Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
34 partages 12 Commentaires

Google et le Nexus 4 : Autopsie d'une catastrophe (im)prévue

Le coup d'envoi du lancement des nouveaux appareils Nexus était prévu depuis longtemps. La date avait été arrêtée, le lieu du lancement choisi (le Google Play Store) et les pays concernés réduits au nombre de 6. Tout était fin prêt. Tout ? Presque.

On aurait pas pu imaginer pire scénario. Les Nexus ont duré tout au plus 1 heure. Une heure de disponibilité avant de disparaître de nos écrans, remplacés par un gros "EPUISE". La question qui est sur toutes les lèvres est la suivante : Comment est-ce possible ? Comment le géant du Net a-t-il pu ne pas prévoir ?

Je pense que le plus effarant dans l'histoire c'est qu'un tel bug vient d'une entreprise constamment présente dans notre vie, devenue quasiment essentielle et à laquelle on se fie. Gmail, Google Docs, Google Maps : on a pas l'habitude de les voir nous faire défaut et heureusement. Les mails ne se perdent pas, Google Maps ne nous perd pas et le Cloud devient le confident de nos données les plus chères. Mais si un plantage d'une telle ampleur peut arriver aussi chez Google, alors idem pour le reste des services Google ? Et ça, ça fait peur !

Le problème du Google Play Store ?

Google avait décider de renforcer son emprise sur les appareils Nexus. Pour les précédents Nexus, si l'on savait que c'était leur système d'exploitation, en revanche c'était le constructeur qui primait, vendait, commercialisé le produit. Samsung ressortait plus que Google. Mais depuis la Nexus 7, Google a changé de stratégie. Ils voulaient se montrer, faire partie du jeu jusqu'au bout. Ils ont donc décidé de vendre une des versions de la Nexus uniquement et directement... sur le Google Play Store. Leur magasin d'applications. Sous les onglets Films, Livres ou Musique, on trouvait donc désormais "Appareils". Une bonne stratégie sur le papier : on avait plus l'impression d'acheter du Google que de l'ASUS. Sauf que la récente situation nous a prouvé que ce choix était risqué. Non seulement le Google Play Store n'a pas tenu, mais en plus des millions d'utilisateurs à travers le monde ont pu assister en direct au manque de préparation logistique, de technique et de service client de Google.

Stratégie de vente ?

Un utilisateur de Google + émettait cette hypothèse : Google aurait fait exprès de débuter avec des petits stocks pour faire monter le désir d'achat du Nexus avant les fêtes. L'argument se tient, mais n'aurait-ce pas été plus efficace pendant une durée d'une journée ? Là, du côté des acheteurs l'excitation fait plutôt place au découragement. Mais en tout cas s'il s'agissait de faire parler de lui encore un peu plus, là pari réussi !

LG : le mauvais fabricant ?

Peut-être l'entreprise coréenne a-t-elle eu du mal à livrer tous les appareils en temps et en heure et à suivre la cadence imposée par Google. LG a d'ailleurs décidé de ne pas livrer le Nexus 4 en Belgique. Mais enfin quoi c'est un partenariat et Google aurait pu et du s'en rendre compte avant le coup d'envoi et le cas échéant freiner la machine ! Ne pas vérifier les stocks avant de proposer un tel lancement en grande pompe c'est purement et simplement de l'amateurisme.

En outre n'oublions pas que Samsung est également dans la bataille. Le constructeur de la Nexus 10 dont les stocks ont également été épuisés à la fin de la première journée c'est lui.

Complot d'Apple ?

La situation semble tellement absurde que je me dois d'invoquer toutes les solutions ...

Stratégie de pouvoir ?

J'évoque pour finir une dernière des hypothèses que nous avons pu invoquer ici, celle-là émane de notre collègue allemand Andreas et elle est plutôt intéressante.

Le post de Sergey Brin au moment du chaos du Nexus 4 : il parle de l'eclipse comme s'il n'en avait rien à fiche

Comme il paraît absurde de croire que Google n'a pas pu prévoir cela, qu'une entreprise de cette taille puisse être si peu professionnelle ou si insouciante, peut-être ce plantage a-t-il été planifié. Et la catastrophe serait alors inteprétée comme une menace de la part de Google vers les constructeurs Samsung et LG qui dépendent en premier lieu de la vente de ces appareils.  Une manière de leur dire : si vous stoppez votre collaboration avec Android, nous fabriquerons notre propre harware à un prix tellement concurrentiel que vous ne nous rattraperez jamais. Si vous continuez à jouer trop près de Windows 8 ou de Tizen, vous êtes finis.

Dans cette lecture, Google est prêt à passer pour le dindon de la farce, à s'attirer les foudres de ses utilisateurs, pour gagner la bataille d'un marché ultra-compétitif. Car honnêtement, qu'est ce qui est le plus plausible ? Qu'une des entreprises les plus puissantes et riches du monde se fasse avoir comme un débutant pour un des événements qu'elle planifie depuis bien longtemps pour son anniversaire ? Ou qu'elle ait prévu le coup ? À vous de voir ! 

Nous en saurons plus dans quelques jours ou quelques semaines au plus tard. Si le Nexus 4 est toujours disponible en quantité limitée, alors le grand méchant loup aura gagné.

Et vous qu'en pensez vous ? Comment Google a-t-il pu laisser cela se passer ? Simple erreur ou volonté ?

12 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • " si vous stoppez votre collaboration avec Android, nous fabriquerons notre propre harware à un prix tellement concurrentiel que vous ne nous rattraperez jamais "

    Et il va les fabriquer lui même ?

    Si c'était vraiment une volonté de Google de passer pour de totales amateurs alors il faudrait qu'ils changent très vite ceux qui s'occupent du marketing. Le Nexus 4 n'était pas prévu pour se vendre autant, c'est tout. Tous les Nexus sont là pour montrer aux constructeurs la ligne à suivre, ils se sont juste foiré comme il faut.

  • Moi je leurs trouve une excuse, bien que c'est vrai que ce soit assez décevant de la par de google, il ne faut pas oublié que c'est la première fois qu'il font se qu'il ont fait (vente de smartphone sur LEUR play store et en TRÈS GRANDE quantité) et même si ce n'est que 6 pays je suis sur que dans chacun de ces 6 pays il y avait beaucoup d'acheteur donc si ils avaient réussi leur coup sa aurai fait trèèès mal. Alors je dis que c'est une coup pour rien, ils peuvent encore se rattraper .

  • Google n'a aucune excuse, ils sont mauvais pour ne pas dire nuls. Pourtant je suis fan.mais là plus que déçu.Ils ne sont pas capable d'avoir des stocks pour un lancement dans moins de 10 pays! Ne pas savoir gérer un site marchand avec 3 produits (nexus 4,7 et 10)! Ne pas pouvoir donner de délai de mise à dispo sur les stocks à venir! pour le leader du web, c'est plus que limite. Apple peut dormir sur ses 2 oreilles!

  • Blm: "j'ai osé parler d'Apple, je me suis promis de ne jamais le faire tellement ca me donne envie de vomir" j'ai cru que j'était le seul dans cette situation :) .
    Bon plus sérieusement sa m'étonne vraiment de la part d'un géant comme Google, avec un tel smartphone, à un tel prix je suis sur qu'ils s'attendaient à ce que un max de personne veuillent se le procuré sa sonne vraiment mal mais je ne pense pas que Google perde de sa crédibilité pour autant .

  • Mais c'est justement parce qu'on s'est tous permis de se moquer d'Apple et de ses problèmes de livraison d'iPhone 5 -Google compris- que c'est bizarre qu'ils ne se soient pas préparés à l'avance pour ne pas subir la même chose.

    C'est possible et c'est même la situation à la plus forte probabilité que ce soit juste un fail. Mais vraiment, c'est pas comme si ils l'avaient prévu la veille !

  • Blm 16 nov. 2012 Lien du commentaire

    Oui, je pense personnellement que c'est un gros fail.

    Reprenons depuis le début:
    - Déjà il faut savoir que le serveur de Google à saturé, ce qui prouve déjà que Google ne s'était pas préparé à avoir autant de clients.
    De cette saturation est donc survenu des bugs.
    - Le plus gros bug, rencontré par pas mal de clients, c'est qu'ils ont eu du mal à acheter leur Nexus 4 (Les étapes mise dans le panier et paiment n'arrivaient pas à se suivre).
    - De ce bug en à résulté que plusieurs personnes (des centaines?) se sont retrouvés avec au total sur leur facture 2 voire 3 Nexus 4. Ce qui fait donc qu'en réalité les stocks ne sont que virtuellement épuisés et non réellement puisque ces personnes n'en voulaient qu'un, et le temps d'annuler toutes les commandes...

    Donc serveur saturé + bug -> Google n'était pas préparé.

    Ce n'est pas la seule grande entreprise à qui ca arrive, souvenez vous de l'histoire de la HP Touchpad, même les marchants qui s'y étaient préparés ont subis des saturations de serveur...

    Je ne pense pas du tout à la théorie du complot ou une stratégie, et pour moi Google ne perd pas du tout de sa crédibilité. Demandez aux iPhoneurs si quand Apple n'a pas pu les livrer à temps Apple à perdu de la crédibilité pour eux... (Ouh shame on me, j'ai osé parler d'Apple, je me suis promis de ne jamais le faire tellement ca me donne envie de vomir)

    Après ca n'est que mon avis basé sur les faits dont j'ai connaissance, libre à chacun de penser ce qu'il veut :)

  • C'est vrai Blm on va chercher loin, mais on examine toutes les possibilités ! Qu'est ce que tu proposes comme analyse de la situation ? Juste un fail de Google qui n'aurait pas prévu cet engouement ?

    Enfin quoi, tu proposes un nouveau téléphone, encensé par la critique, un Nexus pur Android, à un prix dérisoire et avec un lancement simultané dans plusieurs pays : forcément il va y avoir des milliiers(ons) d'achats ! Faut prévoir !

    Et si c'est juste un fail alors Google perd vraiment de sa crédibilité pour moi !

  • je l'aime bien

  • chouette ...

  • dzz 15 nov. 2012 Lien du commentaire

    Il se peut aussi qu'ils aient sous-estimer l'objectif de vente, et paf.
    Mais c'est pas mal, on croirait lire un livre de science-fiction :)

  • Je pense qu'il doit y avoir une part de stratégie

  • Blm 15 nov. 2012 Lien du commentaire

    Wow. Moi je dis: faut arrêter l'alcool.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris