Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 partages 2 Commentaires

Baccaulauréat : les portables ne serviront plus d'anti-sèches

Première épreuve du baccalauréat aujourd'hui. Sujet de philosophie pour les filières littéraires : Que gagne-t-on en travaillant ? Est-ce une petite pique pour ceux qui aiment à semer des petites anti-sèches partout ? L'année précédente, 250 candidats ont été sanctionnés pour fraude, dont 1/3 pour usage d'un téléphone portable. Cette fois l'Education Nationale a décidé de s'attaquer au problème de la tricherie en détectant les téléphones portable.

L'Education nationale s'est enfin rendue compte que la fraude plus à l'heure des petits bouts de papier dans sa trousse, de la règle cachant des formules ou des dates marquées au stylo sur la paume. Depuis il y a eu certaines avancées technologiques, et avec elles des nouvelles techniques de triche : fin des années 90 les premiers portables et la possibilité d'écrire des mémos, puis des portables qui prennent des photos (et donc des cartes de géopgraphie) et désormais des smartphones avec lesquels on peut aller sur wikipedia, chatter avec un ami prof de maths ou poster son sujet de philo sur un forum. Et pourtant les règles demeuraient souples : les portables devaient être dans les sacs, mais sans fouille les élèves pouvaient toujours les avoir sur eux et aller les consulter aux toilettes.

Le ministère a donc annoncé "la mise en place aléatoire d'outils de détection de téléphones portables et autres appareils de transmission". A priori ce seront donc les ondes cellulaires qui seront détectées. "Il y aura des détecteurs de portables et nous les utiliserons pleinement" a-t-on déclaré au Ministère. Cela demeure une expérimentation, ceux-ci seront disséminés dans quelques académies, mais c'est la première fois que de telles mesures sont prises.

Si vous tentez tout de même le coup, utilisez au moins un smartphone waterproof que vous pourrez abandonner dans les toilettes en cas de chaud. Mais je ne vous le conseille pas : vous risquez en effet une interdiction pendant cinq ans d'inscription dans un établissement public post-bac, voire une peine de trois ans de prison et 9 000 euros d'amende pour les cas les plus graves.

Voilà donc ce qu'il vous reste à faire :

 

 

 

 

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Non non, je n'incite pas du tout ! J'explique seulement :P

    De tout façon y a quand même une différence entre tricher pour un petit contrôle et pour le bac... Vu les conséquences possibles, je ne prendrai pas le risque et je ne l'ai pas pris !

  • Oh l'insitation à la triche !!! sinon la smartwatch :P

    le coup de l'étiquette de bouteille fonctionne très bien, et le stylo aussi :) je ne l'ai pas fait pour des examens, mais j'ai testé pour un contrôle et aucun soucis. Pour le coup de la bouteille par contre j'ai pas noté ce qu'on avait eu donc ça m'a servi à rien ... tant pis pour moi ! :)

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris