Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

google aime iphone

(Source : Mobile Entertainment)

Malgré toutes les controverses, malgré tous les procès menés contre Android, malgré tous les batailles enfantines pour savoir « qui est le meilleur », Google aime toujours l'iPhone d'amour tendre. Et si beaucoup pensent que le géant du mot clef ferait tout pour écraser la marque à la Pomme, ce n'est pas tout à fait le cas. Bien sûr, Apple et Android sont compétiteurs directs mais si Google aime tant l'entreprise de feu Mr Jobs, c'est pour une raison simple : la recherche, la recherche, la recherche.

Le cœur de Google a toujours été la recherche et même si Android devient de plus en plus profitable, c'est ce moteur qui lui rapporte ses milliards de milliards chaque année. On prédit 100 millions d'utilisateurs d'iPhone en début d'année, des utilisateurs qui, bien sûr, utiliseront Google pour savoir combien de pays conduisent à gauche ou quels sont les légumes de saison. Et alors ?

Il importe peu que vous fassiez une recherche Google sur votre téléphone Android, sur une tablette, un iPhone, un iPad, un Blackberry, un Nokia, un téléphone Windows ou un gaufrier … quelle que soit la source, cela tombe toujours dans la poche de Google. Bien sûr, il y a peut être quelques frais supplémentaires à payer pour que cela soit possible mais au final, lorsque le géant américain de la recherche investit quelques centaines de millions de dollars, ce n'est qu'une partie infime des milliards qu'engendre cet investissement. En 2011, la recherche mobile a rapporté près de 2,5 milliards de dollars pour Google, et ce chiffre ne cessera d'augmenter tant que des téléphones et des tablettes seront achetées.

L'ironie de tout ça ne vous frappe pas ? Tant que Google restera le moteur de recherche le plus puissant au monde (et nous ne sommes pas vraiment inquiets à ce propos dans un futur proche), l'entreprise continuera à faire des profits grâce à ses compétiteurs et gagnera de l'argent des ventes des iPhone, iPads et consœurs. De quoi faire froid dans le dos à quiconque voudrait s'en prendre à Android.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris