Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Nouveau Sony Xperia Sola : mais à quoi sert le Floating Touch ?

Sony vient de nous sortir un nouveau smartphone, l'Xperia Sola, et nous le présente comme un appareil absolument incroyable, pas du tout pareil que ses homologues UPS, du fait principal de sa nouvelle fonctionnalité : le Floating Touch. Pour faire simple le smartphone reconnaît votre mignon petit index (ou majeur selon l'utilisation) alors qu'il n'est qu'encore à 20 mm de l'écran. Incroyable, vous dis-je ! Sauf qu'après, il faut quand même poser son doigt dessus pour sélectionner, confirmer, affirmer. Alors quel intérêt ?

Comment ça marche ? 

La technologie Floating Touch de l'Xperia Sola, créée en partenariat avec Cypress Technologies, fonctionne en fait en deux temps : Les coordonnées du doigt et ce qu'il pointe sont reconnus normalement, mais la distance, jusqu'à 20mm, est également prise en compte. Ce sont en fait deux types de capteurs sensoriels différents que l'on appelle mutual capacitance et self-capacitance qui sont derrière tout ça. Le premier permet la détection multitouch, le tactile normal dirons-nous. Le second capteur, plus puissant, permet de détecter un objet à une certaine distance, mais sans multitouch (on ne peut pas "cliquer" à distance). C'est la combinaison des deux qui permet le Floating Touch.

Quelle utilité ?

Pour l'instant, il faut l'avouer, pas grand chose. Une des commodités qu'offre le Floating Touch est l'utilisation de gants grâce à la self-capacitance expliquée ci-dessus. Sinon le détail n'est malheureusement pas exploité. Sony aurait peut-être du attendre que les développeurs lui concoctent de petites applications mettant à l'honneur cette technologie avant de sortir son smartphone. On pourrait par exemple imaginer une version Angry Birds, où pour tirer la fronde il faudrait, au lieu de tendre l'élastique en glissant sur l'écran (multitouch), le faire perpendiculairement, en s'éloignant et s'approchant de l'écran. Bref, c'est loin d'être fait mais on compte sur Sony et son Playstation Store pour transformer cette fonctionnalité accessoire en outil vraiment utile.

Ils l'ont d'ailleurs promis. Après la mise à jour ICS (car oui ils ont eu la bonne idée de nous sortir l'Xperia Sola avec Gingerbread), les développeurs pourront utiliser cette technologie pour leurs propres applications, a déclaré l'entreprise nipponne. Personnellement je vois mal des développeurs passer du temps et de l'argent pour développer une application pour un seul smartphone et un seul constructeur. Mais qui sait ?

Alors quand est-ce qu'on utilise le Floating Touch dans l'Xperia Sola ? Eh bien avec le navigateur, l'interface utilisateur, ou voir-même -omg- pour faire bouger les wallpapers... "Incroyable", qu'il disait !

 

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris