Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
165 partages 6 Commentaires

Comment créer une console en 15 minutes avec seulement 62€ ?

Avoir un hub de divertissement dans le salon avec tous les jeux de votre enfance... Voilà un rêve qui est plus à portée de main que vous ne le croyez. Grâce aux célèbres processeurs ARM un petit ordinateur peut émuler plus de 40 000 jeux issus de 40 consoles allant des tous débuts du jeu vidéo jusqu’aux consoles 32-bit comme la première PlayStation de Sony. Alors, qu’attendez-vous ? Ça ne vous prendra que 15 minutes.

Attention : avoir une ROM d’un jeu sans avoir l’original est illégal, téléchargez seulement les ROMs des jeux que vous possédez déjà.

Une console rétro dans le salon à partir de 62 €

On va commencer avec le kit de base réunissant le strict nécessaire pour commencer à profiter de consoles comme la Nes, la Super Nintendo, la Mega Drive, la Game Boy, l’Atari, le Master System, la Sega Mega Drive, la Nintendo 64, la Sega 32x, la Game Gear, la Neo Geo et l’Arcade.

AndroidPIT retro console 3006
Une combinaison pour pouvoir jouer pendant des heures. © AndroidPIT

Il vous faut :

  • Raspberry Pi 3
  • Une carte-mère Raspberry Pi 3
  • Un chargeur secteur micro USB 5,1V 2,5A (un chargeur pour Galaxy S5 par exemple)
  • Une carte microSD (de capacité de 16 GB ou plus)

Vous pouvez vous procurer un pack avec ces quatre composantes directement via Amazon. Pour l’achat de la Raspberry Pi 3 il faut que la connexion Wi-Fi et Bluetooth soit incluse, afin de ne pas avoir besoin d’un dongle ou d’un câble réseau pour connecter la console au réseau locale.

AndroidPIT retro console 3098
Une boîte qui ne manque pas de divertissements. © AndroidPIT

Préparation

D’abord, on va placer le système nécessaire dans la carte microSD. Formatez la carte microSD sur l’ordinateur avec le logiciel officiel de SD Association, SD Formatter, sur Windows ou Mac.

Ensuite, téléchargez le programme qui transfèrera tous les émulateurs sur votre Raspberry Pi 3 : Recalbox. Pour télécharger la dernière version, allez sur la page GitHub de Recalbox, afin de récupérer son dossier .zip. Ainsi, vous obtiendrez en plus un manuel d’utilisation de Recalbox en français. En plus, le .zip de Recalbox comprend en plus le centre multimédia Kodi.

AndroidPIT retro console 3020
Mettez votre Raspberry dans son boîtier pour la protéger des chocs. © AndroidPIT

Une fois téléchargée, dézippez l’archive sur votre carte microSD. Si vous le souhaitez, vous pouvez le faire en deux fois, d’abord en dézippant sur votre bureau, puis en copiant/collant le contenu du dossier sur la carte. Au final, vous devriez avoir quelques dossiers et plusieurs archives directement dans la racine de votre microSD.

Maintenant que nous avons préparé la microSD, nous pouvons maintenant l’insérer dans la Raspberry Pi 3 que nous avons placée dans son boîtier. Il faut maintenant connecter la carte-mère à votre télé avec un câble HDMI et ensuite enficher l’adaptateur secteur. La Raspberry Pi 3 n’a pas d’interrupteur, elle s’allume donc une fois connectée au câble micro USB.

AndroidPIT retro console 3026
Prêt à jouer ? © AndroidPIT

L’installation se fera automatiquement dès le premier boot du système. Il est possible que la carte redémarre : dans ce cas, patientez quelques minutes. Une fois terminé, tout est prêt pour commencer à jouer. Recalbox a ajouté quelques jeux par défaut mais vous pouvez aller en récupérer d’autres. Pour les contrôles, on peut utiliser un manche USB, un clavier ou notre smartphone.

Transférer des jeux sur la Raspberry Pi avec Recalbox

La manière la plus simple d’ajouter des jeux sur Recalbox est d'utiliser le réseau local, grâce à la connexion Wi-Fi de votre Raspberry Pi 3. Pour ce faire, on a besoin d’un clavier USB à connecter à la Raspberry Pi. Entrez dans le menu de configuration en cliquant sur Enter.

Si le menu est en anglais par défaut vous pouvez le changer en français avec le menu System Settings>Language, vous pourrez ensuite choisir votre langue. Puis revenez en arrière avec la touche A et le système va vous demander de redémarrer. Au démarrage suivant, le menu sera en français.

AndroidPIT retro console 3031
Connectez Recalbox avec le Wi-Fi. © AndroidPIT

Revenez aux paramètres, et sélectionnez « connexions et réseaux ». Dans la partie SSID Wifi, vous devriez pouvoir renseigner le nom du réseau privé Wifi, et votre clé Wi-Fi par la suite. Ce menu nous informe ensuite de l’état de la connexion et de l’adresse IP dont on va avoir besoin.

Une fois que Recalbox est connecté au réseau, on peut y accéder depuis un ordinateur en cherchant la carte-mère dans la partie Réseau et Internet, ou en rentrant l’adresse IP dans un navigateur Internet. Peu importe la méthode, on arrive à un écran intitulé roms, qui comprend les dossiers de toutes les consoles que Recalbox émule. Parmi elles, localisez toutes les roms de tous les jeux organisés par console. En dessous du dossier de chaque console, il y a une archive qui explique dans quel format doivent être les ROMs des jeux.

AndroidPIT retro console 3075
Tony Hawk pour PS1. © AndroidPIT

Utiliser un smartphone pour jouer avec Recalbox

Pour jouer et contrôler le système de votre Recalbox, vous pouvez utiliser un manche USB ou encore votre smartphone. Pour cela, ouvrez une application navigateur sur votre smartphone et dans la barre de recherche, entrez l’adresse IP de la Raspberry Pi 3 qui est liée à la Recalbox, puis descendez jusqu’en bas et sélectionnez Virtual Gamepag. Pour un raccourci, entrez dans la barre de recherches l’IP suivie de deux points et du port 8080 (par exemple 192.168.1.155:8080).

AndroidPIT retro console 3227
Un smartphone comme manche de jeu. © AndroidPIT

On vous conseille de sauvegarder cette page comme page d’accueil sur votre navigateur de smartphone. Dans Chrome, sur Android, appuyez sur les trois points à côté de la barre de recherche, puis Ajouter à l’écran d’accueil, nommez-le puis appuyez sur Ajouter.

AndroidPIT retro console 3143
Accès direct au manche de Recalbox © AndroidPIT

On a vu que le pack basique de la Raspberry Pi 3 offre déjà énormément de possibilités. Cependant, avec un écran et une batterie vous pouvez amener cette console là où vous voulez. Voici donc les accessoires dont vous pourriez avoir besoin :

AndroidPIT retro console 3011
Voici le nécessaire pour amener vos jeux rétro partout avec vous. © AndroidPIT
  • L’écran officiel de 7 pouces pour le Raspberry Pi
  • Une Powerbank 5,1V/2,5 A
  • Un manche USB (sans réseau local on ne peut pas utiliser le smartphone, mais vous pouvez créer une Zone Wi-Fi depuis le smartphone si vous n’avez pas de manche).
AndroidPIT retro console 3207
Jouer à Mario Bros. sur NES. © AndroidPIT

Comme vous pouvez le voir, j’ai recouvert l’écran d’un cadre en bois, mais c’est parce que je suis un amateur du « do-it-yourself ». Vous pouvez aussi acheter des cadres d’écran sur Amazon.

Je me suis décidé à acheter un manche Bluetooth et un câble, même si c’est un peu plus cher, cela fonctionne aussi avec le smartphone. De plus, la Raspberry Pi 3 est équipée de Bluetooth et même si Recalbox n’est pas encore compatible, je suis sûr qu’il va le devenir très prochainement.

Et vous, c’est quoi vos jeux rétro préférés ?

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Le plus rétro dans l'affaire, c'est l'encadrement de l'écran. Kitsch, même. Ça fait envie.

  • et si j'ai pas 62€ ? je préfère m'acheter une game boy à la place !

  • Rideau depuis 1 mois Lien du commentaire

    J'ai encore mieux : pour faire une console en seulement quelques minutes et pour vraiment pas cher vous avez besoin de :

    - 3 planches de bois
    - Deux cornières
    - Un tournevis
    - Des vis

    Réalisation :

    1. Visser la planche de bois du dessus aux deux pieds à l'aide des cornières.
    2. Manger un cookie (c'est pas obligatoire mais c'est quand même bon).
    3. C'est fait ! Vous avez une jolie console à mettre dans votre entrée pour poser vos clés quand vous rentrez de chez l'épicier.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris