Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 16 partages 1 commentaire

Les Googles Glasses sont dangereuses pour la santé

Les Google Glasses font rêver : fonctionnelles, futuristes, design... Tout le monde en veut déjà. Mais en attendant leur commercialisation tardive, les mises en gardes s'élèvent. On savait déjà qu'elles risquaient de nuire à notre vie privée, voilà qu'on découvre qu'elles pourraient être très dangereuses pour la santé. Rien de très étonnant quand on y réfléchit.

glass2

Les lunettes de Google ne sont pas des jouets, cela paraît certain. Je ne m'étonnerais pas de trouver une notice d'utilisation comme pour les médicaments, dans leur boîtier. Google prévient dans sa FAQ : elles ne sont pas faites pour tout le monde ; elles sont notamment prohibées pour les moins de 13 ans. Elles devraient également provoquer maux de tête et stress du à une surcharge d'informations comme on a pu le voir dans cette vidéo, mais ce n'est pas tout.

Incompatibilité avec les yeux à problème

Les Google Glasses sont ainsi interdites à ceux ayant subi une opération des yeux au laser. On savait en plus qu'elles n'étaient pas compatibles avec les lunettes de vue, mais pour ceux qui portent des lentilles ce sera d'autant plus compliqué qu'il faudra enlever les lentilles pour les utiliser.

Le rayonnement des ondes

Le smartphone posait déjà question. Un appareil qui émet des ondes pour fonctionner, les risques pour notre santé, notre cerveau etc n'ont toujours pas été précisemment mesuré. Mais la prudence est la règle. En France, un smartphone ne peut être vendu sans son kit main libre par exemple. Pour les hommes, on conseille de ne pas porter son smartphone dans sa poche de pantalon pour éviter les risques de stérilité et il vaut mieux éteindre son smartphone la nuit. Mais alors si le smartphone pose problème, qu'en est-il d'un appareil comparable que l'on porte à même la tête !?

Google assure que le rayonnement est faible, et en tout cas bien inférieur à celui d'un smartphone. Inférieur certes, mais présent tout de même et cette fois vous les porterez sur le nez ! Cela découragera probablement bon nombre de personnes.

Confusion visuelle

Passer la journée devant un écran est déjà très mauvais pour les yeux. Imaginez alors de passer encore plus de temps avec un écran virtuel devant les iris qui en plus demanderont deux fois plus d'efforts à vos yeux puisqu'il y aura une double image : la réalité augmentée superposée sur une image réelle. Avec deux profondeurs de champs différentes. Et ce n'est pas terminé : il n'y aura qu'un seul écran posé au-dessus de l'oeil droit. Donc un vrai problème d'équilibre dans le travail de l'oeil. Selon un ophtamologiste interrogé par Forbes, "le problème est que vous avez deux yeux et le cervceau déteste voir une image en face d'un oeil et rien en face de l'autre".

Google avait embauché un ophtalmologiste pour vérifier ce problème et celui-ci ne nie pas les probabilités de confusion. Mais il explique que tout dépend de l'usage "Les Google Glasses sont censées être utilisées pour des micro-usages". Attention, il ne faudra donc pas imaginer passer toute la journée avec vos Google Glasses, sous peine de risques.

Quelle utilisation des Google Glasses ?

Des micro-usages d'accord, mais les publicités de Google ne font pas vraiment passer ce message. Bien au contraire. Les lunettes sont portées au réveil, dans la rue, au sport ; elles servent à envoyer un mail, répondre au téléphone, regarder la météo. Bref des actions que l'on fait tout au long de la journée.

Lien vers la vidéo

On a pas fini d'entendre parler des problèmes que causeront ces lunettes, et on connaîtra leurs effets véritablement qu'après quelques années d'utilisation. Cela vous fait-il peur ou les utiliserez-vous quand même ?

Via : 20minutes

16 partages

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Pour ma part je ne suis pas du tout intéresser par ce concept et je préfère de loin mon smartphone car beaucoup plus pratique et jolie en couleur...... Après chacun ses choix !

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris