Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 17 partages Pas de commentaire

Distribution des Google Glass : la phase II peut commencer

Ce qui est rare augmente la convoitise : Google a bien compris cela et l'exerce dans sa stratégie marketing, y compris avec les Google Glass. Dans un premier temps, seuls quelques privilégiés ont pu mettre la main sur l'appareil portable et ils ont bien souligné leur supériorité sur le reste du monde. Désormais, le cercle est prêt à être élargi mais de peu : il faudra être invité par un de ces privilégiés, détenants déjà des Google Glass, pour être sélectionné. Les lunettes resteront exclusives. 

glass2
© Google

L'introduction progressive des Google Glass est habile à bien des égards. Tout d'abord, cette méthode permet un test étendu du fonctionnement des lunettes dans un environnement plus complexe, pour pouvoir continuer à les optimiser pour le marché de masse. Deuxièmement, un battage médiatique est créé qui, si il est bien calibré, peut fournir aux lunettes un coup de pouce important quand elles seront enfin commercialisées pour tous, puisque les utilisateurs auront eu le temps de convoiter l'objet inaccessible. Nous recevons juste assez de bribes d'informations pour ne pas les oublier, stimuler notre imagination et pas assez pour supprimer le mystère qui les entoure. 

nogoogleglass

Sans une invitation officielle d'un propriétaire actuel de ces lunettes, vous n'avez aucune chance d'en obtenir une paire  / © 5 Point

La disponibilité des Google Glass se développe lentement, en direction de ceux qui sont connectés et pourront donc relayer encore ce battage médiatique. Les quelques développeurs qui ont acquis une paire parmi les 5000 mises à disposition lors de l'édition 2012 du Google I / O, ont maintenant reçu un courriel dans lequel on leur explique exactement dans quelles conditions ils peuvent inviter une personne supplémentaire pour qu'elle recoive une paire de lunettes. Le prix à payer -1500 dollars - reste le même, cependant - vous les aurez en retard mais vous êtes toujours invité à la fête !

Les personnes autorisées à acheter (bizarre?) une paire de Google Glass doivent être des citoyens américains de plus de 18 ans, qui pourront retirer leurs lunettes dans l'un des centres de support Google à Los Angeles, San Francisco ou New York. 

google glass 2

Rejoignez-nous ... rejoignez-nous ... rejoignez-nous .../ © Google

Nous aurons donc sûrement l'occasion de voir et d'entendre quelques avis avant que la première génération de consommateurs Google Glass n'arrive au courant de cette année. Je me souviens maintenant pourquoi cela vaut vraiment la peine de maintenir un cercle d'amis aussi large et exclusif que possible. Voyons ce dont ma liste de contacts Facebook international recele.

Voulez-vous essayer les Google Glass ? Pensez-vous que la stratégie lente de Google va fonctionner ou lasser ? 

17 partages

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris