Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Google et Gmail bloqués en Iran, 30 millons d'utilisateurs affectés

La Chine, la Corée du Nord et maintenant l'Iran. Tous partagent un intérêt commun : censurer Internet. Les autorités chinoises font la nique à Google depuis des années, la Corée du Nord ne permet à personne d'accéder à un Internet libre et voici que Téhéran empêche 30 millions d'utilisateurs d'accéder à leurs comptes Gmail ou d'utiliser Google juste avant et juste après l'anniversaire de la révolution de 1979.

Cette tentative de museler de nouveau le peuple est particulièrement inquiétante. Historiquement l'anniversaire de la révolutioon de 1979 signifie de nombreuses manifestations massivesy dans le pays. Bloquer des sites comme Google signifie donc que les autorités vont pouvoir faire subir tout ce qu'elles veulent aux manifestants sans craindre que le monde ne le découvre.

Ce ne sont pas les seuls sites internet bloqués comme le répertorie très bien le site Blocked in Iran. Facebook, Twitter ou l'ambassade des Etats-Unis en Iran sont d'autres exemples de sites qui ont été interdits pendant des années. Peut-être faudrait-il là encore que les Anonymous interviennent, comme ils l'ont fait récemment en Tunisie ou en Syrie en dévoilant le contenu des messageries de certains membres du gouvernement Assad.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris