Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK

Appareils photo sur le ring : Arc S vs. Galaxy Nexus vs. Motorola RAZR

 bataille des appareils photo

Dans cette avalanche constante de nouveaux produits, comment ne pas être perdu ? Dans cette jungle de téléphones, comment trouver le téléphone qui correspond le plus à nos attentes ? Aujourd'hui, nous nous penchons sur une question primordiale : l'appareil photo. Qu'est-ce qu'un bon appareil photo pour smartphone ? C'est un appareil qui vous accompagne partout et qui sauvegarde les souvenirs de votre quotidien. Il doit être réactif (pour paparazzier Veronika Loubry rayon fruits et légumes du Super U), stable (rien de plus agaçant qu'un prétendu flou artistique alors que vous tenez votre poignet plus ferme que sur le stand de tir), avoir un flash puissant et un zoom décent. Aujourd'hui, nous faisons donc s'affronter trois des smartphones les plus populaires du moment, le Arc S de Sony Ericsson, le Galaxy Nexus de Samsung et le Motorola RAZR. Que le meilleur gagne !

Si on regarde dans un premier temps les spécificités de chaque appareil photo, on note que le Galaxy Nexus fait moins bien que sa compétition, avec seulement 5MP contre 8MP pour les autres téléphones. Pour faire un combat équitable, nous avons décidé de ramener la qualité des trois appareils à 5MP.

Les constructeurs ont fait des choix sensiblement différents quant à l'intégration de leurs appareils photos. Chez Sony Ericsson, on a choisi de placer un bouton en relief en bas à droite, sur lequel il faut appuyer une première fois pour faire la mise au point puis une deuxième fois pour prendre la photo. Si nous applaudissons l'idée de ce bouton, qui rend la prise de clichés plus concrète, on s'interroge sur la pertinence de mettre le zoom juste au-dessus car, à moins d'être muni de plusieurs mains, il n'est pas possible de zoomer puis de prendre directement une photo sans avoir un doigt devant l'objectif. Dilemme ! Le RARZ et le Nexus sont d'une rapidité à toute épreuve, avec les problèmes que cela entraîne : le smartphone de Samsung manque cruellement de netteté. Mais examinons de plus près leurs forces et leurs faiblesses avec un test à l'épreuve du feu.

 

A. Photos prises à l'intérieur, lumière artificielle, sans flash, sans zoom

Sony Ericsson Arc S : Bonne qualité globale. Un peu surexposé.

Samsung Galaxy Nexus : Malgré plusieurs essais, impossible d'avoir une photo à la mise au point décente. Décevant Samsung, très décevant.

Motorola Droid RAZR : Suprise – un peu trop contrastée, la photo apparaît un peu trop sombre bien que la pièce soit très éclairée.

 

B. Photos prises à l'intérieur, lumière artificielle, avec flash, sans zoom

Sony Ericsson Xperia Arc S : Flash vraiment trop puissant qui rend un objet pris de trop près tout blanc. Trop de lumière, photo horrible.

Samsung Galaxy Nexus : Un flash qui modifie les couleurs, faisant passer notre pauvre girafe pour une rescapée de Chernobyl.

Motorola RAZR : L'appareil photo a un peu de mal à faire le point avec le flash. Les couleurs sont un peu incandescentes, et pas dans le sens agréable du terme. L'appareil photo a un peu de mal à faire le point avec le flash. Les couleurs sont un peu incandescentes, et pas dans le sens agréable du terme.

 

C. Photos prises à l’extérieur, lumière naturelle, sans flash, avec zoom

Nous avons dépoussiéré notre esprit de Noël pour une photo aux tons rouges et blancs baignée dans la belle lumière grise de l'hiver.

 

    Sony Ericsson Xperia Arc S            Samsung Galaxy Nexus             Motorola RAZR                                                                                         

Conclusion :
Pour être totalement honnêtes, aucun de ces appareils ne nous a époustouflés et ne s'est réellement démarqué de ses concurrents. Mais un combat ne serait pas un combat sans vainqueur. Dans les trois photos, avec des conditions très différentes, le Galaxy Nexus a fourni de piètres résultats. Nous savions déjà que l'appareil photo du Samsung n'était pas exceptionnel mais un tel niveau de médiocrité à l'ère de l'excellence technologique, ça s'applaudit : couleurs passées, autofocus inexistant, mise au point capricieuse, on posterait presque un statut sur Facebook pour annoncer une photo réussie tellement c'est rare.

On sera moins dur avec le Motorola RAZR, auquel nous accorderons une mention « peut mieux faire ». Les photos à l'extérieur sont plutôt réussies, avec des couleurs fraîches et franches. A l'intérieur, on est moins enchanté, les clichés étant un peu trop contrastées : on sent que la folie de la retouche d'images est passée par là, mais vraiment, quand c'est trop sombre, c'est trop sombre. Un peu de luminosité chez Motorola, s'il vous plaît !

Le Xperia Arc S de Sony Ericsson s'en sort donc le mieux face à ses compétiteurs, sans vous faire pour autant ranger votre réflexe numérique dans sa pochette molletonnée. C'est cependant l'appareil le plus stable, le plus fiable et les clichés obtenus sont de bonne qualité, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Nos doléances iront vers le flash, pas terrible, qui pourrait vraiment être amélioré.

En conclusion, médaille d'or pour le Xperia Arc S, mais ce n'est pas vraiment étonnant lorsqu'on regarde l'expérience qu'a Sony en termes de photo digitale.

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris