Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

La guerre des brevets, je dirai plutôt intense et vraiment fatigante entre Apple et Samsung s'est un peu calmée ces temps derniers après une confrontation assez violente l'année précédente. Et les dernières évolutions pourraient mettre un terme définitif à cette bataille car les deux entreprises se sont mis d'accord sur une décision de justice les enjoignant à regagner la table des négociations à San Francisco.

Hier le juge de district américain Lucy Koh a statué qu'il était temps pour les deux adversaires de réfléchir ensemble à une solution à la longue et fastidieuse querelle des brevets autour de leur smartphones et tablettes.

Donc, Tim Cook (CEO d'Apple) et Choi Gee-sung (PDG de Samsung) vont débattre en présence d'un juge de l'évolution future des divergences entre les deux sociétés pour trouver une solution qui contente les deux parties. La date butoir devra avoir lieu dans un intervalle de 90 jous.

Aucun commentaire officiel n'a été communiqué de la part d'Apple comme de Samsung. J'espére vraiment que les pourparlers à San Francsico permettront d'enterrer la hache de guerre et de résoudre plus 20 litiges en cours dans 10 pays différents. Voici le verdict de la Cour :

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • Bonjour Jean-Pierre,

    Vous avez raison de rappeler que tout le monde n'a pas le même niveau en anglais, c'est pourquoi nous faisons généralement attention à toujours proposer une traduction en français.

    Je n'ai pas traduit cette lettre ici car c'est presque uniquement du blabla administrativo-judiciaire que j'ai paraphrasé plus haut.

    Néanmoins si vous voulez les mots exacts voici une traduction possible.
    "Les parties ont indiqué qu'elles sont volontaires pour participer à une conférence organisée par le magistrat. C'est pouquoi les parties sont invitées à se rendre à cette conférence en compagnie du juge Joseph Spero dans un délai de 90 jours. Les deux parties ont indiqué quelles participeraient bien à cet exercice, que ce soit le chef exécutif d'Apple ou de Samsung".

    Voilà !

  • Une traduction de cette lettre aurait été appréciable, je connais un tout petit peu lalangue anglaise.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris