Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
19 partages 14 Commentaires

Certains nouveaux modèles du Galaxy Note7 posent de gros problèmes

Mesdames, messieurs, bienvenus dans notre nouvel épisode de "Samsung et son Galaxy Note7". Les scénaristes ont prévu un véritablement retournement de situation aujourd'hui : les nouveaux modèles du Note7 sont problématiques eux aussi !

Si vous êtes friands de séries dramatiques, sachez que le week-end a été plutôt chargé. De la sortie du prochain Assassin's Creed qui ne verra probablement pas le jour en 2017 à un possible rachat par Google, les surprises n'ont pas manqué, mais la plus drôle intéressante est celle portant sur les nouveaux modèles du Galaxy Note7 : ils n'explosent plus mais posent toujours problème.

AndroidPIT samsung galaxy note7 006
Cette série sur le Note7 aura-t-elle encore beaucoup d'épisodes ? © AndroidPIT

Les coréens qui avaient renvoyé leurs modèles explosifs du Note7 ont reçu leurs nouveaux appareils. La bonne nouvelle, c'est qu'ils n'explosent plus. La mauvaise, c'est que l'autonomie n'est pas vraiment au rendez-vous et que le smartphone a tendance à surchauffer. Samsung a même réussi un véritable exploit : le smartphone perd de la batterie lors de la charge. Vraiment, chapeau.

Pour le moment, les seules plaintes se situent en Corée, l'avenir nous dira si d'autres utilisateurs se plaignent du même problème sur les autres continents. Bien évidemment, en tant que champion incontesté de la communication, Samsung n'a pas voulu donner d'informations concrètes sur le sujet si ce n'est que le problème "n'a rien à voir avec les batteries" et qu'il s'agit "de cas isolés". Il n'y a plus qu'à espérer que les centaines de milliers d'utilisateurs qui attendent de recevoir leur nouveau Note7 ne soient pas des cas isolés, eux aussi.

Samsung a décidé de repousser de trois jours le retour à la commercialisation des Note7 en Corée. La raison ? Il faut plus de temps pour récupérer tous les smartphones vendus dans le pays. Quelle que soit la véritable raison, Samsung a ainsi plus de temps pour vérifier la qualité de ses produits avant de les mettre en vente.

A très bientôt pour un nouvel épisode.

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Tawak depuis 2 mois Lien du commentaire

    À force de courir après la pomme ils se sont pris le poteau. Vous aviez trop cru que Samsung c'était la qualité, le HDG alors que c'est juste de la merde

  • Bonjour;
    Et avez-vous pensé à ceux et celles qui attendent le nouveau Note 7 avec....frénésie ?
    Pour mon opérateur... Orange.... il m'est impossible de revenir en arrière pour profiter de l'offre 'changer de mobile' que j'ai bénéficié pour acquérir le Galaxy Note 7 dérivant. Je suis.... verte.... Donc, dans ses circonstance extrêmement exceptionnelles , Je ne peux pas racheter autre chose.

  • Si la tragédie presque comique se poursuit ainsi, il y aura juste un Note 8 pour faire le coup de théâtre final. C'est une pièce en plusieurs actes jusqu'à présent.

  • L'ennui avec les soap opera, c'est qu'il se passe tellement de choses qu'au final on ne trouve plus rien à dire de nouveau... Sur l'affaire du Note 7 tout a été dit - et son contraire. Les pour, les contre, les indifférents, les acharnés, les je-m'enfoutistes, les consensuels, les abrutis, les lettrés, les analphabètes, les humoristes, les catastrophistes... tout le monde y est allé de son petit couplet, chacun en toute bonne foi, bien sûr. Il faut de tout pour faire un monde, et il faut du monde pour faire un tout...
    Qu'on le tourne dans le sens qu'on voudra, seul Samsung a les réponses, espérons seulement que ce seront les bonnes.

    • Samsung fait sienne une parole de Jacques Ellul : "Nous allons de plus en plus vite vers nulle part".

      • Ce n'est pas faux. Ajoutons que nous avons les yeux bandés, et que nos guides, quand ils ne sont pas aveugles, ont des oeillères...
        La citation de Jacques Ellul est à rapprocher de celle-ci, d'Emile Ajar :
        "De nouvelles routes bien tracées pour aller toujours plus loin nulle part"
        La course du progrès s'accélère. Bientôt, n'en déplaise à Pierre Dac, nous aurons notre avenir dans le dos, sans même faire demi-tour.

      • En 2016, pour un oui pour un non, nous dégainons nos téléphones (moi peux "pu").
        Au cinéma d'Audiard (merci Michel !!), c'était les flingues : "happy birthday to you...." Imaginez les mêmes scènes avec des smartphones....

      • Emile Ajar, le "clone" de Romain Gary. Pour décoller de la réalité, c'est une référence mais la fin est nettement moins drôle et pourtant la conséquence "de l'existence" d'Ajar ...

      • et pourtant il avait "la vie devant soi" avant de décider de la mettre derrière lui...

      • Tiens vous avez sorti le Note 7?...
        ... Ils ont dû arrêter la fabrication, y a des clients à qui il a pété dans les mains...
        ... Y a pas à dire, c'est du brutal...
        et enfin, dédicace spéciale à Patricia :
        ... Patricia, mon petit, je ne voudrais pas te paraître vieux jeu, encore moins grossier, l’homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Samsung commence à me les briser MENU !

      • Merci tonton :))
        Jeannot, Il me semble que tu as "aussi" l'anthologie en 9 dvd des dialogues d'Audiard. On ne se lasse pas de regarder le petit écran.
        Je attribue.... 5.7 pouces !

      • Eh oui, Michel Audiard est un génie. Ses dialogues, même sortis de leur contexte, sont toujours jouissifs, et de plus, peuvent s'adapter à toutes les situations. La preuve.

  • Ces sa de sauté le note 6... Ont veut faire le gros poisson et ont ce fait péché

    • A tout péché miséricorde !

      N.B. : C'est dit sans méchanceté. On a peut-être tort de brocarder systématiquement les commentateurs qui ont une orthographe et une syntaxe défectueuses. Il peut s'agir d'étrangers qui ne maîtrisent pas encore la langue de Molière et de Michel Houellebecq (rapprochement hardi?). Cela posé, s'ils agrémentent leur défaut de culture (pardonnable) par des invectives, des injures, des propos outranciers et souvent hors de propos, ils méritent le sort commun.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris