Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Google vous prévient maintenant si le gouvernement vous épie

Qu'il informe les internautes iraniens que le résultat de leurs recherches peuvent les incriminer ou qu'il glisse aux Chinois que leurs recherches peuvent être censurées, Google vacille doucement entre organisation à but lucratif et organisme de surveillance du gouvernement. Mais l'entreprise vient de lancer un nouveau programme qui avise les utilisateurs que leur compte a été compromis par une « attaque sponsorisée par l’État ».

Si votre compte a été visé, un fin bandeau rouge apparaîtra en haut de la page. Vous pourrez y lire « Nous besoin que des attaques sponsorisés par l’État pourraient compromettre votre compte et votre ordinateur. Protégez-vous ». Un lien vous guidera ensuite vers une page sécurisée vous donnant des conseils pour renforcer votre mot de passe (utilisez des « signes de ponctuation et des chiffres ») et vous permettant de télécharger la toute dernière version du logiciel. Attention, soyons clairs : nous ne parlons ici pas uniquement des hackers, mais aussi des logiciels malveillants ou des hameçonnages, ces techniques utilisées pour obtenir des renseignements sur votre identité afin de l'usurper.

Quant à savoir comment Google détermine à quel moment un compte a été compromis, la société reste cruellement vague, déclarant « nous ne pouvons pas entrer dans les détails sans donner des informations qui pourraient aider les mauvais acteurs ». Alors que nous venons d'apprendre la découverte du virus Flame, qui a permis d'épier les ordinateurs du Moyen Orient pendant quatre ans, nous ne pouvons que saluer cette initiative.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris