Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 128 partages 10 Commentaires

Google sort de sa réserve et attaque de mutliples produits Apple

Je savais que ce jour viendrait. Je ne peux pas dire que je l'espérais, mais en toute honnêteté, il était inévitable. Cela fait un certain temps que systématiquement, patiemment, Apple s’efforce de faire interdire tous les produits Android, de toutes les sortes, de toutes les marques et de tous les pays. Autant que possible. HTC, Motorola ou Samsung en ont eu un avant-goût. Mais quelque chose a changé : désormais Google détient Motorola, et la firme a décidé de ne plus perdre de temps en procès. La meilleure défense c’est l’attaque, dit-on et Google semble avoir fait sienne de cette expression. Ils cherchent maintenant à faire interdire la vente de l'iPhone, iPad et Mac aux États-Unis. Cette fois, c'est personnel, et ces procès pourraient être très dangereux pour Apple.

C’est la première fois que Google se mêle à la défense de leur nouvelle entreprise et symboliquement cela veut dire que la firme de Moutain View a décidé de ne plus rester en arrière-plan. Google et ses avocats sont désormais pleinement impliqués et ce n’est pas sur des broutilles, comme les icônes ou la forme des tablettes.
Google et Motorola ont en effet porté plainte pour un brevet essentiel qui, si la Cour leur donne raison, obligera Apple à simplement stopper toute utilisation de ce brevet. Aucune négociation ne sera possible.

Nous n'avons pas encore de confirmation exacte sur quel brevet est visé ici, mais nous savons qu’il a un rapport avec le WiFi et que Motorola avait cherché à obtenir des accords de licence avec Apple en 2010. Ce qu’Apple avait apparemment refusé :


"Nous tenons à régler ces questions de brevets, mais le refus d'Apple de travailler sur une licence ne nous laisse pas d'autre choix que de nous défendre , nous et les innovations de nos ingénieurs".

C'est un grand pas pour Google et pour Apple. Car ce n’est plus un simple fabricant auquel Apple fera face cette fois. C’est l’un des acteurs les plus puissants (si ce n’est le plus puissant) et influents du monde. Si on en vient à un procès, Apple pourrait bien perdre la face et être obligé de demander un soutien à Microsoft. Les guerres de brevets portant sur Android et Apple ont maintenant atteint un nouveau niveau, et avec Google au cœur de l’action, j'ai le sentiment que les choses pourraient devenir très moches pour ceux qui ont cherché des noises aux produits Android.

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
128 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris