Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

On l'attendait de pied ferme, c'est maintenant fait : Google lance aujourd'hui en France sa proposition de films à la demande. Après la refonte de sa plate-forme Android Market, devenue le Play Store, Google passe à l'offensive pour proposer une alternative efficace à iTunes. Le vidéo-club du coin a déjà mis la clef sous la porte mais c'est maintenant aux services de location de films sur Internet de trembler : le géant américain a bien l'intention de conquérir le marché même si ses offres manquent encore de compétitivité.

Avec un catalogue d'une centaine de titres, Google a misé sur la variété. Les géants du box-office (du Twilight, du Tintin) côtoient films indé (Drive est ici particulièrement mis en valeur, clin d’œil au futur service de clouding Google ?) et plaisirs régressifs (Les Schtroumpfs). Pour faire flatter notre chauvinisme, quelques titres français dont le choix semble reposer sur des paramètres un brin aléatoires : La Grotte des Rêves Perdus ? Je l'aimais ? Soit. Les nouveautés sont proposées à partir de 3,99€ et les autres films peuvent être visionnés en qualité standard (2,99€) ou en haute définition (3,99€).

Ca y est, vous vous êtes préparés un chocolat chaud avec des bouts de marshmallow dedans, American style, et vous êtes prêt à visionner un bon film. Comment faire ? Choix numéro 1 : vous vous rendez sur le site de Google Play et louez un film, disponible immédiatement en streaming. Choix numéro 2 : vous vous rendez sur Youtube et bénéficiez des mêmes avantages grâce à vos identifiants Google. Choix numéro 3 : vous téléchargez le film sur votre terminal Android pour le regarder hors ligne et avez 48 heures pour visionner votre achat une fois la vidéo commencée.

Une proposition sensiblement semblable à celle d'Apple et son iTunes. Pour pouvoir essayer, il faudra simplement être armé de son compte Google et d'une version Android supérieur à 2.2 (3.2 pour les tablettes).

Je suis assez enthousiasmée par la proposition de Google mais vraiment, que se passe t-il au niveau des prix ? 4 euros pour louer un film sur une tablette ? Est-ce que quelqu'un nous apporte le pop-corn dans le RER à ce prix là ? Quand on sait qu'il est possible d'acheter un DVD pour 5 ou 10 euros, je ne vois pas vraiment l'intérêt. Et je suis persuadée que le catalogue s'étoffera, mais pour le moment, il manque cruellement de nouveautés. Pas encore la proposition qui détournera les internautes du téléchargement illégal ...

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris