Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. OK
3 min de lecture 29 partages 6 Commentaires

3 fonctionnalités d'Android Marshmallow qui décoivent

Après avoir passé six mois à tester Android Marshmallow sur un grand nombre de téléphones, il y a trois fonctionnalités que je trouve totalement inutiles, soit à cause de leur mauvaise performance, soit à cause de leur faible utilité. Ces trois fonctionnalités nous ont promis monts et merveilles, mais elles se révèlent décevantes.

1. Now on tap

Lors de sa présentation, Now on tap paraissait être une fonctionnalité pour le moins curieuse. Son objectif est de fournir des informations supplémentaires à celles affichées à l'écran simplement en appuyant sur le bouton de démarrage. Par exemple, si vous recevez un email dans lequel est mentionné le nom d'un film, Now on tap peut reconnaître le film et le chercher sur YouTube, Google, IMDb, etc.

androidpit nexus 5 now on tap hero 02
Now on tap en action. © ANDROIDPIT

Les problème de cette fonctionnalité est qu'elle est peu intuitive et qu'on oublie vite qu'elle existe. Now on tap fonctionne, et en général reconnait ce que vous cherchez, mais combien de fois l'avez-vous vraiment utilisé ? La majorité des fois où j'ai ouvert Now on tap, c'était de façon accidentelle. Elle a peut-être été mal implémentée, ou j'oublie tout simplement de l'utiliser, mais la vérité est qu'elle se révèle être une fonctionnalité assez inutile d'Android 6.0.

2. Gestion individuelle des permissions

La gestion individuelle des permissions est une fonction dont Android avait besoin depuis des années. Grâce à elle, il est possible de limiter l'accès à votre téléphone par les applications que vous installez. Par exemple, vous pouvez refuser l'accès à votre appareil photo par WhatsApp, ou votre localisation par Chrome.

La façon dont a été implémentée cette fonction n'est malheureusement pas très bonne. Lorsque vous installez des applications, certains accès sont restreints par défaut, et pour autoriser l'accès, il ne suffit pas d'accepter un message mais il faut accéder aux paramètres et le faire manuellement.

3. Support natif des microSD

Marshmallow était censé convertir les cartes microSD en une extension de la mémoire interne, mais ça ne s'est pas passé exactement comme prévu.

androidpit sd cards 4
Le support natif des cartes microSD est une bonne idée mais qui a été mal implémentée. © ANDROIDPIT

Pour commencer, aucun des Nexus présentés l'an dernier étaient pourvus d'un slot microSD, comme c'est généralement le cas avec les téléphones de Google. Mais il ne s'agit pas là du problème principal, sinon qu'aucun fabricant n'a réussi à faire bon usage de cette fonction. La majorité des téléphones avec Marshmallow et un slot microSD n'exploitent pas correctement cette fonction. Ils ont des problèmes à transférer des applications sur la carte externe, empêchant ainsi celles-ci de fonctionner correctement ou, pire de fonctionner tout court.

Quelles autres fonctionnalités de Marshmallow vous ont déçu ?

Article traduit de Sergio Colado pour AndroidPIT.es.

29 partages

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
  • l'optimisation des applications qui est sensé améliorer la batterie... tu parles

    • smart manager? (une version light de clean master)
      Je ne sais jamais si il fait toujours correctement son boulot, tellement il me rappelle souvent que je manque de mémoire quand je veux installer une appli.
      J'ai alors recours à clean master pour aller vite. C'est un comble.

  • Rideau 17 juil. 2016 Lien du commentaire

    Faire un article sur Matshmallow en juillet 2016... Ah, les joies de la fragmentation :-(

  • Les renvois commerciaux pour le HTC One A9, ils viennent pour illustrer le propos, je n'en comprends pas bien la justification ? Par contre dans le précédent article, la même chose pour les Galaxy A5 et A7 ne m'auraient pas dérangé du tout (malgré tout le mal que j'ai laissé filtré à propos de l'article sur les téléphones d'occasion)
    On serait mieux au bord de la plage plutôt qu'au taf, je peux comprendre ...

  • A cette liste, j'ajouterai volontiers la fonction "direct share". Ca partait peut-être d'une bonne idée (quoique...) mais l'algorithme qui choisit les 8 destinations de partage, opaque et non configurable en rend l'usage particulièrement peu utile.

Nous utilisons les cookies sur ce site pour améliorer votre expérience utilisateur. Plus d'informations

J'ai compris