Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

(image : AndroidAuthority)

Il y a un moment on a entendu que Google était en train de développer son propre assistant personnel -sous le nom de code Majel (pour l'actrice Majel Barrett-Roddenberry qui faisait la voix de l'ordinateur du vaisseau Enterprise dans Star Trek)- pour concurrencer Siri. Pendant un moment, peu de détails ont affleurés, mais une source de chez Google vient de déclarer à Tech Crunch que ce service serait désormais nommé "Assistant" et sera dévoilé au dernier trimestre 2012. Qu'est-ce qui différencie l'"Assistant" de Siri et comment s'y prendra Google pour concurrencer Apple ? Les détails sont encore grossiers mais voici ce que nous en savons pour l'instant...

Selon Tech Crunch, il s'agira moins avec "Google Assistant" de donner des simples résultats de recherche que d'"accomplir des vrais buts de la vie". Cela signifie ? Dans la vidéo ci-dessous, l'homme de Google, Ben Gomes explique que son assistant à la recherche idéal devrait être capable de répondre à des questions très complexes telles que "hey, quelle est la période pour planter des graines en Inde sanchant que la mousson a été précoce cette année ?". Notez, que cette question conditionnelle est plutôt difficile à résoudre par un simple algorythme.

Google va apparemment également utiliser des informations de Google + pour trouver comment les utilisateurs interagissent avec le contenu et leur créer une couche de personnalisation. En fait, ils essaient de copier la manière dont Siri converse avec naturel. C'est sans doute d'ailleurs une de ses qualités qui rend les gens si enthousiastes à son utilisation, mais je ne suis pas certaine qu'attaquer le marché des assistants personnels en essayant de ressembler à Siri soit vraiment une bonne idée. Il vaudrait mieux se concentrer sur ce qui le distingue de Siri par des voies innovantes.

Voice Actions de Google bat déjà Siri en terme de rapidité, donc le vrai défi est maintenant de l'intégrer aux agendas, contacts, etc pour la rendre omnipotente. Ensuite il faudra trouver un moyen original de le lancer sur le marché. Je ne suis pas sûre que le baptiser d'un nom aussi trivial que Assistant soit déjà la meilleure manière de commencer...

 

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris