Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
51 partages 3 Commentaires

Comment Facebook prévoit de gouverner le monde

Facebook a toujours clamé haut et fort que sa stratégie est de connecter les gens. C'était tout l'intérêt du réseau social : permettre aux utilisateurs de communiquer entre eux, et de partager tout ce qu'ils pourraient bien avoir envie de montrer. En pratique, qu'est-ce que Facebook compte faire exactement ? Prendre encore plus le contrôle de nos vies qu'il ne le fait déjà ?

Si vous avez lu les autres articles que j'ai écrits sur le sujet, vous savez ce que je pense de Facebook : une abomination qui encourage les gens à communiquer pour ne rien dire, et à prévilégier la communication virtuelle à la réelle. Les abus sont devenus monnaie courante, et cela ne choque plus personne aujourd'hui de voir plusieurs personnes autour d'une table sans se dire un mot, tous discutant sur Facebook, WhatsApp ou autres IM depuis leur smartphone.

Toutefois, malgré tous les problèmes occasionnés par Facebook, je suis convaincu de la bonne foi de Mark Zuckerberg. Bien sûr, comme tous les entrepreneurs il recherche probablement le profit et la gloire, mais je pense qu'il veut réellement améliorer les choses. Nous pouvons critiquer sa méthode et ses résultats, c'est évident, mais je pense qu'il croit vraiment ce qu'il dit. 

ANDROIDPIT facebook 4
Rien que le nombre d'autorisations nécessaires pour installer l'application risque d'en faire fuir plus d'un. © ANDROIDPIT

Comment Facebook arrive-t-il à financer son projet ?

Vous savez tous comment Facebook a été créé, il y a même eu un film sur le sujet. Ceci dit, Facebook est gratuit, Messenger l'est aussi (avec achats in-app possibles), donc nous pourrions nous demander d'où Facebook arrive à obtenir autant d'argent. 

Un immense potentiel financier... 

Lors du dernier trimestre 2015, le chiffre d'affaire était de 5,84 milliards de dollars. Une large majorité est due à la publicité, qui elle-même est essentiellement composée du marché mobile. En 2015, les revenus obtenus par la publicité sur mobile représentaient 78% des revenus publicitaires totaux. Aujourd'hui, il s'agit de 80%. Chaque utilisateur apporte sa contribution, petite ou grande, et si nous multiplions le tout par le nombre d'utilisateurs de Facebook (plus de 1 milliard et demi), nous pouvons aisément imaginer les immenses chiffres. N'oublions pas non plus que certains marchés sont encore émergents, donc le nombre total d'utilisateurs peut encore augmenter, ce qui augmentera également les revenus, bien évidemment. 

facebook10years
Voici le projet de Facebook : déveloper les produits sur 5 ans, les technologies sur 10. © Business Insider

Un système de tracking basé sur l'interaction...

Le système de publicité est habilement pensé. Sournoisement serait un mot plus adapté, mais encore une fois le géant américain veut nous faire croire que c'est dans notre intérêt. La publicité est ciblée, c'est à dire que Facebook vous montrera seulement des choses qui, selon lui, vous intéresseront et vous motiveront à cliquer. Vous l'avez compris, Facebook a besoin de s'insérer dans votre vie privée pour savoir ce que vous aimez. Il utilisera non seulement les informations que vous entrez sur Facebook (par exemple les images ou autres informations) mais aussi les interactions que vous effectuez depuis une autre page (par exemple lorsque vous cliquez sur le bouton j'aime depuis un site web tiers).

... et les simples visites de sites

Cette technique est un petit peu limite à mon goût mais, dans cette perspective, reste acceptable. Généralement, lors de votre première connexion sur un site tiers, il vous informe sur sa politique de cookies et vous demande de l'accepter. A l'aide d'un cookie, il est possible de connecter des données qui seront exploitées par Facebook (ainsi que d'autres sites) afin de cibler les publicités. Autrement dit, vous surfez en toute tranquilité et on vous demande la permission d'envahir votre vie privée. Rassurez-vous, il est possible de bloquer tout ceci. Pour faire simple, nous pouvons exagérer la situation en disant que rien n'est gratuit et que lorsque nous ne payons pas pour quelque chose, nous sommes nous-mêmes son produit.

Androidpit privacy security
Facebook a les clés pour ouvrir les tiroirs de votre vie privée. © ANDROIDPIT

Une stratégie sur 5 ans

Mark Zuckerberger, Zuck pour les intimes, a pris la parole lors de la conférence F8. Le créateur de Facebook a confirmé vouloir donner à chacun la possibilité de partager ce qu'il veut, et ce avec n'importe qui. Dans un premier temps, il aimerait développer ses applications, particulièrement son appli de tchat Messenger. Cette dernière aura un usage plus professionnel, permettant aux utilisateurs de communiquer avec des robots représentant des marques. Vous pourriez par exemple obtenir des informations sur le prochain train à destination de Paris directement depuis Messenger, et même en acheter le billet. Il est fort probable que des services de hotline soient également utilisés lorsque les utilisateurs ont des questions. De plus, un service de Live Streaming perfectionné devrait voir le jour.

Le créateur de Facebook a confirmé vouloir donner à chacun la possibilité de partager ce qu'il veut, et ce avec n'importe qui

Facebook ne se limite pas à Messenger, c'est aussi (entre autres) WhatsApp et Instagram qui font partie des applications les plus utilisées. Une évolution de ces applis est probablement prévue. Le système de groupe est également mis en avant, il y a là un potentiel intéressant pour le géant américain.

Une stratégie sur 10 ans

Quitte à voir les choses, autant voir grand. Avec un tel budget, Facebook peut s'intéresser à de nombreuses autres technologies et il a déjà choisi ses chevaux de batailles. Toutefois, ses ambitions ne changent pas : aider les gens (si c'est vrai ou non est une autre histoire). Ainsi, Facebook s'intéresse à une alliance Intelligence Artificelle avec le domaine de la santé afin de faciliter le quotidien de nombreuses personnes atteintes par des maladies, notamment en cas de cécité. 

Androidpit facebook at work 0417
Google et Facebook se demandent encore ce qu'est la vie privée. © ANDROIDPIT

Facebook mise également sur la VR, notamment depuis l'achat de la société Oculus. Non seulement Facebook bénéficiera du succès de l'Oculus Rift, mais il pourra promouvoir cet appareil tout en exploitant le filon avec ses propres applications (aurons-nous de la VR sur Messenger ?).

Cerise sur le gâteau, Facebook prévoit de permettre un accès Internet à large échelle grâce à l'utilisation de drônes. Des services Internet gratuits seraient également disponibles, notamment pour ceux qui ont besoin d'un soutien médical. Est-ce que ça signifie un système d'assistance médicale virtuelle qui risque de rendre les gens encore plus hypocondriaques ? L'avenir nous le dira. 

Après Google, Apple et Microsoft, un autre géant tire d'immenses profits de notre vie privée en prétendant faire de bonnes actions. Ont-ils vraiment les épaules pour gouverner le monde ?

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  •   9
    celio depuis 9 mois Lien du commentaire

    C'est Minus et Cortex !!!!

  • Le plus simple c'est de ne pas l'utiliser, moi personnellement je ne m'en sert ( et ne m'en suis jamais servi)
    Et ça ne me manque pas du tout, et ma vie privée si je la partage avec des ami(es) ils ou elles ne sont pas virtuels ( comme dans beaucoup de cas sur Facebook ).

    A près ce n'est qu'un choix personnel ( mais je déteste l'intrusion dans ma vie privée, même si je ne dois rien à personne)

  • Des épaules pour gouverner le monde... Sous des airs philanthropes, ce que je perçois surtout c'est de la mégalomanie ! Très bon article merci, je m'en tiens la, (Fleksy ne veut pas me mettre l'accent sur le la) car ces fonctionnements me mettent en colère

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris