Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
38 partages 3 Commentaires

Pas mon Home : pourquoi l'inutile launcher Facebook est voué à l'échec

Hé, on a cru comprendre que tu aimais Facebook, donc on a rajouté du Facebook à ton Facebook pour que tu puisses Facebooker un peu plus quand tu Facebook. Parce que qui a besoin d'un écran d'accueil ou d'applications quand il y a cette chose nommée Facebook ?

facebook menu app
© Facebook

 

Je préférerais être frappé par un kangourou qu'installer un launcher qui ne me permet pas de faire autre chose que de contempler une mise à jour infinie de statuts Facebook. Ca a déjà été assez difficile pour moi de me couper de Facebook au bureau, alors quel serait l'intérêt de l'avoir constamment sous les yeux ?

Facebook Home me semble une vaste perte de temps. Un puit à perdre des minutes précieuses.

Mark Zuckerberg a déclaré qu'il pensait que les gens se souciaient plus de leurs amis que de leur dernière application. Après tout, non seulement Facebook Home est "une réponse à la question que personne ne pose", mais c'est aussi un moyen logiciel vulgairement opportuniste de mettre de la pub sur nos écrans d'accueil. Certes, Amazon le fait aussi, mais au moins ils ont la décence de réinvestir ces gains dans des appareils proposés à moindre coûts.

Facebook Home contrôle également vos widgets, votre tiroir à applications, votre écran d'accueil, vos options du multi-tâches etc etc etc. Si j'étais Facebook j'aurai simplement sorti une meilleure version de leur application, peut-être assortie d'un ou deux widgets avec de super nouvelles fonctionnalités. Transformer le téléphone des gens en NewsFeed géant ne permet pas aux utilisateurs de bénéficier pleinement de leur smartphone. Et je pense que la majorité des personnes préféreront avoir un vrai smartphone, plutôt qu'un cordon ombilical qui les connecte à Facebook.

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris