Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
24 partages 17 Commentaires

Gingerbread restera pour toujours la version Android qui m'a le plus marquée

Android 7.0 Nougat est enfin arrivé cette semaine sur certains smartphones, apportant tout un lot de nouvelles fonctionnalités. Puisque le thème des versions d'Android est d'actualité, j'ai décidé d'écrire un article sur la version qui m'a appris à aimer (et à détester) le système d'exploitation de Google : Gingerbread !

Ma montée au paradis avec Gingerbread

Android 2.3 a été annoncé en même temps que le Nexus S. Cette version a apporté diverses nouveautés, notamment des améliorations au niveau de la vitesse, des améliorations des performances et des améliorations dans les graphismes des jeux. Si vous regardez les mots qu'utilisait Google pour définir l'OS lors de sa sortie en 2010, vous pouvez vite remarquer qu'il a utilisé quasiment les mêmes cette semaine pour présenter Android Nougat.

A l'époque de la présentation, Gingerbread était qualifiée de "version la plus rapide qui soit jamais sortie". Le système a été modifié afin de pouvoir fonctionner avec des thèmes plus riches en contrastes et en saturation. Les interfaces utilisateurs et leurs fonctionnalités nous paraissent peut-être toutes assez classiques aujourd'hui, mais en 2010 c'était de l'innovation à l'état pur.

Avant de continuer, je dois préciser que mon expérience avec Gingerbread a commencé avec Sense UI (de HTC), donc il ne s'agissait pas d'Android pur mais d'une couche personnalisée. De nombreux aspects de l'interface et des fonctions du téléphones rendent l'OS différent. Les menus et les paramètres étaient simples mais intuitifs.

gingerbread UI
Tout a commencé avec HTC Sense. © AndroidPIT

Contrairement aux versions précédentes, Gingerbread était vraiment super. Les développeurs de Google ont implémenté le support NFC, une méthode simple pour copier/coller du texte, une meilleure gestion des applications, des raccourcis dans le menu des notifications sur l'écran d'accueil, et elle permettait même de lancer des applications directement depuis ce menu.

C'est également avec Gingerbread que les appels via Internet sont devenus une réalité, tout comme l'utilisation de l'appareil photo dans les applications. Je me rappelle que la première application que j'ai utilisée pour passer des appels via Internet était Viber. Je trouvais cela fantastique, notamment parce que je pouvais appeler vers le Brésil gratuitement.

gingerbread play store viber
Gingerbread a permis d'effectuer des appels par Internet. © AndroidPIT

Gingerbread utilisait une technique pour fermer les applications qui permettait une meilleure autonomie, utilisant des ressources seulement lorsque c'était nécessaire. Autre grande innovation : pouvoir voir la consommation des applications, ce qui est aujourd'hui une évidence mais en 2010 c'était un grand pas en avant. Après tout, tout le monde aime savoir quelles applications vident la batterie ?

gingerbread tbt app
SoundCloud et AccuWeather offraient une expérience utilisateur très différente. © AndroidPIT

Au final, Gingerbread était un système d'exploitation intuitif, avec bien sûr une interface utilisateur qui était graphiquement bien plus conservatrice que l'est Android 7.0 Nougat. Elle a apporté des fonctionnalités telles que la NFC, les animations du système étaient plus réussies. Cette version a fait clairement un grand pas en avant.

Ma descente aux enfers avec Gingerbread

Gingerbread a accompagné nos smartphones pendant un bon moment. Google avait la mauvaise idée de sortir chaque année deux versions de son OS. Ainsi, Android 2.3 (Gingerbread) est arrivé en décembre 2010, Android 3.0 Honeycomb est arrivé en février 2011, c'est à dire 3 mois après.

Je me rappelle avoir écrit plusieurs articles sur le manque de sérieux des fabricants parce que la mise à jour n'est arrivée qu'en 2012, c'est à dire presque 2 ans après la présentation d'Android 2.3. HTC, par exemple, avait confié ne pas vouloir offrir la possibilité de mettre à jour mon Desire HD. En septembre 2012, Gingerbread fonctionnait toujours sur plus de 57% des smartphones Android. 

En mars 2014, Gingerbread était encore présente sur 19% des appareils Android. Le 25 août 2016, Gingerbread était présente sur 1,7% des appareils comme vous pouvez le voir sur les statistiques mensuelles de Google.

Après quelques temps, j'ai bien été obligée de passer à autre chose. Ceci dit, bien que j'ai longtemps été bloquée avec une vieille version d'Android, je ne peux pas dire que mon expérience ait été si mauvaise, ni que le système lui-même était mauvais. A vrai dire, je me sens presque nostalgique lorsque je regarde cette vidéo de 2010 dans laquelle les développeurs présentent les fonctionnalités du système.

Qu'n est-il de vous ? Quelle version Android vous a le plus marqué ? Et pourquoi ?

17 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris