Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
2 min de lecture 20 partages 4 Commentaires

Des applications iOS qui tournent sous Android, c'est possible

Des chercheurs aux États-Unis ont réussi à faire tourner des applications iOS sous Android. Ce n'est pas la première fois que l'on parle d'un portage d'application d'un système à l'autre, mais là, il s'agit d'un programme qui permet de faire tourner une application iOS sur un appareil Android. 

AppleVsAndroid
© Applause

On n'en sait pas beaucoup plus pour l'instant, si ce n'est le nom dudit programme, Cider. D'après les chercheurs, Cider permettrait aux utilisateurs Android de faire tourner à la fois des applications iOS et Android sur leur smartphone ou leur tablette. Le réussite du projet Cider est d'autant plus impressionnante que les obstacles à l'intégration d'applications de l'App Store sur Android ne sont pas tous de l'ordre du développement : on ne peut par exemple pas faire appel à des médias provenant d'iTunes sur Android, ce que font les applications iOS ; de la même manière il est très difficile de faire tourner du contenu flash correctement sur un appareil iOS. 

Cider est un peu à Android ce que Bootcamp est aux Mac, et il permettrait bien des choses actuellement impossibles. Reste que l'équipe de Cider devra faire face à des challenges majeurs : au niveau des droits que les développeurs paient pour chaque téléchargement aux marchés d'applications (Google Play Store et App Store), des droits d'auteur et également au niveau des performances. 

Pour prouver leurs dires, l'équipe de l'université de Columbia derrière le projet a publié une vidéo montrant une Nexus 7 faisant tourner une application iOS.


Lien vers la vidéo

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Comme le dit Griffon, le principe est en soi banal. Par exemple, émuler Windows sous Linux, le projet est (quasi) né avec Linux... depuis quelques temps, plusieurs solutions stables existent.

    La mise en œuvre est parfois plus compliquée que complexe. C'est le cas ici et pas qu'un peu.
    Les difficultés rencontrées sont de différents ordres, notamment :
    - instabilité (variabilité dans le temps) de l'environnement (ici, surtout) cible (Android) ou objet (iOS)
    - qualité (ou existence) des spécs (surtout iOS)
    - juridique et même juridisme (de toutes parts)
    - etc.

    La prouesse est moins de le faire que de le faire vite (à temps).
    L'exploit est davantage de surmonter les obstacles/freins que technique.

    Quelque chose me dit que Google voit cela plutôt avec bienveillance mais qu'Apple serait plutôt hostile à un projet symétrique (Android sous iOS).

    Le plus édifiant finalement est que l'entreprise (c'en est une) soit hébergée par une université ...

  • c'est pas dit, il existe pas mal de programme, par exemple sous Linux puisque je suis sous Ubuntu, qui permettent de faire fonctionner des programmes Windows, certains sont des machines virtuelle, d'autres non. il existe aussi ce genre de prog sous Windows, et comme dit l'article, sous Mac. donc en voir un arriver sous Android, n'est ni une utopie, ni impossible.

  • Ouais ... Mais je ne pense pas quelle projet arrivera au grand public

20 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris