'a pas osé faire de prédiction sur les 40 prochaines années du smartphone, mais le meilleur est sans doute encore à venir.

Et vous, comment voyez-vous le futur du téléphone mobile?

Sources: The Guardian, The Nation, Engadget.

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
  •   5

    Bonjour, je viens de m'inscrire sur votre site que je trouve super bien fait, et bien ce que j'en pense c'est tout simplement que la téléphonie mobile n'en a pas encore fini avec ces innovations quelles nous assistons depuis bientôt 4 décennies ça parle d'un Facebook phone aussi lol
    Le <a href="http://www.galaxys-4.fr" >galaxy s4</a> par exemple est plus qu'un téléphone je n'ose même plus dire téléphone vulgairement lol

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris