Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

J'ai toujours trouvé que la relation d'affaires entre Samsung et Apple était plutôt bizarre. D'un côté ils s’affrontent violemment dans les cours de Justice et les deux viennent de produire les deux «meilleurs smartphones du monde » en concurrence pour la première place. De l’autre, Apple demeure un client très important de Samsung puisque de nombreux composants de l’iPhone sont produits par la firme sud-coréeenne. Mais après la grande victoire judiciaire d‘Apple face à Samsung la semaine dernière, l’entreprise de Cupertino a apparemment décidé de couper tous les ponts avec Samsung et de ne plus utiliser les cartes mémoires et écrans Samsung dans leur iPhone.

Apple représente actuellement près de 9% du chiffre d'affaires global de Samsung, et c’est clairement son plus gros client. Mais à cause de la bataille des brevets, Apple a désormais prévu de travailler avec des alternatives : Sharp (and un écran japonais KK) pour équiper les nouveaux écrans de l’Iphone, LG et AUO pour les écrans de leur iPad mini (présumément) ainsi que Toshiba, Elpida Memory et Sk Hynix pour le stockage et les cartes mémoires.

Apple va encore utiliser les processeurs de Samsung pour l'instant, mais ils devraient également graduellement baisser leurs commandes (selon Slashgear):

«Samsung est toujours sur la liste des premiers fournisseurs de puces de mémoire [pour les nouveaux iPhones]" a déclaré une source de la société coréenne. "Mais les commandes d'Apple ont été revues à la baisse et Samsung se reporte sur les commandes des autres, notamment sur les appareils Samsung ».

J'ai du mal à croire que Samsung va simplement ignorer la perte de leur plus gros client, mais d’après les rapports, Samsung va "compenser (…), notamment sur les appareils Samsung ». Je suppose que si Samsung le voulait vraiment trop, ils pourraient simplement arrêter de fournir leurs processeurs à Apple et les mettre dans une sacrée m*****. Mais ce serait une grosse perte financière pour eux, sans se donner le temps de se retourner. Quoiqu’il en soit, il devient clair que les relations d’affaires des entreprises se détériorent clairement et rapidement.


Crédits photographiques: www.360east.com/a

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris