Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Un séisme dans le monde du web et de l'internet mobile. Facebook vient d'annoncer, quelques jours après son introduction en Bourse, la création et ouverture prochaine d'un App Center. Leur propre système de banque d'applications ! Comment fonctionnera-t-il et quelles conséquences pour les développeurs, les autres marchés (iStore ou Google Play), et nous ? C'est à lire ici.

Le fonctionnement du Facebook App Center

Alors concrètement c'est un Market d'applications tout ce qu'il y a de plus banal. Il regroupera différent types d'applications :

  • En premier lieu les applications dites "sociales" déjà hébergées par la plateformes comms Spotify, Pinterest, Draw Something.
  • Ensuite on trouvera les applications mobiles déjà existantes qui utilisent les fonctionnalités de Facebook. A ce moment là, les utilisateurs de smartphones seront réorientés vers leurs propres Market, l'iStore ou Google Play pour l'acheter.
  • Enfin Facebook veut proposer ses propres applications et inviter ainsi les développeurs à en créer spécailement pour le plus grand réseau social. Qui résisterait à un marché potentiel de plus d'un milliard de personnes ? Les développeurs pourront fixer leur prix et Facebook préleverait une commission sur chaque achat (on parle d'environ 30% pour les jeux).

Un coup de maître

Facebook a vraiment bien joué son coup ici.

Il devient un partenaire privilégié pour les développeurs avec une large banque d'utilisateurs, des fonctionnalités particulièrement bien pensées comme le suivi non seulement du nombre d'achats d'applications mais également de leur utilisation par la suite grâce à un système statistique très poussé.
Il devient une banque d'applications parfaite pour les utilisateurs en leur promettant également des recommandations plus poussés que le simple nombre de téléchargements ou un système de notation.
Et il ne se met à dos ni Google ni Apple puisqu'il ne s'oppose pas directement à leurs marchés.

En outre il se fait enfin de l'argent dans le monde de l'internet mobile en prévelevant des commissions et augmente sa base de données d'informations sur les utilisateurs Facebook après avoir essayé de savoir si ils voulaient donner leurs organes.

Le lancement est prévu pour les semaines à venir, en attendant Facebook invite tous les développeurs à préparer la description de leur application et à vérifier si elle correspond à leurs exigences techniques.

Source : clubic

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris