Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
4 min de lecture 17 partages 1 commentaire

Réseau 4G+ : preuve d'innovation ou d'inégalité ?

Bouygues Telecom a annoncé, avec une fierté peu dissimulée, l'arrivée de la 4G+ dans plusieurs "grandes" villes françaises : Bordeaux, Lyon et Grenoble, puis viendront 16 autres métropoles d'ici la rentrée. Alors que la 4G est encore en cours de développement en France, qu'est-ce donc que la 4G+ et surtout : en a-t-on vraiment besoin ?

shutterstock 129300377
© Shutterstock / Shkanov Alexey 

4G+, kezako ?

Le réseau 4G+ associe deux bandes utilisées par celui du de la 4G actuel : 800MHz, 1800 MHz, ou 2600 MHz, qui permettent de multiplier par deux les débits de téléchargement en comparaison au réseau 4G. Si vous trouviez que votre smartphone était rapide en 4G, tentez donc la 4G+ : grâce à la largeur de fréquence élargie, le débit permet d'aller jusqu'à 220 Mbps.

bouygues 4g plus
© Bouygues Telecom

En clair, vous pourrez télécharger un document de 1,3 Go (film par exemple) en moins d'une minute. À titre d'exemple, la fibre optique actuelle permet d'aller jusqu'à 500 Mbps en téléchargement, et 200 Mbps en émission. Bouygues propose actuellement un réseau 4G permet un débit maximum de 115 Mbps/s, et 7,2 Mbps en 3G.

Pas encore de smartphone compatible

La 4G+ est en réalité ce que le reste du monde appelle LTE-Advanced, surnommé parfois LTE-A. Ce nom vous rappelle quelque chose ? Oui, le tout premier smartphone LTE-A (donc 4G+ si vous suivez bien) vient tout juste d'être présenté par Samsung : le Galaxy S5 LTE-A est la version Prime que l'on attendait tous. À ceci près qu'il ne verra pas le jour en France.

AndroidPIT Galaxy S5 LTE A 2
Le Samsung Galaxy S5 LTE-A / © Takor/Samsung

Oui, vous avez bien compris : il n'existe pas de smartphone compatible avec le réseau 4G+ en France. Cela ne fait pas sourciller Bouygues Telecom, qui annonce d'ici un septembre un smartphone "de grande marque" compatible 4G+. Parfait : non seulement ce réseau ne sera disponible que pour un maigre pourcentage de la population française, mais de surcroît seuls les heureux propriétaires de cette petite merveille. Autant dire une poignée de personnes.

Comment en profiter tout de même ?

Les opérateurs n'ont pas entièrement perdu l'esprit en proposant un réseau 4G+. Tout d'abord, leur matraquage publicitaire sur la 4G en a séduit plus d'un : il n'y a qu'à voir le succès du Wiko Wax et autres smartphones 4G low-cost. En toute logique, le réseau 4G+ est pour les opérateurs une façon de se renouveller, un peu comme les constructeurs proposent tous les ans un nouveau modéle de smartphone. À la différence près que, peu importe où vous habitez, vous aurez toujours accès au dernier smartphone à la mode ; il n'en est pas de même avec le réseau 4G et 4G+.

Orange pub 4G
L'une des multiples campagnes ( souvent mensongères) pour la couverture 4G. / © Orange

Bouygues proposera durant le mois de juillet une Bbox Nomad 4G+, un hotspot permettant de profiter de la qualité du réseau 4G+. La box 4G+ de Huawei sera aussi commercialisée par Bouygues, à destination des professionnels. Ses concurrents ne sauront tarder à en faire de même, Orange et SFR sont déjà au rendez-vous.

Innovation ou inégalité ?

On pourrait certes voir cette introduction d'une nouvelle technologie sur le marché français comme une preuve d'innovation française, quand on sait que certains de ses voisins européens ne sont même pas encore passés à la 4G. Mais quelle est la meilleure stratégie : offrir une véritable couverture équitable pour toute la France, ou aller toujours, toujours, toujours plus vite ? Car l'accès au 4G est loin d'être égale pour tous : je vous conseille de jeter un œil à notre article 4G : Quand les opérateurs nous mentent ouvertement pour en apprendre un peu plus.

La problématique n'est pas nouvelle : on a connu exactement les mêmes difficultés avec l'arrivée d'Internet puis des réseaux mobiles. C'est un point qui a été reproché aux opérateurs depuis leur création. Il est peut-être venu le temps de s'assurer que tous ses clients reçoivent une qualité de service égale avant de s'embarquer dans une technologie certes intéressante, mais créatrice d'inégalités en France. Sans parler des forfaits qui risquent d'accompagner la 4G+ : espérons que Free continue à mener la danse de ce côté.

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
  •   4

    4G+ est en réalité ce que le reste du monde appelle LTE-Advanced, surnommé parfois LTE-A. Ce nom vous rappelle quelque chose ? Oui, le tout premier smartphone LTE-A (donc 4G+ si vous suivez bien) vient tout juste d'être présenté par Samsung : leGalaxy S5 LTE-A est la version Prime que l'on attendait tous. À ceci près qu'il ne verra pas le jour en France.

    C'est un peu faut de dire que le 1er phone en LTE ADVANCED et le S5 puisqu'il y a le S4 advance LTE-A 19506 qui est lui le 1er.

17 partages

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris