Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
8 min de lecture 12 partages 7 Commentaires

Glossaire : tout sur les appareils photos de smartphones

Stabilisateur d'image, ISO, bruit, balance des blancs... Nous en parlons constamment lors de nos tests et articles, sans vraiment prendre le temps d'expliquer ce que ces termes signifient vraiment. Fans de photographie ou non, peu importe : voici notre glossaire de la photographie sur smartphone !

teaser one m8 camera video
© AndroidPIT

Le diaphragme

Le diaphragme est le dispositif qui va permettre de contrôler l'exposition de votre photo : il va vous permettre de gérer l'entrée de lumière selon son ouverture. Plus il sera ouvert, plus il y aura de lumière sur le capteur. Il faut le voir comme une pupille : par exemple, nos pupilles se dilatent dans le noir et se rétractent en pleine lumière. Il faudra donc ajuster votre diaphragme tout comme votre pupille le ferait, afin d'obtenir la meilleure exposition. Le diaphragme et la vitesse d'obturation sont intrinsèquement liés, et son ouverture joue sur la profondeur de champ ainsi que sur la netteté de l'image.

L'ouverture maximale du diaphragme est exprimée en f/x,xx, en remplaçant bien entendu les x par des chiffres. Plus celui-ci est petit, plus l'ouverture est grande. À titre d'exemple, les smartphones actuels atteignent des valeurs de l'ordre de f/2,0 à f/2,8.

Vitesse d'obturation

La vitesse d'obturation est le temps où l'appareil photo va laisser entrer la lumière dans le capteur. Concrètement, si une vitesse d'obturation rapide vous permettra de capturer un mouvement rapide sans flou, une vitesse d'obturation lente créera un effet de flou sur ces mouvements. Pour les photos de nuit, il est conseillé d'effectuer un temps de pose long par exemple, et dans une manifestation sportive, un temps rapide. Mais ce n'est pas tout : la sensibilité définie par la sensibilité ISO et l'ouverture du diaphragme changent aussi la donne pour la luminosité et la capture des couleurs. On parle de la vitesse d'obturation en 1/xxx s (secondes) : 1/30 s correspond donc à un trentième de seconde. 

Balance des blancs

Il existe différents types de lumières, qui ont toutes des températeurs différentes : elles sont calculées en kelvin. Par exemple, une lumière du jour se situe entre 5400 et 6100 kelvin, tandis qu'une lumière artificielle est plutôt aux alentours de 3100 et 3400 kelvin.

color temparature
Échelle de température et couleurs correspondantes. / © Hołek  / CC BY-SA-2.5-pl

L'œil humain est capable de compenser automatiquement ces différentes lumières, de sorte que nous voyons toujours les couleurs neutres (blanc, noir, gris) telles qu'elles sont. Mais sur les appareils photos, il faut compenser pour arriver à cette impression visuelle "naturelle". C'est à cela que sert la balance des blancs. En général sur les smartphones, elle se fait automatiquement. Mais tout n'est pas toujours parfait : l'idéal est de paramétrer la balance des blancs manuellement, dans les conditions de lumières que vous avez, grâce à un support blanc (T-Shirt, feuille de papier...). Ainsi, votre appareil saura sur quel blanc baser ses couleurs et le rendu général sera, vous le verrez, bien plus qualitatif.

Mise au point

La mise au point permet de sélectionner la partie de votre photo que vous souhaitez rendre nette. Les appareils photos de nos smartphones le font souvent automatiquement ou en simplement touchant l'écran une fois à l'endroit désiré. La détermination du plan focal se fait généralement en fonction de la profondeur et des contrastes de l'image, mais en conditions de luminosité difficile, il est possible que la mise au point soit plus difficile et plus longue. Les smartphones de gamme de prix inférieure ne proposent pas toujours la sélection manuelle de mise au point, et ont donc une distance focale fixe.

wiko wax photo 1
Exemple de mise au point avec le Wiko Wax. / © ANDROIDPIT

Stabilisateur optique d'image (OIS)

L'OIS est destiné à compenser les légers mouvements que vous ferez inévitablement lorsque prendrez la photo. Plus la vitesse d'obturation est longue, plus vos gestes pourront gâcher l'image. Il n'est pas paramétrable, c'est juste un ajout technique aux appareils photos qui sera l'un des multiples facteurs aidant à la netteté de votre cliché.

LG G2 studio 1
L'appareil photo du LG G2 est équipé d'un stabilisateur optique d'image. / © AndroidPIT

La plupart du temps sur nos smartphones, le stabilisateur se place sur le capteur de l'appareil photo. Il est à noter que celui-ci permet seulement d'éviter le flou lié à vos propres mouvements ; cela n'aura aucun changement sur ceux dûs à votre sujet photographique.    

Sensibilité ISO

On a déjà pu mentionner la sensibilité ISO lors de la définition de la vitesse d'obturation : il est en effet lié à l'exposition de la lumière. Plus vous choisirez un nombre ISO élevé, plus votre image sera claire : c'est particulièrement pratique en situation de luminosité faible. Cependant, ce n'est pas non plus la solution idéale, car une sensibilité élevée entraîne un phénomène de "bruit" (voir la définition qui suit). La plupart de nos smartphones règlent eux-mêmes la sensibilité en mode automatique, mais si vous n'êtes pas satisfait du résultat, les modèles haut de gamme vous permettront de l'améliorer manuellement. La plupart des appareils photos de smartphones ont une valeur ISO entre 100 et 1600, tandis qu'elle peut aller jusqu'à 12800 sur les appareils photos numériques actuels.

Bruit

Lorsqu'une photo présente quelques irrégularités de l'image, comme si le cliché était "granuleux", on parle alors de "bruit" en termes photographiques. Cela est dû à la réaction des photosites, cellules du capteur de l'appareil photo, à la lumière. Il existe deux raisons pour que cet effet de grain apparaisse : le bruit de luminance, lorsque l'image est trop sombre ou trop claire, ainsi que le bruit de chrominance, qui se repère par des pixels colorés éparpillés sur la photo.

High Dynamic Range (HDR) 

Le HDR, High Dynamic Range (large gamme dynamique), est de plus en plus présent sur nos smartphones actuels. Cette technologie permet de jouer sur les dynamiques et contrastes afin de prendre des photos moins "ordinaires". L'œil humain est en effet capable de percevoir bien plus de contrastes que les capteurs d'appareil photo de smartphone : c'est ce que le HDR tente de remédier.

Par conséquent, les images travaillées en HDR sont beaucoup plus proches de ce que l'on voit à l'œil nu, en permettant une meilleure prise en compte de la sous ou surexposition, ainsi que les détails de l'image. La plupart des smartphones ont un mode HDR qui, après une série de captures (trois en général), génère une image où les zones sombres ou trop claires sont artificiellement améliorées.

snapseed 1
Exemple entre une prise classique et un prise en mode "Snapseed HDR Scape". / © AndroidPIT

HDR+

Il s'agit ici d'une technologie HDR qui, par exemple, est utilisée sur le Nexus 5. Il s'agit en réalité d'un terme marketing lancé par Google, car le résultat est au final le même. Une seule chose est sûre : sur le Nexus 5, trois photos sont prises. L'une est surexposée, l'autre sous-exposée, et la dernière reste normale. Un algorythme associe ensuite les trois images pour proposer une seule image.

Résolution

La résolution d'une image est calculée à partir de la somme des pixels dans le sens horizontal et vertical. Elle s'exprime en mégapixels (MP). Par exemple : une photo avec une résolution de 5344 x 4008 pixels correspond à une résolution de 22 mégapixels (21 418 752 pixels exactement). Plus la résolution est élevée, plus vous aurez de détails dans l'image ; la taille du fichier en sera donc naturellement plus grande aussi.

photo resolution
Comparaison de la taille de l'image en fonction des différentes résolutions. / © AndroidPIT

Pixel

Un pixel est la plus petite unité présente dans une photo. Une image numérique est composée de plusieurs de ces pixels. Plus il y aura de pixels dans une image, plus la résolution, le détail et la netteté de l'image seront importantes. Mais le nombre de pixels ne signifie pas automatiquement une qualité d'image globale plus élevée : la taille du capteur joue aussi un rôle important.

Mégapixel (MP)

Un mégapixel représente un million de pixels. La résolution des capteurs présents sur nos smartphones est donnée la plupart du temps en mégapixels, dont l'acronyme est MP. Les appareils photos sur les smartphones actuels oscillent entre 8 et 16 MP, seuls les Sony Xperia Z1 et Z2 vont jusqu'à 20 MP.   

UltraPixel

La technologie UltraPixel a été introduite par HTC à partir de 2013, avec son HTC One (M7). Il s'agit d'un véritable changement du paradigme auquel on était habitués sur nos smartphones : la course n'est plus au nombre de mégapixels, mais vers des pixels plus larges permettant de mieux représenter la lumière et les couleurs. Par rapport aux pixels habituels, HTC propose une amélioration de 300% dans la capture de la lumière. Ainsi, avec les capteurs du HTC One (M8) et de son prédécesseur ont une résolution de 4 MP uniquement. Pour plus d'infos, vous pouvez vous reporter à notre article HTC One : Zoom sur l'appareil photo et l'Ultrapixel.

htc one m8 Screenshot 1
Exemple avec le HTC One (M8) / © AndroidPIT

Taille du capteur

Nous l'avons dit et redit : le nombre de pixels ne fait pas tout dans une photo. La taille du capteur est aussi crucial ! Plus le capteur est grand, plus il pourra accueillir de lumière : cela signifie qu'il aura plus d'informations à traiter, donc une plage de dynamiques plus large. Au résultat : moins de bruit et de meilleurs résultats en condition de luminosité difficile.

Il y a-t-il d'autres technologies ou concepts liés à la photographie sur smartphone que vous souhaiteriez voir apparaître dans ce glossaire ? 

D'après une idée de Johannes Wallat

12 partages

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Le sony xperia z1 et z2 ne sont pas les seul a aller jusqu'a 20MP il ne faut pas oublier 3 smartphone de nokia qui sont les Lumia 925 et 930 qui sont aussi a 20MP et le 1020 qui lui est le seul a 41MP

  • Merci de cet article bien pratique pour revoir des notions de bases de la photographie.
    Avec les accessoires téléobjectifs et grand angles pour téléphones portables et un logiciel de retouche, plus besoin d'appareils photo.
    Seul point faible quand on utilise beaucoup l'appareil photo de son téléphone portable, la batterie ne tient pas très longtemps, il faut penser aussi à une batterie extérieure.

    • Tout à fait !

    • Mic 29 juin 2014 Lien du commentaire

      Un smartphone ne remplacera jamais un reflex numérique. Le plus important n'est pas le nombre de pixels mais la taille du capteur photo et la qualité des objectifs tel un 400 mm 2, 8 Is
      Pour des photos basiques le smartphone que j'utilise également se suffit. Par contre je ne l'utiliserai certainement pas en safari animalier ou en basses lumières. 😄📷😄

  • Le diaphragme et la vitesse ne sont pas "intrinsèquement liés": de nombreux appareils permettent de les faire varier indépendamment. En revanche, pour obtenir la même exposition, il faut les faire varier ensemble, par exemple augmenter la vitesse et augmenter l'ouverture. Si on ne respecte pas cette règle, on obtient une image différente (sur-exposée ou sous-exposée). Dans les appareils argentiques, on parle du couple vitesse/diaphragme. En photo numérique, il faut ajouter un troisième composant : ISO. Si on augmente la vitesse, on peut conserver l'ouverture mais augmenter les ISO.

    • Quand je dis "intrinsèquement" liés, c'est dans le sens que l'un ne va pas sans l'autre si on veut en effet avoir une "bonne" exposition. Donc en fait on explique la même chose :D

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris