Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Faut-il avoir peur de la réalité-augmentée ?

Les Google Glasses ont changé une certaine vision de notre futur. Un objet qui paraissait tellement futuriste qu'il en était impossible, mis à part dans nos rêves, le voilà déjà disponible. Présentées lors du dernier Google i/o, ces lunettes pourraient bientôt arriver sur le marché. Mais que vont-elles changer dans notre vie de tous les jours ? Et que sera la suite ? Voici plusieurs petites vidéos sur le futur de la réalité augmentée. Un futur apocalyptique ou juste plus pratique ?

C'était une technologie que l'on utilisait encore que peu, mais Google va probablement renverser la vapeur. Les grandes lignes de la réalité augmentée : apposer des renseignements complémentaires sur une réalité -généralement par l'intermédiaire de la vue, mais également possible pour les autres sens. C'est donc un modèle virtuel qui modifie la perception de notre réalité en temps réel. Elles s'appliquent dans tous les domaines, ludiques, éducatifs ou scientifiques (on la voit souvent dans des séries telles que les Experts, etc). Mais justement, ce domaine réservé à la fiction débarque dans notre réalité. Pour quel résultat ?

De la réalité augmentée fictionnelle ...

Un court-métrage vient de sortir et fait en ce moment un tabac sur la toile. SIGHT (la vue) décrit un futur TRÈS assisté, avec -étape logique après les lunettes- des lentilles de réalité-augmentée qui vous guident tout au long de votre journée, et pour les tâches les plus simples.

Cette vidéo est également ironique sur l'assistance future apportée par la réalité-augmentée, au point que celle-ci vous aide à faire.. un thé !

Lien vers la vidéo

À la réalité augmentée réelle

Voici d'autres exemples, moins fictionnel cette fois des technologies qui nous attendent. Une fenêtre intelligente Samsung, une vitre de voiture Toyota, ou encore enfin les lunettes Google. 

Lien vers la vidéo

La réalité augmentée : une autre réalité ? 

Faut-il rêver de cela ou bien le craindre ? Pour ma part j'aurai l'impression de ne pas être assistée, mais d'être complétement devenue un robot guidé par autrui. Je ne déciderai plus de ce que je veux faire. Les tranches de concombre doivent mesurer 2,5 mm, pas 3 !

Par ailleurs, on se saurait plus rien faire nous même, sans cette assistance. Car si on prend l'habitude de ne pas chercher seul les réponses, on n'apprend plus rien : ni à évaluer les distances, ni à draguer, ni même à faire du thé. C'est un peu le problème posé par le tout électronique dans une voiture. Tout est automatique et si a casse, non seulement on ne peut pas le réparer, mais en plus on ne peut plus repasser au manuel pour contôler l'engin.

Enfin, pour moi, le problème de la réalité augmentée c'est qu'une technologie à la base conçue pour nous faire mieux appréhender la réalité, nous en éloigne finalement. Car si l'on regarde des petites fenêtres, que l'on coche des choses dans les airs, ou que l'on transforme les paysages vus par la fenêtre ou au mur, alors on ne voit plus la réalité telle qu'elle est. Et demain, porter les lunettes de Google et téléphoner dans la rue en voyant son interlocuteur, c'est aussi nous faire croire qu'il est ici, au détriment des vraies gens qui sont effectivement devant nous.

Qu'en pensez vous ? La réalité augmentée est.elle une technologie vers laquelle on doit aller ? Ou plutôt la craindre au risque de s'y perdre ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris