Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 partages 2 Commentaires

Google ne fait que 15$ de bénéfice par Nexus 7. Suffisant ?

La nouvelle tablette Nexus 7 est au centre de nombreuses discussions sur Internet et pour de bonnes raisons. La puissante tablette quad core est non seulement bien designée, mais elle est également vendue au prix ridiculeusement bas de 199$, ce qui en fait la meilleure tablette en rapport qualité prix. Mais ce prix bas, s’accompagne forcément d’un faible bénéfice pour Google, estimé autour de 15$ par tablette. Cela vaut-il le coup/coût pour Google ? Comment Apple et Amazon générent-ils à l’opposé autant de profit par appareil vendu ? 

Selon l’entreprise de recherche UBM TechInsights, la Nexus 7 coûte 184 $ à produire (composants et assemblage de la tablette). Rapporté au prix de vente de 199$, cela fait un bénéfice de seulement 15$ pour Google. Pour sa part Amazon, d'autre part, réussit à faire 46 dollars de profit par Kindle Fire vendue, soit le triple de ce que rapporte la Nexus 7 à Google. Encore plus impressionnant Apple, qui ramasse un énorme 171 dollars pour chaque iPad vendu, soit 11 fois plus que ce que Google engrange. Une si petite marge pose forcément la question du « Pourquoi si peu » ? Google peut-il se satisfaire d’un si petit bénéfice ?

La raison évidente serait que la Nexus 7 n’a simplement pas été créé pour faire du profit, mais pour attirer les clients habituellement orientés pour leurs faibles coûts vers Amazon et la Kindle Fire, ou les tablettes Nook. Si Google parvient à voler des parts de marché à ces deux entreprises, alors il pourrait vendre ses tablettes avec une chance équitable. Google dépense beaucoup plus en matériel que Amazon et Barnes & Noble pour leurs appareils, ce qui non seulement fournit aux clients une meilleure expérience mais en permet en plus d’augmenter la visibitlié de cette tablette dans les comparaisons. Cette stratégie a déjà été tentée par d'autres entreprises, mais avec le nom de Google accolé, la stratégie pourrait porter ses fruits.

Deux des caractéristiques principales qui font de la Nexus 7 un danger pour Amazon sont le processeur quadcore et l’appareil photo, deux choses que la Kindle Fire ne possède pas. Par ailleurs avec l’arrivée de Google Books, les consomateurs pourront lire des livres numériques également sur la Nexus 7, ce qui enlève une grande partie de sa spécificité à la Kindle Fire. Mais Google devra développer son Google Books avec soin s’ils veulent un jour rattraper la réputation d’Amazon dans ce domaine. S’ils y parviennent, ils pourront alors se concentrer sur Apple et l’iPad qui non seulement génére du profit grâce à iTunes et autres contenus téléchargeables, mais de son appareil en soi.

Les guerres des tablettes est loin d'être terminée, et bien que Google ai beaucoup de travail à faire, la Nexus 7 est un énorme pas dans la bonne direction.

Crédits photographiques: androidauthority.com

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Ahaha : je me prête à croire que le jeu de mot Google/Gogole est intentionnel ! J'ai toujours rêvé de le placer, vous m'avez devancé.

    Sinon : effectivement cela fait du bien une tablette qui ne se vend pas au dessus de son prix. J'espère aussi que les autres constructeurs finiront par s'aligner. Mais pour cela il faut que cette Nexus 7 connaîsse un succès commercial !

  • moi je dis merci a google qui democratise l 'intelligence et a l' air de prendre moins les consommateurs pour des gogoles !

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris