Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
15 partages 9 Commentaires

Google I/O : Google a montré qu'il était toujours le boss

La taille de Google atteint des proportions insoupçonnés digne d’un film de science-fiction des années 90. Avec la Google I/O 2017, la firme de Mountain View entend à nouveau montrer qui domine le secteur des nouvelles technologie. L’affiche de cette année comporte bien des stars comme l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et augmentée, le big data, et la plus importante de toutes : le Machine Learning (apprentissage automatique). Faisons le tour de ce qu’a présenté Google lors de cette nouvelle édtion de la Google I/O.

L’intelligence artificielle (AI) est le futur, et Google en est l’ambassadeur

L’an dernier, Google a présenté Assistant, cette petite voix sur votre smartphone qui ne demande qu’à vous aider. Cette année, il va se décliner en plusieurs langues supplémentaires, dont l'espagnol, l’italien, le portugais et enfin le français. C’est un outil assez puissant dans sa version anglophone, qui sait bien prendre en charge ce qu’on lui demande. Pour lui parler en français, il faudra attendre cet été.

En plus de l’assistant vocal, Google a déployé sa technologie d’intelligence artificielle sur les images. Cela fait plusieurs années qu’on voit comment traduire des panneaux en chinois directement dans l’appareil photo, et depuis deux ans, Google Photos a vu le jour. Cette application inclut maintenant une fonctionnalité de sauvegarde gratuite de tous vos albums et vos vidéos dans le cloud. Avec ces expérimentations, Google s’est avéré capable de nous faciliter la vie… ou au moins, l’organisation de nos albums photo.

google io 2017 103
Partager des photos automatiquement avec les personnes identifiées dessus. © Screenshots: ANDROIDPIT

L’intelligence artificielle qui commence à faire peur

Google Photos est capable de reconnaître et trier les photos en fonction de ce qui y apparaît dessus. La prochaine étape, qui a été présentée cette année, sera l’identification des personnes sur la photo et même le tri automatique de la photo grâce à cela. Et c’est là que je commence à avoir un peu peur. Les algorithmes d’IA de Google sont déjà capables de nous reconnaître, comme les méchants dans les films d’espionnage.

Cette nouvelle technologie de reconnaissance de photos, baptisée Google Lens, en partenariat avec Google Assistant nous rendra la vie plus facile. En plus du tri de photos, il sera capable de se connecter à un réseau Wi-Fi rien qu’en faisant une photo de l’arrière du routeur, là où se situe le nom et le mot de passe du réseau. Quelque chose que l’on doit, pour le moment, faire manuellement.

google io 2017 029
Se connecter au Wi-Fi rien qu’avec une seule prise de vue. © Screenshot: AndroidPIT

Ce que l’on a vu à la Google I/o 2017, c’est seulement la partie émergée de l’iceberg de l'IA

En vérité, Google Lens comme Google Assistant ne sont ni le début, ni le bout de ce qui se cache derrière Google.ai. Un tout nouveau département transversal à la compagnie qui alimente chacune de ses divisions pour créer des processus d’intelligence artificielle avancés, basés sur le cloud (avec Cloud TPU et TensorFlow) et capable d’apprendre de lui-même grâce à l’auto Machine Learning (apprentissage automatisé).

TensorFlow est la plateforme open source de calcul numérique et d’apprentissage automatique. Elle est actuellement utilisée par plusieurs grandes entreprises aussi prestigieuses que SAP ou IBM, mais elle soutient aussi la recherche à travers le monde. Grâce à cet outil on peut détecter des cancers grâce à l’analyse d’images ou faire des recensements de troupeaux d’animaux à partir de photos aériennes. Les possibilités sont infinies et l’outil signé Google.

google io 2017 178
Tensor, la puissance de Google à votre service. © Screenshots: ANDROIDPIT

Pour améliorer les performances de calcul de Tensor, Google a fait appel à un nouveau hardware : les Cloud TPUs. Chaque unité atteint les 180 teraflops (100 fois la puissance d’une carte graphique sur une PS4), et elle s’utilise pour l’apprentissage de la machine.

Plus d’investissement dans les technologies du cloud et dans l’intelligence artificielle : c’est ainsi que Google entend être à l’avant-garde de ce nouveau monde connecté du XXIème siècle.

Opinion by Luis Ortega
Personne n’utilise l’intelligence artificielle comme Google
Qu'en pensez-vous ?
50
50
77 votants

Google délègue dans le champs de la réalité virtuelle

On en arrive à la partie « peut mieux faire ». Google Cardboard, c’était une révolution. Il a mis la réalité virtuelle à portée de tout utilisateur de smartphone. C’est bien pour débuter mais cela ne vaut pas les expériences enrichissantes de PlayStation VR ou HTC Vive. Ainsi, l’an passé, Google a présenté sa toute nouvelle plateforme VR : DayDream. Mais ce nouveau-né n’a pas autant convaincu que la première version. On suppose que les exigence de hardware sont à même de causer un ralentissement de son déploiement.

Opinion by Luis Ortega
Google est encore loin d’une domination du marché de la réalité virtuelle.
Qu'en pensez-vous ?
50
50
66 votants

Comme on l’a vu, Google a commencé à déléguer le développement de sa plateforme de VR pour les smartphones et cette année on va avoir droit à deux casques autonomes VR par HTC Vive et Lenovo. Il semble que l’objectif soit d’avoir les moyens d’élargir l’offre à plus d’appareils. Par ailleurs, cet été DayDream débarquera sur le Galaxy S8.

google io 2017 214
Un nouveau casque sans avoir besoin de smartphone. © Screenshots: ANDROIDPIT

Dans le domaine, il était clair que Google devait faire des efforts et ainsi, il a cherché des partenaires qui pourraient l’aider à affronter les plateformes concurrentes de Sony et Samsung. On va attendre de voir, dans le courant de l’année à venir, comment la firme va évoluer et il est certain qu’elle verra les choses en grand.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que Google règne sur Internet ?

9 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Konsau depuis 4 jours Lien du commentaire

    Ça facilite la vie ou ça encourage l'assistanat pour faire des générations de fainéants, mais sous contrôle de Google, bien sûr ?

    • Rideau depuis 4 jours Lien du commentaire

      Tu te plains aussi de l'invention de l'ordinateur parce que ça permet de faire des calculs et d'écrire plus facilement et rapidement ? De celle de la voiture parce qu'elle permet de se déplacer plus facilement et rapidement ? D'Internet parce que ça nous permet de nous documenter et de nous informer sans avoir à se déplacer ? La technologie permet de te faciliter la vie, sinon tu chasserais le gibier avec ta massue pour nourrir ta tribu, te déplacerais à pied, aurais besoin d'aller dans une bibliothèque et de chercher un livre parmi des milliers pour avoir la moindre information…

  • Rideau depuis 5 jours Lien du commentaire

    Très content des annonces et de l'intention de Google d'encore plus se démarquer dans l'intelligence artificielle et le machine learning. Seule déception, les PhotoBooks et le choix de Google de donner la possibilité de "rematérialiser" les photos sur Google Photos.

    • Rideau depuis 5 jours Lien du commentaire

      C'est comme Apple qui sort un téléphone sans prise Jack en disant "on veut détruire ce vieux connecteur moche et qui peut être remplacé par le lightning/USB-C ou par des écouteurs sans-fils beaucoup plus confortable parce que c'est le futur" mais qui en même temps dit "on vous met quand même un adaptateur Jack parce que ben voilà". Assumez vos choix, fichtre !

  • Google depuis 5 jours Lien du commentaire

    C'est qui le patron ?!

15 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris