Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 14 partages Pas de commentaire

Groland se moque de l'addiction au smartphone

La moitié des utilisateurs de smartphones avouent que la première chose qu'ils font au réveil est de prendre leur smartphone, de regarder pendant quelques minutes les news, puis les mails, puis la météo... Et enfin ils quittent leur lit. Et Groland rend cela hilarant.

groland addiction portable

L'addiction au smartphone est un sujet qui commence à passionner les chercheurs et ils ont raison. Car les signes sont de plus en plus probants. Ils ont même nommé l'angoisse que l'on ressent lorsqu'on n'a pas son smartphone près de soi : la Nomophobie (de No Mobile Phobia).

Il a perdu son portable - Made in Groland

C'est très drôle, mais en même temps cela a le mérite de nous faire réfléchir. Car la vidéo est plutôt révélatrice d'un comportement que nombre d'entre nous adoptons.

"Un portable, c’est un peu comme un deuxième cerveau… mais qui aurait vidé le premier"  - Moustic, Groland.

Selon une étude réalisée par Ericsson auprès de 3000 utilisateurs d'Android et d'iPhone français, italiens et portugais, le surf sur mobile ne s'arrête jamais : après le lit les transports en commun, puis le travail, puis de nouveau les transports, puis la maison.

Selon une étude, 66% des britanniques sont nomophobes et la part atteint 76% quand il s'agit de 18 à 24 ans. En France 29% des utilisateurs de smartphones avouent qu'ils pourraient se passer de leur smartphone plus de 24h mais "difficilement".

Et vous ? Où en êtes vous de votre Nomophobie ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
14 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris