Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Après des mois et des mois d'études par les autorités régulatrices aux Etats-Unis, en Europe, en Asie, le rachat de Motorola par Google a finalement été approuvé et réalisé. Google, le moteur de recherche le plus populaire au monde et propriétaire du plus populaire système d'exploitation mobile au monde détient désormais officiellement l'un des pionniers du matériel de l'industrie du mobile. Okay. Mais que se passe-t-il maintenant ?

Une situation complexe

Certes la dépense de 12,5 milliards de dollars va apporter une certaine sécurité à Google en terme de brevets et en terme de développement industriel pour la plateforme Android, mais la route qui se déroulent maintenant devant la firme de Moutain View n'est peut-être pas si facile à emprunter. Ni à choisir.
Car la pensée la plus simple et la plus logique, c'est d'imaginer que Google, qui possède toute la suite logicielle et le marché des smartphones, possède désormais le matériel. Le Software et le Hardware réunit dans une seule et même entreprise.

Mais cela n'est pas si simple et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord Google ne peut pas abandonner les autres constructeurs : Samsung, le plus grand vendeur d'Android au monde, mais également HTC, Sony, LG dépendent d'Android et ce ne sont que le haut du panier des sociétés qui produisent des smartphones de cet OS. Acer, Asus, Intel, Huawei, et beaucoup d'autres entreprises tournent également avec Android et la dernière chose qu'ils aimeraient voir arriver c'est que Google se choisissent un unqieu récipiendaire.

Le danger du favori

Si cela devait arriver, Samsung pourrait simplement claquer la porte et développer leur propre système d'exploitation mobile. Après tout, ils possèdent déjà la majorité des clients Android et sont suffisamment aggressifs sur le plan marketing pour récupérer pour eux la plus grande partie des utilisateurs de Galaxy. Rien n'empêcherait HTC ou LG de faire la même chose !

Google a d'autres options. Ils pourraient ainsi changer la stratégie et fortement développer leurs appareils Nexus dans un premier temps. Si c'était le cas, si Google décidait de produire un appareil Nexus pour Samsung, Motorola, HTC, LG et Sony et qu'ils étaient directement vendus sur le Google Play, non seulement ce serait bénéfique pour Google mais également pour les fabricants. Ainsi ils posséderaient tous un appareil Nexus sous Android ce qui rend plus facile la mise à jour de leurs autres appareils (car ils posséderaient la nouvelle version -ici Jelly Bean- dès le début) et offrirait aux consommateurs plus de choix. Personne ne serait favorisé si tous les constructeurs recoivent le code source en même temps. Et Google pourrait utiliser Motorola pour développer un nouveau Nexus phone optimisé pour Jelly Bean. Ce qui d'une certaine manière contribue tout de même à avantager Motorola face aux autres...
 

Le prochain niveau

Pour moi, cela représente une chance énorme pour la prochaine phase de l'évolution d'Android, car pour la première fois ils possèdent avec les mêmes armes qu'Apple. Cela étant dit, Google devra jouer la sécurité pendant un certain temps pour ne pas fâcher ses fabricants et je n'attends donc rien de trop important de la part de Motorola en 2012. Beaucoup de gens seront en désaccord avec moi sur ce point, mais je crois fermement que les brevets n'était pas la seule raison pour laquelle Google a dépensé 12,5 milliards. Bien sûr, ils vont les utiliser. Mais que Google n'utilise pas un fabricant de matériel mobile, c'est comme si un grand fabricant de foie gras achetait pour 12,5 milliards de canards pour les laisser patauger dans la mare et continuait à se fournir ailleurs. Un peu illogique non ?

En tout cas si tous les constructeurs obtiennent effectivement un téléphone Nexus cette année, mon argent partira probablement dans l'appareil de Motorola.
 

Qu'est-ce que vous en pensez? Est-ce que Google utilisera tout le potentiel de Motorola ou vont-ils agir comme ils n'avaient pas du tout dépensé 12,5 milliards de dollars sur une entreprise de matériel ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris