Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Google Drive: les conditions d'utilisations qu'il faut lire absolument

Google Drive - c'est le tout nouveau service de l'entreprise de Mountain View, Californie. Bientôt, selon leur plan, nous allons tous stocker nos données dans le cloud, les gérer et les partager d'une manière simple. Mais attention utilisateurs, ne tombez pas si facilement dans ce qui pourrait être un piège.

En France le sujet n'est pas beaucoup évoqué, mais en Allemagne la protection des données privées est une affaire d'État. Les avertissements que notre vie privée pourrait se dissoudre dans le néant sont fréquents. Et avec Google Drive il y a un souci.

Il faut toujours lire les conditions d'utilisations !

Quelques blogs américains, soucieux de la place de la protection des données dans les conditions d'utilisations ont ainsi repéré que parmi celles de Google Drive il y avait de quoi discuter. Un post sur le forum de theVerge avertit en effet que lorsque l'on met des données dans le Cloud de Google, on en perd les droits de propriété. Voici un extrait des conditions d'utilisation française :

----------------------------------

"En soumettant des contenus à nos Services, par importation ou par tout autre moyen, vous accordez à Google (et à toute personne travaillant avec Google) une licence, dans le monde entier, d’utilisation, d’hébergement, de stockage, de reproduction, de modification, de création d’œuvres dérivées (des traductions, des adaptations ou d’autres modifications destinées à améliorer le fonctionnement de vos contenus par le biais de nos Services), de communication, de publication, de représentation publique, d’affichage ou de distribution public desdits contenus. Les droits que vous accordez dans le cadre de cette licence sont limités à l’exploitation, la promotion ou à l’amélioration de nos Services, ou au développement de nouveaux Services. Cette autorisation demeure pour toute la durée légale de protection de votre contenu, même si vous cessez d’utiliser nos Services (par exemple, pour une fiche d’entreprise que vous avez ajoutée à Google Maps)."

----------------------------------

En parallèle voici les conditions d'utilisations d'autres services de Cloud comme DopBox ou SkyDrive qui sont clairement plus sobres :

Dropbox

„By using our Services you provide us with information, files, and folders that you submit to Dropbox (together, “your stuff”). You retain full ownership to your stuff. We don’t claim any ownership to any of it. These Terms do not grant us any rights to your stuff or intellectual property except for the limited rights that are needed to run the Services, as explained below.“

"En utilisant nos services vous nous fournissez des informations, fichiers et dossiers que vous soumettez à Dropbox (ensemble,"vos trucs "). Vous conservez la pleine propriété de vos trucs. Nous ne prétendons pas à un droit de propriété sur ceci. Ces conditions d'utilisations ne nous accordent pas de droits sur vos trucs ou votre propriété intellectuelle, sauf pour les droits limités qui sont nécessaires pour exécuter le service, comme expliqué ci-dessous. "

SkyDrive

„Except for material that we license to you, we don’t claim ownership of the content you provide on the service. Your content remains your content. We also don’t control, verify, or endorse the content that you and others make available on the service.“

«Sauf pour ce que nous vous concédons sous licence, nous ne revendiquons pas la propriété du contenu que vous fournissez sur notre service. Votre contenu reste votre contenu. Nous ne contrôlons pas, ne vérifions pas, ni n'approuvons le contenu que vous et d'autres mettent à disposition sur le service. "

Google relativise

Le lecteur attentif notera que les Conditions d'utilisation de Google sont bien plus radicales que les autres. Mais il manque un extrait qui contrebalance un peu la donne.

“Some of our Services allow you to submit content. You retain ownership of any intellectual property rights that you hold in that content. In short, what belongs to you stays yours.”

«Certains de nos services vous permettent de soumettre du contenu. Vous conservez la propriété de tous les droits de propriété intellectuelle que vous détenez dans ce contenu. En bref, ce qui vous appartient reste vôtre. "

En outre Google a bien entendu réagi à ces accusations et voici ce qu'ils ont répondu :

----------------------------------

"As we state in our terms of service, we don't claim ownership or control over your content stored on Google Drive. Read in its entirety, our terms of service ensure that, for files you expressly choose to share with others, we have the proper license to display those files to the selected users and format them properly for different displays. To be clear, Google will not use your data beyond the scope that you and you alone control"

"Comme nous le disons dans nos conditions de service, nous ne revendiquons pas la propriété ou le contrôle sur le contenu stocké dans Google Drive. Lisez les en entier, nos conditions de service disent seulement que pour les fichiers que vous choisissez exprèssement de partager avec d'autres personnes, nous nous accordons le droit de montrer ces fichiers aux utilisateurs sélectionnés et de les formater correctement pour différents affichages. Pour être clair, Google n'utilisera pas vos données au-delà de la portée que vous et vous seul contrôlez. "

----------------------------------

Donc, tout bon?

On dirait bien que Google n'a donc pas le droit de disposer de nos données pour faire tout et n'importe quoi. Personnellement, je aussi confiance à Google. Mais il reste un doute : pourquoi se donner tant de droits si ce n'est pas pour les utiliser ou pour les relativiser ? Il reste une question : si les serveurs sont aux Etats-Unis, sont-ils sous le droit américain ? Et en ce cas sous le Patriot Act, ce fameux article de loi ajouté après le 11 septembre pour fouiller dans toutes les données personnelles ?

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris